Besoin d'aide pour choisir votre fournisseur d'énergie ?

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Réseau de transport d'électricité (RTE)

Réseau de Transport d'Electricité

RTE, Réseau de transport d'électricité, est un acteur du marché de l’électricité. Il se charge du transport de l’électricité sur les lignes à haute tension sur le territoire français. Mais plus précisément, qui est cet acteur ? A quoi sert RTE ? Quelles sont les différences entre RTE, Enedis et EDF ? L’équipe de Choisir.com vous explique tout cela en détail.

 

Qu’est-ce que RTE ?

 

RTE est le transporteur d’électricité en France sur les lignes à haute tension. L’entreprise a été fondée en 2000 pour préparer l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité en France, en 2007. Ancien Service du Transport d’EDF, RTE reste une filiale du fournisseur historique. Depuis juillet 2016, elle est détenue par EDF à 50,1 % et par la Caisse des dépôts et Consignations à hauteur de 49,9 %. C’est François Brottes, ancien député PS de l’Isère, qui en assure la présidence du directoire depuis 2015.

 

Le transport de l’électricité et équilibre du réseau : missions principales de RTE

 

RTE reçoit de l’État français une délégation de service public. Il a pour mission de transporter l’électricité sur les lignes à haute tension en France. Mais la mission va bien au-delà du simple transport d’électricité. En effet, énergie indispensable au quotidien, l’électricité ne dispose pas ou peu de solutions de stockage. Le moment de consommation doit donc coïncider avec le moment de la production. C’est pourquoi RTE est en charge de veiller à l'équilibre entre production et consommation sur le territoire français. Il se doit notamment d’anticiper les pics de consommation d’énergie et dans la mesure du possible, les défaillances de production.

Par exemple, en cas de grève ou de dysfonctionnement d’une centrale nucléaire, c’est à lui de trouver des solutions alternatives d’approvisionnement pour assurer la continuité de l’alimentation électrique. Il peut pour cela demander aux gros industriels de « s’effacer », c’est-à-dire de ralentir, voire d’arrêter leur production sur un temps limité, pour soulager le réseau et éviter le black-out, la panne générale. Il a également la possibilité d’injecter sur le réseau de l’électricité produite par d’autres acteurs. Entre autres, il peut se tourner vers des producteurs des pays voisins.

RTE, énergies renouvelables et transition énergétique

RTE est investi d’une mission de service public. Or, la France souhaite progressivement s’engager dans la transition énergétique en refusant les énergies fossiles. Pour des raisons de sécurité et d’économie, l’Hexagone veut aussi réduire sa dépendance à l’énergie nucléaire. À l’heure actuelle, l’atome représente 71 % du mix énergétique français. RTE doit donc faire face à ce double enjeu. Pour ce faire, il lui faut injecter sur le réseau de l’électricité verte, issue de sources renouvelables (hydraulique, éolien, photovoltaïque). Mais les énergies renouvelables demeurent fluctuantes, c’est-à-dire qu’elles ne peuvent témoigner d’une production continue. En effet, sans vent, impossible pour une éolienne de tourner à plein régime. De la même manière, la nuit, un panneau solaire ne peut rien produire. L’électricité ne pouvant être que difficilement stockée, RTE doit donc intégrer tout cela à ses prévisions pour assurer l’équilibre entre production et consommation.

Pour informer les Français sur les données de consommation et les sources d’énergie utilisées dans la production d’électricité en France, le transporteur a mis en place l’outil RTE Eco2mix. Il rassemble des informations mises à jour quotidiennement sur le mix énergétique français.

 

Quel est le périmètre d’action de RTE ?

 

Le réseau dont dispose RTE est estimé à 105 000 km. Il est composé à :

  • 46 % de lignes très haute tension. Elles servent à transporter l’énergie sur de grandes distances et facilitent les échanges avec les pays voisins ;
  • 54 % de lignes haute tension. Elles acheminent l’électricité vers les gros industriels et les réseaux de distribution moyenne et basse tensions.

 

Quelle est la différence entre RTE, Enedis et EDF ?

 

RTE est une filiale d’EDF. Comme on l’a vu, elle se charge de transporter l’électricité sur les lignes à haute tension. Elle fait donc le lien entre les sites de production de l’énergie et le réseau moyenne et basse tension.

Le réseau moyenne et basse tension est géré par un autre acteur : Enedis (Ex-ERDF). Également filiale d’EDF, Enedis bénéficie d’une délégation de service public de la part des collectivités territoriales sur 95 % du territoire français, les 5 % restant étant gérés par des entreprises locales de distribution. Enedis est chargé d’acheminer l’électricité jusque chez les consommateurs particuliers et chez la majorité des entreprises en France. C’est aussi Enedis qui s’occupe de la maintenance du réseau et de la gestion des compteurs électriques. A ce titre, il a pour mission le déploiement des compteurs Linky partout dans l’Hexagone.

EDF, la société mère est un producteur d’électricité, en grande partie via ces centrales nucléaires. Mais c’est également un fournisseur d’énergie. L’entreprise vend de la fourniture en électricité et de gaz naturel sur le segment des particuliers et des professionnels. Fournisseur historique d’électricité en France, il est le seul à pouvoir pratiquer le tarif réglementé de l’électricité, le tarif bleu.

Pourquoi séparer les activités d’EDF, Enedis et RTE ?

Avec la libéralisation du marché de l’électricité en France, il était nécessaire de séparer les activités de vente d’électricité et les activités liées aux réseaux électriques, pour des raisons d’indépendance. En effet, pour garantir la bonne mise en place de la concurrence, il était indispensable de permettre aux nouveaux entrants sur le marché, les fournisseurs alternatifs, de bénéficier des mêmes conditions d’accès au réseau que le fournisseur historique. Les activités ont donc été segmentées en trois entreprises.

 

Comment contacter RTE ?

 

Vous pouvez contacter RTE par différents moyens :

Il est également possible de le joindre par voie postale en envoyant une lettre à l’adresse des bureaux de RTE dans votre région. L’annuaire des antennes locales de RTE se trouve sur le site internet du transporteur.

Contacter le service recrutement de RTE

Entreprise présente partout en France, RTE fait appel à de nombreux profils de collaborateurs. Si vous souhaitez vous faire une idée des emplois disponibles et postuler chez RTE, vous pouvez vous rendre sur l’onglet « Nous rejoindre » sur son site. Vous pourrez répondre aux offres d’emploi et déposer votre CV.