Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Que faire en cas de coupure de courant ?

Coupure de courant

Que l’on soit en maison ou appartement, tout le monde a déjà eu affaire à une coupure de courant. Certaines sont passagères tandis que d’autres sont plus graves. Dans tous les cas, parce que nos logements fonctionnent tous à l’électricité (et au gaz, dans une moindre mesure), une panne de courant ne doit pas être prise à la légère. Grâce à notre article, vous allez savoir comment diagnostiquer une coupure de courant afin de remédier à ce problème aussi rapidement que possible. Nous allons aussi en profiter pour nous pencher sur les coûts engendrés par cette coupure d’électricité et les éventuelles indemnisations qu’il est possible de demander.

 

Les différentes causes de coupure de courant et les solutions pour la remise en marche

 

Dans les faits, il existe 4 grandes causes de panne d’électricité :

  • un emménagement dans un nouveau logement ;
  • une coupure générale ;
  • des factures impayées ;
  • après un court-circuit ou une surcharge électrique.

Voyons en détail chaque cause et les solutions associées.

Coupure de courant après un emménagement

Un emménagement est sans doute la cause la plus habituelle de coupure de courant. En effet, l’électricité étant un service fourni par un gestionnaire de réseau (aujourd’hui Enedis), l’approvisionnement est lié à un abonnement. Ainsi, en déménageant, l’ancien propriétaire ou locataire a sans doute résilié son contrat avec son fournisseur. Ce qui offre de très mauvaises surprises aux futurs locataires ou propriétaires non prévoyants.

Dans ce cas, si vous constatez une absence de courant dans votre logement, il suffit de contacter votre fournisseur d’électricité afin de planifier une remise en marche du compteur dans les plus brefs délais.

Deux cas de figure s’offrent à vous :

  • si le courant a été coupé et que vous ne possédez pas de compteur Linky, un technicien doit intervenir sur place ;
  • les personnes qui disposent, quant à elles, d’un compteur Linky peuvent profiter d’une activation à distance.

À noter
Si vous avez encore du courant, cela signifie que l’ancien occupant n’a pas encore résilié son contrat. Ainsi, si vous souscrivez votre nouveau contrat sans attendre, vous ne subirez aucune coupure de courant (ou très brève).

Coupure de courant après une coupure générale

Lorsque le courant se coupe subitement chez vous, la première chose à faire est de vérifier si vos voisins sont dans la même situation. C’est le cas ? Vous faites sans aucun doute face à une coupure générale.

Dans ce type de situation, nous sommes beaucoup à nous tourner vers notre fournisseur d’énergie. C’est une erreur car EDF ou Engie ne peuvent rien faire. C’est au gestionnaire de réseau Enedis de s’occuper de cette panne générale. Mais nul besoin de l’appeler directement : normalement, Enedis est déjà au courant et fait son possible pour remettre en marche le réseau. Par contre, si au bout de 15 minutes, le courant n’est pas revenu, vous pouvez les appeler pour voir où en est le dépannage. Vous pouvez aussi utiliser l’application « Enedis à mes côtés » si vous l’avez installé sur votre smartphone pour consulter l’état du réseau.

En règle générale, il existe 3 causes pour ce type de panne généralisée :

  • un problème technique sur le réseau ;
  • des intempéries qui ont entraîné un dysfonctionnement du réseau (la foudre, par exemple) ;
  • une coupure généralisée à la suite d’une erreur du gestionnaire du réseau ou d’un matériel en mauvais état.

Dans le cas d’une coupure électrique intervenant seulement dans un immeuble, il faut se rapprocher de son syndic ou d’un électricien car cela peut provenir du tableau électrique de la résidence.

Coupure de courant après des factures impayées

Évidemment, l’approvisionnement en électricité de votre logement nécessite l’abonnement à un contrat auprès d’un fournisseur d’énergie. Donc, si vous ne payez pas vos factures, il se peut que votre fournisseur vous coupe le courant. Pour le récupérer, il suffit de régler vos dettes.

Ceci étant dit, la coupure d’électricité pour facture impayée est très réglementée. Ainsi, avant toutes choses, comme pour le logement et le gaz, sachez qu’il existe une trêve hivernale intervenant entre le 1er novembre et le 31 mars. Entre ces deux dates, votre fournisseur d’énergie n’a pas le droit de vous couper le courant. Hors trêve hivernale, votre fournisseur d’électricité doit vous prévenir au préalable avant de couper votre accès au courant. Ainsi, il vous fait tout d’abord parvenir un premier courrier 14 jours après émission de la facture ou après la date limite de paiement. Dans cette lettre, il est stipulé que vous avez 15 jours pour régler votre facture. Sans retour de votre part, une deuxième lettre vous sera envoyée quelque temps après et vous préviendra que vous avez droit à 20 jours supplémentaires avant la coupure de courant. Au sein de ce courrier, on vous rappellera que vous avez la possibilité de faire appel au Fonds de solidarité pour le logement (FSL) pour vous aider. Ce qui, en plus de vous aider financièrement, bloquera la procédure de coupure de courant. De plus, il est aussi possible d’avoir recours à des chèques énergie, de rentrer en contact avec une assistante sociale ou de vous rapprocher d’un juriste de l’ADIL (Agence départementale d’information sur le logement) pour vous aider et, peut-être, obtenir un échéancier de paiement.

Dans tous les cas, afin d’éviter de vous retrouver sans électricité au pire moment, nous vous conseillons de contacter aussi rapidement que possible votre fournisseur pour lui expliquer votre situation. Ce dernier verra avec vous si le contrat vous correspond et, si besoin est, vous indiquera le service à contacter pour vous aider.

Coupure de courant après un court-circuit ou une surcharge électrique

Si la coupure n’est ni générale ni liée à un non-paiement des factures, cela doit provenir de votre logement. Ainsi, deux cas sont possibles : un court-circuit ou une surcharge de consommation.

Le court-circuit, tout d’abord, est une cause, certes courante, mais dangereuse. Car cela signifie qu’un appareil ou une prise est en train de rendre l’âme. De ce fait, la première chose à faire est de vérifier tous les appareils et toutes les prises de toutes les pièces. Pour cela, nous vous conseillons de procéder par élimination en abaissant tous les disjoncteurs du tableau électrique et en les relevant un par un. En procédant ainsi, vous allez rapidement voir ce qui ne fonctionne pas. Dès que vous savez où se trouve le problème, débranchez tous les appareils de la pièce et rebranchez-les tous un par un. Puis, pour être sûr que le souci ne vienne pas de la prise, une fois que vous avez trouvé l’engin causant le court-circuit, branchez-le sur une autre prise. Si le courant se coupe toujours, c’est votre machine qui doit être changée. Sinon, c’est la prise. Dans les deux cas, vous devez réaliser le remplacement sans attendre.

Quelquefois, il peut arriver qu’une surcharge de consommation entraîne une coupure de courant soudaine. Dans ce cas, pour éviter une nouvelle coupure de courant, éteignez certains appareils non indispensables. Si vous ne pouvez pas, contactez votre fournisseur d’énergie pour augmenter la puissance de votre compteur.

Cas concret d’une coupure de courant avec un compteur Linky

Certaines personnes qui ont changé leur ancien compteur par un compteur Linky peuvent s’apercevoir qu’ils sont plus sujets aux coupures de courant. En effet, parce que le compteur Linky mesure la puissance avec une meilleure précision, il n’est pas rare que la puissance soit dépassée. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de changer la puissance de son compteur Linky. Si le compteur a été installé il y a moins d’un an, l’intervention est gratuite. Votre abonnement mensuel sera, quant à lui, réévalué en fonction de vos nouveaux besoins.

Ceci étant dit, le plus gros avantage du compteur Linky est de vous aider à identifier la cause de la panne en vous alertant en temps réel. Ainsi, si la coupure d’électricité est causée par une puissance consommée supérieure à la puissance souscrite, le message « PUISS DEPASSÉE » s’affichera. Dans tous les autres cas, le message « Contactez votre fournisseur » apparaît. Si rien ne s’affiche, il faut contacter le centre de dépannage Enedis de votre département en appelant le 09 72 67 50 + numéro de département (appel non surtaxé).

 

Coût réel d’une coupure de courant

 

Quand on se retrouve au pied du mur et qu’on a besoin de retrouver rapidement de l’électricité dans son logement, on peut vouloir faire appel à un électricien. C’est évidemment une possibilité. Mais l’intervention coûte relativement cher. Ainsi, aujourd’hui, la plupart des fournisseurs d’énergie proposent des solutions de dépannages complètes.

Voyons le coût de chaque solution.

Coût des différentes solutions de dépannage de coupure de courant

Chez EDF, 3 contrats de dépannage sont proposés :

  • un contrat de dépannage à 4,90 € par mois qui prend en charge l’intervention d’un technicien pour une panne d’électricité, mais aussi les fuites de gaz ;
  • un contrat à 11,90 € par mois qui propose, en plus, des solutions pour les problèmes de plomberie, de panne d’appareil de chauffage ou de climatiseurs ainsi que la prise en charge d’interventions liées à la serrurerie et à la vitrerie ;
  • sans oublier une option à 6,90 € par mois vous faisant profiter d’une extension de garantie et d’un remplacement à neuf de vos appareils (ou versement d’indemnités s’ils ne sont pas réparables).

À titre de comparaison, voici les différents contrats proposés par Direct Énergie :

  • 2,99 € par mois pour une assistance électricité avec intervention d’un technicien à domicile en moins de 3 h ;
  • 4,99 € par mois si vous souhaitez rajouter les dépannages de plomberie et serrurerie.

Pour tous les autres fournisseurs, il convient de les contacter directement ou de vous renseigner sur leur site. Par exemple : chez Planète Oui, il est indiqué que l’assistance dépannage électricité est assurée par les techniciens du réseau de distribution Enedis.

Coût réel d’une intervention de technicien pour coupure de courant

Évidemment, l’intervention d’un électricien coûte très cher. Pourtant, si vous n’avez pas souscrit de contrat de dépannage, il peut être intéressant de connaître leur tarif :

Tarifs moyens d’un électricien en 2020

Type d’intervention

Tarifs
Forfait recherche de panne électrique Entre 60 € et 110 €
Réparation d’une prise électrique Entre 90 € et 150 €
Réparation d’une chaudière électrique Entre 170 € et 500 €
Dépannage d’un chauffage électrique Entre 230 € et 350 €
Réparation électrique Entre 40 € et 55 € de l’heure
Dépannage électrique d’urgence Entre 40 € et 55 € de l’heure
Intervention soirée et week-end Entre 75 € et 100 € de l’heure

À savoir
Un décret adopté en 2017 oblige les artisans à donner leurs tarifs sur leur site. De plus, une facture est obligatoire pour les interventions coûtant plus de 25 €.

En moyenne, il faut savoir qu’un électricien a besoin de 2 ou 3 h pour réaliser l’opération demandée. De plus, si votre habitation a plus de 2 ans, sachez que vous vous profitez d’un taux de TVA de 10 %. Si votre habitation est neuve, ce taux est réévalué à 20 %.

 

Le point sur les indemnisations après une coupure de courant

 

Peu de personnes le savent, mais il existe deux façons de se faire dédommager. La première concerne directement Enedis (en cas de preuve de faute) tandis que la seconde est liée à l’assurance habitation.

Indemnisation par Enedis après une coupure de courant

Il peut arriver qu’une coupure de courant ait entraîné des conséquences néfastes sur certains de vos appareils. Mais, avant de se rapprocher d’Enedis pour demander une éventuelle indemnisation, il faut lire les Conditions générales de vente (CGV). Dans celles-ci, on découvre qu’aucune indemnisation ne sera versée en cas de panne de courant pour cause de force majeure ou d’intervention programmée sur le réseau. Dans ces cas-là, Enedis précise que le consommateur doit prendre ses précautions pour éviter, par exemple, la perte de denrées alimentaires.

Toutefois, il est possible de demander une indemnisation si les trois conditions suivantes sont remplies :

  • vous avez subi une coupure injustifiée de courant qui engage directement la responsabilité d’Enedis (une erreur d’un technicien, par exemple) ;
  • vous pouvez justifier les dommages matériels et immatériels causés par la coupure de courant avec des photographies/vidéos, factures ou tickets de caisse ;
  • vous pouvez prouver que la coupure de courant est en lien direct avec les dommages causés.

N’oubliez pas de préciser l’heure et le lieu dans le courrier que vous enverrez avec accusé de réception. En règle générale, la réponse intervient dans le mois. De plus, Enedis est obligé de vous rembourser 20 % de la part fixe d’acheminement du courant par tranche de six heures de coupure (dans le cas où celle-ci a duré plus de 6 h évidemment).

Quid de l’assurance habitation pour l’indemnisation après une coupure de courant ?

Vous pouvez avoir souscrit différentes options lors de l’ouverture de votre contrat d’assurance habitation. Certaines concernent les pannes de courant électrique, il convient donc de vous rapprocher de votre assureur pour vérifier avec lui les options comprises dans votre contrat.

À savoir
Enedis est connu pour rembourser de très faibles sommes en cas de demande d’indemnisation. Dans ce cas, se tourner vers son assurance habitation peut être bien plus intéressant. Attention à bien anticiper toutefois la surprime de cotisations que cette demande peut entraîner.

Dernière chose : les coupures de courant liées aux conditions climatiques (une tempête, par exemple) sont des cas de force majeure. À ce titre, il n’est pas possible de demander à Enedis ou à l’assurance habitation de rembourser les pertes de denrées alimentaires engendrées.