Besoin d'aide pour choisir votre fournisseur d'énergie ?

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Le compteur électrique

Compteur électrique

37 millions de foyers français sont équipés d’un compteur électrique. C’est grâce aux informations fournies par le compteur que le montant de la facture du consommateur est calculé. Quels sont les différents modèles de compteurs électriques ? Comment fonctionnent-ils ? Comment relever l’index de son compteur ?

 

Les différents types de compteurs électriques

 

Il existe trois types de compteurs électriques en France :

  • le compteur électromécanique : inventé au XIXe siècle, il s’agit du premier modèle de compteur électrique. Ce type de compteur fonctionne grâce à la rotation d’un disque métallique. La vitesse de ce disque est proportionnelle à la consommation d’électricité ;
  • le compteur électronique : inventé au XXe siècle, ce modèle ne comporte plus de roues mais un écran. Il est possible d’accéder à l’index de son compteur grâce à la touche D. La touche S, quant à elle, permet de consulter les différentes informations (puissance, option tarifaire, numéro de série, etc.) ;
  • le compteur intelligent Linky : il remplace depuis 2015 les anciens types de compteurs électriques. Il s’agit d’un compteur dit « intelligent » qui permet de communiquer directement la consommation aux fournisseurs d’énergie. Il peut également s’auto-paramétrer à distance, et ne nécessite donc plus de déplacements de la part des techniciens Enedis pour procéder à la relève du compteur, à la mise en service ou au changement de puissance. 35 millions de ménages français doivent en être équipés d’ici 2022.

Attention, même si l’on parle souvent de « compteur EDF », il faut savoir que cette expression est erronée. En effet, les compteurs électriques sont la propriété du gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France, Enedis (ex-ERDF). C’est donc ce dernier qui est charge de la maintenance des compteurs électriques.

 

Comment ouvrir son compteur électrique ?

 

Au moment d’un déménagement, il est nécessaire de procéder à la mise en service de son compteur électrique dans le nouveau logement, et à la clôture de l’ancien contrat. Idéalement, il faut faire la demande de mise en service de son compteur une quinzaine de jours avant l’arrivée dans le nouveau logement. Ainsi, il n’y a pas de risque de se retrouver sans électricité au moment de son emménagement. La résiliation peut être faite le jour du départ. Il est indispensable de procéder à la clôture du contrat si le consommateur ne veut pas se retrouver à payer les consommations des futurs occupants.

Pour mettre en service son compteur électrique, il suffit de contacter le fournisseur de son choix et de souscrire à une offre. Les démarches sont les mêmes quel que soit le fournisseur d’énergie. Il sera notamment demandé de fournir l’index figurant sur le compteur du nouveau logement. Si vous ne savez pas vers quel fournisseur vous tourner, n’hésitez pas à consulter notre comparateur en ligne. Il peut être difficile de choisir parmi la multitude d’offres présentes sur le marché, et il est important de les comparer pour trouver celle qui s’adaptera le mieux à vos habitudes de consommation. Changer de fournisseur peut vous permettre de réaliser des économies significatives sur vos factures d’électricité.

L’ouverture du compteur électrique est payante. Les tarifs sont les mêmes avec tous les fournisseurs puisque c’est Enedis qui facture cette prestation, et non le fournisseur d’énergie.

Mise en service du compteur électrique – Tarifs Enedis
Prestations et délais Tarifs
Première mise en service (10 jours ouvrés)50,10 € TTC
Première mise en service express (5 jours ouvrés)88,04 € TTC
Mise en service standard (5 jours ouvrés)18,46 € TTC
Mise en service express (48 heures ouvrées)56,40 € TTC
Mise en service urgente (24 heures ouvrées)131,22 € TTC
Mise en service Linky standard (24 heures)18,46 € TTC
Mise en service Linky urgente (le jour même)52,50 € TTC
Changement de fournisseur (sous 21 jours ouvrés si le client souhaite conserver son délai de rétractation)Gratuit

 

Comment relever son compteur électrique ?

 

La relève du compteur électrique est nécessaire à plusieurs occasions :

  • lorsque le consommateur emménage dans un nouveau logement ;
  • lorsque le rendez-vous semestriel avec le technicien Enedis n’a pas pu avoir lieu ;
  • si le consommateur souhaite changer de fournisseur d’énergie ;
  • dans le cas où le client veut être facturé sur sa consommation réelle et fait des auto-relèves bimensuelles.

Pour effectuer la relève de son compteur électrique, il suffit de noter les chiffres inscrits sur son compteur. Ces chiffres correspondent à la consommation électrique du logement en kWh.

 

Comment retrouver son option tarifaire sur le compteur ?

 

Les consommateurs peuvent retrouver l’option tarifaire (Base ou Heures Pleines/Heures Creuses) à laquelle ils ont souscrit sur leur facture d’énergie. Il est également possible de consulter cette information sur le compteur électrique :

  • sur Linky : sur les nouveaux compteurs communicants, il suffit de faire défiler les informations avec les touches « + » et « - ». L’écran « Nom du contrat » doit s’afficher. Il est alors précisé le nom de l’option (Base ou HP/HC) ;
  • sur le compteur électronique : en appuyant deux fois sur le bouton, l’option tarifaire choisie apparaît à l’écran ;
  • sur le compteur électromagnétique : puisque ce type de compteur ne comporte pas d’écran, il faut regarder les roues magnétiques tournantes présentes sur le compteur. S’il y en a deux, alors le compteur est en option Heures Pleines/Heures Creuses. Au contraire, s’il n’y a qu’une seule roue, le compteur est en option Base.

Le consommateur peut également consulter d’autres informations sur son compteur, telle que la puissance souscrite (en kVA). Il s’agit de la charge maximale que peut supporter le compteur électrique. Tout comme avec l’option tarifaire, il est possible de demander une modification de la puissance souscrite. Pour demander un de ces changements, il faut adresser sa demande auprès de son fournisseur d’énergie qui se chargera de la transmettre au gestionnaire du réseau de distribution.

 

Où trouver son compteur électrique ?

 

Le compteur électrique est généralement situé à l’intérieur du logement, à l’entrée, dans la cave ou dans le garage. Mais dans certains cas, il se peut que celui-ci ne soit pas installé au sein de l’habitation. Dans ce cas, le compteur peut se trouver dans les parties communes de l’immeuble (local technique). Il est alors important de ne pas confondre son compteur avec celui de son voisin. Pour cela, il faut se référer au numéro de matricule de son compteur.

Le numéro de matricule permet d’identifier le compteur. Ce numéro est inscrit sur les factures d’électricité. Avec les compteurs électromécaniques, le numéro de série correspond aux derniers chiffres de la série de chiffres présente sur le compteur. Si le consommateur est déjà équipé d’un compteur Linky, alors il doit relever les trois premiers des cinq derniers chiffres pour retrouver son numéro de matricule.

 

Qui contacter en cas de dysfonctionnement du compteur ?

 

Si vous rencontrez un problème avec votre compteur électrique, il convient de contacter votre fournisseur d’énergie. C’est votre fournisseur qui vous mettra en relation avec le gestionnaire du réseau d’électricité, Enedis.

Les dysfonctionnements du compteur électrique peuvent être relatifs à :

  • l’index du compteur qui est inférieur à l’index relevé auparavant ;
  • une consommation inhabituelle, qui augmente trop lentement ou trop rapidement ;
  • un soupçon de fraude au compteur ;
  • une panne totale du compteur électrique.

Quel que soit le problème que vous rencontrez avec votre compteur électrique, ne cherchez pas à le régler vous-même ou à contacter directement Enedis. S’il y a bien un dysfonctionnement, l’intervention d’un technicien est gratuite. Cependant, dans le cas où le technicien Enedis se serait déplacé pour rien, la prestation est facturée sur la prochaine facture d’énergie.