Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

CPL Linky

CPL Linky

La technologie CPL, aussi appelée Courant porteur en ligne, est utilisée par les nouveaux compteurs électriques Linky. Cette technologie permet le fonctionnement du compteur et la transmission des informations à Enedis, le gestionnaire du réseau électrique en France. Si la technologie CPL présente de nombreux avantages, elle est également source de débats liés aux risques sanitaires que celle-ci présenterait. En effet, de nombreux consommateurs s’opposent à l’installation du compteur Linky en raison de son utilisation du CPL et de son impact supposé sur la santé des consommateurs exposés à ses ondes. Comment fonctionne le CPL ? Quels sont ses réels avantages et inconvénients ? Comment Linky utilise cette technologie ?

 

Qu’est-ce qu’un filtre CPL (Courant porteur en ligne) ?

 

La technologie CPL permet la création d’un réseau informatique qui passe par un réseau électrique déjà existant. Cette technologie a été créée dans les années 1930 et s’est largement démocratisée ces dernières années avec l’utilisation grandissante du sans-fil et des objets connectés.

Avec le courant porteur en ligne, un signal à haute fréquence est superposé à des câbles électriques traditionnels déjà existants sur une installation. Le signal haute fréquence se propage sur cette installation et peut être connecté à tous les appareils équipés d’un récepteur de même catégorie grâce à des prises spéciales CPL. L’objectif est de transmettre des données informatiques rapidement et sans nécessiter l’utilisation de câbles. Le CPL est notamment utilisé afin de relier plusieurs appareils entre eux, pour l’envoi de fichiers lourds, ou encore pour les jeux vidéo en réseau.

 

Quels sont les avantages du CPL ?

 

Le Courant porteur en ligne est utilisé pour remplacer des systèmes de connexion informatiques. C’est notamment le cas avec la WiFi, le Bluetooth, ou l’ADSL. Si ces connexions ne fonctionnent pas correctement ou si les appareils à connecter sont trop éloignés de l’emplacement de la box, le CPL peut s’avérer utile puisqu’il permet une couverture des ondes beaucoup plus importante que la WiFi. Le CPL ne peut pas être coupé à cause de murs trop épais. Cette technologie peut donc être une solution au niveau domestique pour les particuliers, et surtout pour les entreprises occupant de plus grands locaux.

Il faut également noter que la technologie CPL est beaucoup plus puissante et dispose d’un plus haut débit que la WiFi traditionnelle.

Le CPL est aussi très simple d’utilisation. Son installation est rapide et ne nécessite pas l’installation de nouveaux câblages, puisque la technologie utilise le câblage déjà existant.

 

Quels sont les inconvénients du CPL ?

 

La technologie CPL présente de nombreux avantages, néanmoins elle peut soulever quelques problématiques. Le premier inconvénient est que son efficacité peut être altérée par plusieurs éléments :

  • l’utilisation de multiprises peut réduire son efficacité ;
  • le nombre d’appareils connectés réduit le débit : plus il y a d’appareils connectés, plus le débit est faible ;
  • les appareils qui utilisent le réseau électrique réduisent l’efficacité du CPL ;
  • dans le cas où l’installation électrique est triphasée, l’installation du CPL peut poser des problèmes.

Un autre inconvénient qui peut être pris en compte est le reproche qui est souvent fait à la technologie CPL d’utiliser des ondes électromagnétiques. Une polémique liée au risque sanitaire entoure notamment ces ondes.

Il faut également noter que la technologie CPL n’est pas aussi bonne que d’autres moyens de transmission informatique en termes de sécurité. En effet, il existe un risque important de piratage avec le CPL.

 

Quelles sont les technologies qui utilisent le CPL ?

 

À l’origine, le CPL était essentiellement utilisé dans le milieu industriel. Aujourd’hui, la technologie s’est étendue aux milieux professionnels (dans les bureaux) et dans les foyers des particuliers.

La technologie CPL est couramment utilisée en domotique. En effet, le CPL permet de mettre en place plusieurs installations électriques dans un bâtiment : l’éclairage, les alarmes, le réglage des températures, etc.

De nombreux appareils électroniques utilisent également le CPL. C’est notamment le cas des :

  • ordinateurs portables et fixes ;
  • disques durs externes ;
  • imprimantes ;
  • téléviseurs ;
  • radios ;
  • chaînes hi-fi ;
  • portes de garage.

Les compteurs électriques connectés, comme Linky, fonctionnent également grâce au CPL. Dans ce cas, l’intérêt de la technologie CPL pour les compteurs communicants est la possibilité de transmettre des informations.

 

Linky et le CPL : comment la technologie est-elle utilisée ?

 

La technologie CPL permet aux nouveaux compteurs intelligents de transmettre des informations aux gestionnaires des réseaux électriques. En France, il s’agit du nouveau compteur Linky qui communique des informations concernant les consommations à Enedis (ex-ERDF).

Ces nouveaux compteurs permettent d’enregistrer des données de consommation dans les foyers. Chaque nuit entre minuit et 6 h, les données enregistrées dans la journée sont transmises automatiquement à Enedis. C’est à ce moment-là que la technologie CPL entre en jeu. En effet, c’est le courant porteur en ligne qui permet l’envoi de ces informations. En plus de la transmission de données, c’est aussi le CPL qui permet au consommateur de mettre en service son compteur électrique à distance ou de changer sa puissance.

 

Technologie CPL : quels risques pour la santé ?

 

Beaucoup de consommateurs s’opposent aujourd’hui à l’installation de Linky. En effet, depuis son apparition en 2015, Linky a beaucoup fait parler de lui. La polémique entourant le compteur intelligent vient notamment des dangers supposés de Linky pour la santé, liés à l’utilisation de la technologie CPL.

Le CPL était déjà utilisé avec les compteurs électriques traditionnels afin d’envoyer le signal heures creuses. Linky a été testé par l’Agence nationale des fréquences (AFNR) qui a indiqué que les compteurs communicants respectaient les normes internationales relatives aux champs électromagnétiques. L’agence a également relevé que le compteur Linky n’émettait pas plus d’ondes que les compteurs actuels.

Si l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé comme « pouvant être cancérigènes » les ondes électromagnétiques, d’après les normes et les avancées de la recherche actuelle concernant les impacts des ondes sur la santé cérébrale, Linky ne présente pas de dangers pour la santé.

Concernant les incendies qui seraient liés aux compteurs Linky, le risque existe mais ce ne sont pas les ondes qui sont la cause de ces accidents. En effet, ceux-ci seraient survenus à la suite de mauvaises installations des compteurs.

 

Filtres anti CPL : arnaque ou bon plan ?

 

Avec les débats que suscitent les nouveaux compteurs Linky, certains consommateurs cherchent à parer leur installation. Il faut savoir qu’il est impossible de refuser l’installation de Linky qui est obligatoire et prévue par la loi.

La meilleure solution pour les consommateurs souhaitant se protéger des ondes électromagnétiques est le filtre CPL. Ce système permet de bloquer les ondes émises pour qu’elles ne puissent plus entrer sur le circuit électrique du logement. Ce filtre est conçu par des entreprises privées et permet aux personnes souhaitant se protéger des ondes de diminuer celles auxquelles ils sont exposés. Néanmoins, ce dispositif ne permet pas de bloquer l’envoi de données à Enedis.

Il faut tout de même noter qu’une polémique est ouverte concernant les filtres CPL. En effet, le cofondateur de l’entreprise CEM-Bioprotect (premier fabricant de filtres CPL) est également responsable de la plateforme militante anti-Linky POAL. Cela soulève donc des interrogations concernant son objectivité, ses intentions, ainsi que la réelle utilité de ce type de filtre.