Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Le Chèque énergie 2020

Chèque énergie

Le chèque énergie est une aide de l’Etat octroyée aux foyers aux revenus les plus modestes. Cette aide a remplacé les tarifs sociaux TPN et TSS en 2018. Tout le monde ne peut pas bénéficier du chèque énergie. En effet, il est réservé aux foyers aux revenus les plus modestes et en situation de précarité. Quelles sont les conditions d’éligibilité ? Comment faire une demande de chèque énergie afin d’en bénéficier ?

 

Qu'est-ce que le chèque énergie ?

 

Le chèque énergie est un dispositif mis en place pour aider les ménages ayant des revenus modestes afin de régler leurs factures d’énergie (électricité, gaz, etc.). En moyenne, 10 % du budget des foyers français est consacré au règlement des factures d'énergie.

Depuis sa mise en vigueur le 1er janvier 2018, le chèque énergie peut être utilisé pour régler ses factures de gaz, d'électricité, ainsi que de toutes autres sources d'énergie comme le fioul, le bois, ou le propane. Le chèque énergie ne sert pas uniquement au règlement des factures. En effet, il faut savoir qu’il peut également être utilisé pour financer les travaux de rénovation participant à l'économie d'énergie du logement du consommateur. Ces travaux de rénovation sont ceux qui sont également éligibles au Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE).

 

Qui peut bénéficier du chèque énergie ?

 

Pour savoir si vous êtes éligible au chèque énergie, il suffit d’utiliser l’outil de simulation mis à disposition des consommateurs sur le site internet du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Afin de savoir si vous pouvez bénéficier de cette aide, il vous suffit de renseigner votre revenu fiscal de référence sur l'interface du gouvernement pour tester mon éligibilité.

D’après le Ministère de l'Environnement, 5,8 millions de foyers Français pourront désormais bénéficier d’un chèque énergie d'une valeur d’environ 200 €. En 2018, 3,6 millions de ménages ont pu profiter de cette aide de l’État. Si davantage de ménages sont éligibles depuis 2019, c’est grâce à une augmentation des plafonds d'attribution.

En 2018, le revenu fiscal de référence du foyer était inférieur à 7 700 € de revenus annuels pour une personne seule, et à 11 550 € pour un couple. En 2019, les foyers composés d'une personne seule et gagnant jusqu'à 10 700 € et les couples gagnant jusqu'à 16 050 € peuvent bénéficier du chèque énergie. Le plafond est ensuite augmenté de 3 210 € pour chaque personne en plus composant le foyer.

Le chèque énergie étant réservé aux ménages les plus modestes, les consommateurs aux ressources plus élevées ne peuvent en bénéficier. Néanmoins, il est possible de réaliser des économies sur sa facture d’énergie en optant pour un fournisseur moins cher. En effet, des fournisseurs alternatifs proposent des offres plus avantageuses que celles des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité. Il est possible de changer de fournisseur d’énergie rapidement, gratuitement et sans engagement. Pour trouver le fournisseur et l’offre qui correspond le mieux à vos besoins de consommation, rendez-vous sur notre comparateur d'énergie.

Attention, le chèque énergie est nominatif et ne peut être cédé à un tiers.

 

Comment faire sa demande de chèque énergie ?

 

Le consommateur n’a pas de démarches administratives à effectuer afin de recevoir son chèque énergie. L'attribution est faite automatiquement aux ménages qui sont éligibles. L’attribution du chèque énergie se fait tous les ans en fonction de la liste transmise par la Direction générale des finances publiques (DGFIP), qui répertorie les consommateurs éligibles à cette aide. Ensuite, d’après cette liste, c’est l'Agence de Service de Paiement (ASP) qui est en charge d'envoyer le chèque énergie aux personnes éligibles.

Le chèque énergie est envoyé par courrier postal dans le courant des mois de mars à avril.

 

Montant du chèque énergie en 2020

 

Le montant du chèque énergie dépend à la fois des revenus et de la composition du ménage. Le montant moyen du chèque énergie s’élève à environ 200 €. Ce montant est compris entre 76 € minimum et 277 € maximum.

Montant du chèque énergie : calcul

Le montant du chèque énergie est calculé en fonction du nombre de part au sein du ménage et du revenu fiscal de référence. Celui-ci doit être inférieur à 10 700 € par unité de consommation.

Nombre de personnes

Nombre d'unités de consommation (UC)
1re personne1 UC
2e personne0,5 UC
à partir de la 3e personne0,3 UC

 

Barème des montants du chèque énergie 2020

Le montant du chèque énergie a augmenté en 2019. En effet, son montant maximal a augmenté de 50 € par rapport à 2018. Alors qu’il était en moyenne de 150 € en 2018, il se situe désormais autour des 200 €. Alors que le montant du chèque énergie était compris entre 48 et 227 € en 2018, en 2019 il se situait autour de 76 et 277 €.

Barème du chèque énergie en 2020

Nombres d'unités de consommation (UC)

Niveau de revenu fiscal de référence annuel par UC
< 5 600 € < 6 700 € < 7 700 € < 10 700 €
1 UC (1 personne)194 €146 €98 €48 €
Entre 1 et 2 UC (2 à 3 personnes)240 €176 €113 €63 €
2 UC et + (4 personnes et +)277 €202 €126 €76 €

Retrouvez ci-dessous le montant du chèque énergie en 2018 qui permet de constater sa revalorisation.

Montant chèque énergie en 2018

Unités de consommation (UC)

Revenu fiscal de référence annuel par UC
< 5 600 € < 6 700 € < 7 700 €
1 UC144 €96 €48 €
Entre 1 et 2 UC190 €126 €63 €
2 UC et +227 €152 €76 €

 

Comment utiliser le chèque énergie ?

 

Le chèque énergie peut être utilisé de différentes manières. En effet, cette aide n’a pas pour seul objectif de permettre aux consommateurs de régler leurs factures, mais également de réaliser des travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement.

Régler ses factures avec un chèque énergie

Grâce au chèque énergie, il est possible de payer une partie ou la totalité de ses factures d'énergie. Il peut s’agir de factures d’électricité, de gaz naturel, de chauffage au fioul ou au bois, ainsi que d'autres sources énergétiques étant utilisées pour produire de l'eau chaude. Le chèque énergie permet ainsi de profiter d’une réduction sur sa facture.

Si vous vivez au sein d’une copropriété équipée d'un chauffage collectif, il est également possible de régler ses factures individuelles avec le chèque énergie. Pour les consommateurs vivant en foyers, la redevance dûe au gestionnaire du foyer peut être payée avec le chèque énergie.

Pour payer sa facture avec le chèque énergie il est possible de procéder de deux manières :

  • utiliser son chèque énergie pour payer sa facture en ligne : Il est possible de payer ses factures avec son chèque énergie chez n’importe quel fournisseur. Néanmoins, pour le moment il est impossible de régler ses factures directement sur les sites internet des fournisseurs avec son chèque énergie. A terme, cette solution doit être mise en place. En attendant, il est tout de même possible de régler ses factures en ligne avec le chèque énergie via l’outil mis en place par le gouvernement. Pour procéder au paiement de sa facture en ligne, il suffit de renseigner les informations suivantes sur le formulaire de paiement :
    • ses références client ;
    • la référence du chèque énergie ;
    • un code à retrouver derrière la mention « nul si découvert » qu'il faut gratter.
  • payer sa facture en courrier recommandé avec le chèque énergie : Il est également possible de régler sa facture d’énergie en envoyant son chèque par courrier postal à son fournisseur, et en y ajoutant une copie de sa facture (ou tout autre document sur lequel apparaît la référence client).

Le chèque énergie ne peut servir à régler plusieurs factures. Il doit donc être utilisé pour le règlement d’une seule facture. Notez également que le chèque énergie n’est pas remboursable.

Dans le cas où le montant de la facture à régler est moins élevé que le montant du chèque énergie, la valeur de la différence est ensuite déduite sur les factures suivantes. Si le consommateur résilie son contrat, il obtient un remboursement correspondant au trop-perçu.

Attention, le chèque énergie est valable un an. Il ne peut donc pas être cumulé ou reporté. La date limite d'utilisation est indiquée sur le chèque énergie. La date de validité est comprise entre le 1er avril et 31 mars de l'année suivante. Si le chèque énergie est utilisé pour des travaux de rénovation énergétique, alors il est possible de faire une demande de dérogation exceptionnelle qui permet de prolonger la date de validité à une année de plus.

Financer des travaux de rénovation énergétique avec le chèque énergie

Le chèque énergie peut également être utilisé comme une aide financière pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique dans son logement. Le chèque énergie est donc un complément au crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE).

Afin de réaliser des travaux sur la performance énergétique de son habitation et de les financer avec le chèque énergie, il est impératif de faire appel aux services des professionnels « reconnus garants de l'environnement ». Il existe deux possibilités pour utiliser le chèque énergie en cas de travaux de rénovation :

  • la facture des travaux est datée avant la date de validitié mentionnée sur le chèque énergie : Il est possible d’utiliser le chèque énergie pour régler sa facture ;
  • la facture des travaux est datée après la date de validité indiquée sur le chèque énergie : Il faut alors échanger le chèque énergie « périmé » par un nouveau chèque valable deux années supplémentaires.

Chèque énergie : ses autres avantages

Les bénéficiaires du chèque énergie peuvent également profiter d’autres avantages :

  • la mise en service du compteur électrique et/ou de gaz naturel gratuite ;
  • une réduction de 80 % sur les frais de déplacement d'un agent lors de l'ouverture du compteur après une coupure d'électricité et/ou de gaz naturel en raison d'une facture impayée ;
  • l'impossibilité de réduire la puissance de compteur électrique pendant les trêves hivernales.

Afin de faire valoir ses droits, il faut entrer en contact avec son fournisseur d'énergie. Des justificatifs peuvent être demandés en complément du chèque énergie.

 

Quand vais-je recevoir mon chèque énergie ?

 

L'envoi des chèques énergie diffère selon les régions. Leur envoi débute à compter de la dernière semaine de mars et jusqu'à la dernière semaine d'avril. Les consommateurs reçoivent leurs chèques énergie au début du mois de mai au plus tard. Vous pouvez retrouver le calendrier de l'année 2020 sur cette page.

Si vous déménagez, pensez à renseigner votre nouvelle adresse auprès des services fiscaux. En effet, c’est votre adresse postale qui est utilisée pour l’envoi du chèque énergie. Si la bonne adresse n’est pas renseignée, votre chèque énergie ne pourra vous parvenir.

Si vous n’avez pas reçu votre chèque énergie et que les dates indiquées ci-dessus sont passées, vous pouvez joindre un conseiller au 0 805 204 805 du lundi au vendredi de 8 h à 20 h.

Bon à savoir :
En raison de l'épidémie de coronavirus, l'envoi des chèques énergie 2020 a été retardé et s'étalera sur 9 semaines. Les premiers chèques énergie sont partis la semaine du 1er avril et les derniers arriveront fin mai dans la boite aux lettres des bénéficiaires.

 

Que faire en cas de perte ou de vol du chèque énergie ?

 

Si vous avez perdu ou que vous vous êtes fait voler votre chèque énergie, il faut contacter l'agence Chèque Energie, en utilisant l'espace bénéficiaire en ligne, ou en appelant un conseiller au numéro vert 0 805 204 805 (du lundi au vendredi de 8 h à 20 h). Avant de composer ce numéro, pensez à préparer les informations suivantes :

  • le nom, prénom et l'adresse ;
  • le numéro fiscal inscrit sur l'avis d'imposition ;
  • le numéro de chèque perdu (il est possible de le retrouver sur le talon de la lettre-chèque).