Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Qualigaz : présentation et obtention du certificat

certificat-qualigaz

Vous venez de terminer le raccordement de votre logement neuf au réseau de gaz GRDF ? Vous avez fait rénover votre installation de gaz ? Pour mettre en service le gaz chez vous, il demeure un impératif : l’obtention du certificat de conformité Qualigaz. Mais qui est cet acteur ? Comment obtenir le certificat Qualigaz ? Choisir.com vous explique tout.

 

Qui est Qualigaz ?

 

Fondé en 1990, Qualigaz est un organisme agréé par l’Etat. Il a pour mission de contrôler les installations de gaz de l’Hexagone afin de vérifier qu’elles respectent bien les normes en vigueur, notamment en matière de sécurité. Indépendante des fournisseurs d’énergie, cette association est présente sur tout le territoire français.

 

Qu’est-ce que le certificat Qualigaz ?

 

Pour confirmer que l’installation de gaz ne présente aucun danger, Qualigaz délivre un document appelé « certificat de conformité ». Obtenir ce certificat est obligatoire pour pouvoir souscrire à un contrat de gaz et faire ouvrir votre compteur. A l’heure actuelle, Qualigaz est habilité à octroyer 4 certificats de conformité différents :

  • CC1 : pour les dispositifs fonctionnant au gaz naturel à usage collectif ;
  • CC2 : pour les installations domestiques de gaz à usage individuel nouvelles ou rénovées ;
  • CC3 : pour les chaufferies d’immeubles d’habitation ;
  • CC4 : suite au remplacement de la chaudière.

Mais ces différents documents seront bientôt de l’histoire ancienne. En effet, les 4 certificats disparaitront au 1er janvier 2020 et seront remplacés par un certificat unique : le Certificat Qualigaz Habitation (CQH).

Bon à savoir 
Les particuliers souhaitant installer une citerne de propane chez eux, qu’elle soit enterrée ou à l’air libre, doivent également faire vérifier le raccordement par Qualigaz.

Pourquoi mettre en place une certification des installations de gaz ?

La certification a été mise en place pour des raisons de sécurité. Connu pour ses propriétés chauffantes ou de cuisson, le gaz est une énergie potentiellement dangereuse. Mal installé, un dispositif fonctionnant au gaz peut engendrer de graves explosions. Dans une optique de protection des citoyens, les autorités publiques ont donc imposé la certification gaz.

 

Quelles démarches pour obtenir le certificat Qualigaz ?

 

Suite aux travaux de raccordement au gaz ou de rénovation de l’installation, le professionnel ayant réalisé les travaux doit vous fournir un « Certificat de Conformité d'Installation » (CCI gaz), signé par ses soins. Vous devez alors le transmettre à Qualigaz. A ce moment-là, l’organisme mandatera l’un de ses techniciens chez vous.

Après l’analyse de l’installation, cet agent reviendra vers vous. Si l’installation est conforme, vous obtiendrez le certificat de conformité. Vous pourrez alors souscrire à un contrat de gaz. Sinon, en cas de refus de Qualigaz, deux cas de figures peuvent se présenter à vous :

  • Une anomalie de type 1 ou 2 : le propriétaire des lieux dispose alors de trois mois pour faire les travaux pour mettre en conformité le gaz ;
  • Une anomalie DGI (Défaut Grave et Immédiat) : le gaz est coupé, le propriétaire doit faire les travaux dans les plus brefs délais et demander un nouveau certificat Qualigaz.

Quelles sont les anomalies souvent repérées ?

Il existe toute sortes d’anomalies pouvant conduire au refus de la part de Qualigaz de vous octroyer le certificat. Parmi elles, on trouve :

  • Un mauvais assemblage des éléments composant de l’installation de gaz ;
  • L’absence d’un second dispositif de coupure de gaz ;
  • Une mauvaise étanchéité au niveau des conduits de raccordement ;
  • Des soucis de ventilation et d’aération, etc.

 

Comment contacter Qualigaz ?

 

Pour contacter l’organisme, c’est très simple ! Il vous faudra simplement remplir et envoyer le formulaire de contact dédié que vous trouverez sur le site internet www.qualigaz.com. Vous pouvez aussi les joindre par téléphone au 0 826 628 628.

 

Quel est le prix d’une certification Qualigaz ?

 

Le certificat Qualigaz est payant. Cependant, il ne dispose pas d’un tarif unique. En effet, le prix varie d’un foyer à l’autre. Il dépend de la complexité de l’installation et donc du temps que passera le professionnel Qualigaz à réaliser le diagnostic. Si l’on en croit Engie, le fournisseur historique de gaz en France, il faut compter environ 150 euros pour cette prestation.

 

Après l’obtention du certificat : comment disposer du gaz à son domicile ?

 

Suite à l’obtention du certificat, vous pouvez alors souscrire à un contrat de gaz. Avant de vous précipiter, pensez à comparer les différents fournisseurs d’énergie pour trouver l’offre la moins chère. Pour cela, vous pouvez faire appel au comparateur des offres de gaz de Choisir.com.

Une fois le choix de votre nouveau fournisseur arrêté, il vous faudra le contacter. De manière générale, la plupart des opérateurs proposent une souscription en ligne ou par téléphone. Dans les deux cas, vous devrez transmettre les éléments suivants :

  • Votre numéro de Point de Comptage et d’Estimation (PCE). Il vous sera donné au moment du raccordement par GRDF ;
  • Votre relevé de compteur de gaz ;
  • Votre RIB.

Le processus de souscription sera alors terminé. Votre fournisseur vous aidera à prendre rendez-vous avec GRDF pour faire ouvrir le compteur et mettre en service le gaz.

Le plus souvent, vous obtiendrez un rendez-vous sous 5 jours ouvrés. Le jour J, GRDF mandatera un agent pour procéder à l’ouverture du compteur. Cette opération vous coûtera 19,09 €. Elle vous sera prélevée sur la première facture de gaz.

Bon à savoir 
Il est possible de demander une mise en service « express », sous 48h, elle vous coûtera alors 61,27 €. Pour une mise en service « d’urgence » dans la journée, il vous faudra débourser 147,00 €.

 

Doit-on obtenir un certificat pour son raccordement à l’électricité ?

 

Oui, l’électricité étant également potentiellement source de danger, il est obligatoire de faire vérifier son installation électrique suite à un raccordement. C’est le Comité national pour la sécurité des usagers de l'électricité (CONSUEL) qui est chargé de cette mission. Après avoir vérifié que vos installations sont aux normes, il vous fournira un document appelé « certificat Consuel ». Vous pourrez alors souscrire à un contrat d’électricité.