Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Comment changer de fournisseur de gaz ?

changer de fournisseur de gaz

Le changement de fournisseur de gaz est une démarche totalement gratuite, et qui peut être réalisé à tout moment par le particulier. La souscription d’un contrat chez un nouveau fournisseur d’énergie peut intervenir lors de diverses situations et nécessite différentes démarches de la part du consommateur. Zoom détaillé sur cette étape incontournable de la vie d’un contrat d’énergie.

 

Pourquoi changer de fournisseur de gaz ?

 

Tout simplement pour faire des économies et réduire ses factures de gaz de manière significative. Cette opportunité, rendue possible en 2007 lors de l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, a permis à de nombreux fournisseurs alternatifs de proposer leurs offres d’énergie à des prix du kWh HT bien inférieurs à ceux du fournisseur de gaz historique Engie. Pour le particulier, c’est donc une occasion à ne pas manquer pour qui veut faire des économies sur ses factures de gaz.

Comparer les offres des fournisseurs de gaz

Toute démarche de changement de fournisseur de gaz commence par se poser les bonnes questions quant à ses habitudes de consommation :

  • quelle est la taille de son logement ?
  • le gaz naturel va-t-il servir pour la cuisson et/ou le chauffage ?
  • combien de personnes habitent dans le logement ?
  • y a-t-il une bonne isolation des murs et des combles ?
  • est-ce que l’on souhaite participer à la transition énergétique et souscrire à une offre de biogaz ? Etc.

Ces questions vont permettre d’affiner son profil et faire des simulations de consommation auprès des fournisseurs d’énergie sélectionnés. Il est nécessaire de bien prendre le temps de comparer les fournisseurs de gaz entre eux sur la partie variable d’une facture de gaz, les tarifs du kWh HT de gaz, mais pas seulement.

La partie fixe que l’on nomme l’abonnement a généralement, comme son nom l’indique, un prix fixe. Mais il arrive que certains fournisseurs appliquent une remise sur le prix de l’abonnement. Quant aux prix des consommations, vous devrez faire un choix entre les prix indexés, c’est-à-dire ceux qui suivent l’évolution du tarif réglementé de vente, et les prix fixes où le prix du kWh HT avant remise ne change pas pendant toute la durée du contrat.

Autres points à vérifier, et non des moindres ; les fournisseurs alternatifs sont inégaux sur la qualité de leurs services : espace client en ligne, présence d’un numéro de téléphone du service client, mode de facturation, programme de parrainage, offre d’énergie verte, possibilité de souscrire à une offre duale électricité/gaz, etc.

Il est également intéressant de consulter les avis des consommateurs pour ne se pas lancer à l’aveugle et avoir une vision juste du fournisseur que l’on a choisi. Mais encore une fois, souscrire chez un nouveau fournisseur de gaz est sans engagement de durée. Vous avez la totale liberté de changer de fournisseur autant de fois que vous le souhaitez !

Qui choisir comme fournisseur de gaz ?

Pour beaucoup de particuliers, cette étape de sélection d’un fournisseur de gaz adéquat peut-être fastidieuse et une corvée insurmontable. Sachez que des comparateurs d’énergie existent pour résoudre cette épineuse question. Véritables facilitateurs de vie, les comparateurs sont là pour vous guider vers une offre de gaz naturel adaptée à vos besoins. Cette démarche est de plus, totalement gratuite.

 

Comment changer de fournisseur de gaz ?

 

A quelles occasions peut-on changer de fournisseur de gaz ? Et quelles sont les étapes incontournables à respecter pour une souscription de contrat de gaz sans contretemps et autre désagrément ?

Déménager et changer de fournisseur de gaz après coupure

Le déménagement est généralement le moment propice pour quitter son fournisseur d’énergie actuel et souscrire à une offre plus avantageuse pour son porte-monnaie. Tout commence donc par la recherche d’un fournisseur de gaz. Comme vu précédemment, cette étape est essentielle et ne doit pas être négligée sous peine de souscrire un contrat de gaz non adapté à ses besoins énergétiques.

Autre étape à contrôler est que tout contrat d’énergie doit être résilié lors d’un déménagement. Une fois la résiliation effectuée, vous devez prendre contact avec le nouveau fournisseur d’énergie et lui transmettre les informations nécessaires telles que :

  • le numéro de Point de Comptage et d’Estimation (PCE) du nouveau logement si on le connaît, ou le nom de l’ancien occupant des lieux ;
  • la relève du compteur avec les derniers index de consommation ;
  • l’adresse complète du nouveau logement ;
  • un RIB si l’on choisit éventuellement le prélèvement automatique pour le règlement des factures.

Le nouveau fournisseur va procéder à la mise en service du compteur de gaz et programmer pour cela l'intervention d’un technicien GRDF. Il faut savoir trois choses au sujet de la mise en service du gaz dans son logement :

  • la première est que tout logement inoccupé et raccordé au gaz est généralement coupé de toute alimentation en gaz. Il est donc normal de faire une ouverture du compteur de gaz en prévision de son emménagement, même si le logement est doté d’un compteur intelligent Gazpar ;
  • la deuxième est que cette démarche doit être anticipée au maximum, soit au mieux deux semaines avant le jour J. Ceci pour la simple raison que c’est le gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel, soit GRDF, qui s’occupe de cette intervention, et non le fournisseur de gaz. La programmation d’un rendez-vous pour une ouverture de compteur de gaz est dépendante de la disponibilité des équipes de techniciens GRDF. Il serait dommage d’emménager sans avoir du gaz. Attention donc à respecter les délais pour l’ouverture du compteur ;
  • cette intervention n’est pas gratuite et est facturée par GRDF. Les frais de mise en service d’un compteur de gaz sont de 18,58 € TTC. Le montant de cette prestation apparaît sur la première facture de gaz émise par le fournisseur. Ce dernier reverse l’intégralité de la somme à GRDF.

Changer de fournisseur sans changer de logement

Dans le cas où vous souhaitez changer de fournisseur de gaz sans quitter votre logement, les démarches sont relativement simples. Il suffit de contacter le nouveau fournisseur de gaz, de lui indiquer le numéro de PCE de son compteur, la dernière relève du compteur, ses coordonnées complètes, la date de souscription de contrat souhaitée et le tour est joué !

Votre nouveau fournisseur d’énergie se charge par la suite de contacter GRDF pour lui indiquer la prochaine bascule entre les deux fournisseurs. Cette bascule n’engendre ni coupure de gaz, ni frais de mise en service de compteur. Attention toutefois de ne pas résilier l’ancien contrat d’énergie sous peine de devoir payer des frais de mise en service du compteur.

Peut-on changer de fournisseur avec un impayé ?
Il est impossible de quitter son fournisseur d’énergie actuel en cas d’impayé pour souscrire à une offre de gaz moins chère. Si vous êtes en contentieux avec votre fournisseur et que le gaz est coupé chez vous ou va prochainement l’être, il est bon de rappeler que c’est GRDF qui gère le réseau de distribution de gaz en France. Il ne remettra le compteur de gaz en marche qu’à la demande du fournisseur lésé. Il ne sert donc à rien d’entreprendre des démarches pour changer de fournisseur si l’on est en litige avec son fournisseur actuel.

 

Comment changer de fournisseur de gaz butane en citerne ?

 

Est-ce que les détenteurs d’une citerne de gaz GPL peuvent changer de fournisseur aussi librement que les particuliers ayant souscrit un abonnement chez un fournisseur de gaz naturel ?

Dans les faits, la réponse est non car si vous êtes détenteur d’une citerne de gaz propane, sachez que vous êtes donc dans l’obligation de respecter la durée d’engagement de votre contrat. A défaut, vous vous exposez à des frais de résiliation assez élevés, qui varient en fonction du fournisseur de gaz propane. Ceci en raison de la particularité même du conditionnement du gaz propane, en citerne. Une installation et une maintenance qui supposent des coûts élevés, que le propanier ne peut supporter qu’en raison d’une durée d’engagement assez longue (3-5 ans) de la part de son client. De plus, cette citerne doit être rendue au fournisseur en cas de changement de fournisseur.

Pour échapper à ces frais, une solution est d’être propriétaire de la citerne de gaz installée dans son logement.

Enfin, si malgré tout, vous souhaitez changer de fournisseur de gaz propane, une rupture de contrat est toujours envisageable. Il suffit de choisir un nouveau propanier et de le contacter pour une souscription. En France, la liste des fournisseurs est relativement courte, Antargaz, Butagaz, Primagaz et Vitogaz se disputent l’ensemble du marché du propane en France. Le nouveau fournisseur effectue la résiliation de l’ancien contrat de gaz butane.