Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Comment réduire sa facture de gaz ?

Réduire sa facture de gaz

Pour de nombreux foyers, réduire ses factures liées à l’énergie est devenu un enjeu financier essentiel. Diminuer sa consommation de gaz est également important pour la transition énergétique afin de minimiser son impact sur l’environnement. Le marché du gaz naturel est affecté par de nombreux changements qui influent sur son prix en constante augmentation. Les frais liés au gaz naturel représentent donc une part de plus en plus importante dans le budget des consommateurs. Il est possible de diminuer le montant de sa facture de gaz en adoptant quelques changements, sans pour autant sacrifier son confort.

 

Chauffage : les bons réflexes à adopter pour réduire ses factures de gaz ?

 

D’après l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la consommation de chauffage au gaz est l’élément le plus important de la consommation énergétique d’un ménage. En effet, ce poste de consommation représente à lui seul 75 % des dépenses énergétiques d’un foyer en France. Il existe cependant plusieurs manières de faire baisser le montant de sa facture de gaz naturel grâce à des gestes simples à adopter au quotidien.

Améliorer l’isolation de son logement

Afin de réaliser des économies, il est nécessaire de limiter les pertes d’énergie. C’est pour cela que l’amélioration de l’isolation de son logement est un point essentiel lorsque l’on cherche à faire des économies de gaz.

Il est possible d’améliorer l’isolation de son logement sans avoir à réaliser de gros travaux de rénovation. En effet, commencer par fermer les volets la nuit lors de la période hivernale permet de limiter une perte de chaleur. L’installation de rideaux épais aux fenêtres et de barres coupe froid sous les portes limitera également cette perte.

Il est également conseillé de privilégier le chauffage des pièces de vie qui sont les plus occupées dans le logement. Les couloirs ou les chambres ne nécessitent pas d’être chauffés à une température aussi élevée qu’un salon. Il faut savoir que réduire la température de 1 °C permet de réaliser en moyenne 7 % d’économies sur sa facture d’énergie.

L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) recommande les températures suivantes selon les différentes pièces de l’habitation :

  • 19 °C dans les pièces à vivre ;
  • 21 °C dans la salle de bains ;
  • 16 °C dans les chambres ;
  • et une diminution de 3 °C dans les pièces la nuit (à l’exception de la chambre).

Optimiser le rendement des appareils de chauffage

Il est possible d’améliorer le fonctionnement de ses radiateurs, ainsi que leur durée de vie, grâce à quelques astuces :

  • il est déconseillé de placer un meuble à proximité d’un chauffage : ceci ferait obstacle à la circulation de l’air et entraînerait une perte de chaleur ;
  • il est conseillé de dépoussiérer régulièrement ses radiateurs afin que leur efficacité ne soit pas altérée ;
  • il ne faut pas couvrir ou placer d’objets sur les radiateurs : en plus de créer un obstacle à la diffusion de la chaleur dans la pièce, cela peut être dangereux.

Régler sa chaudière pour faire baisser ses frais de chauffage

L’entretien annuel de la chaudière est une obligation légale pour des raisons de sécurité. Il faut savoir que cette révision permet également de réaliser 8 à 12 % d’économies sur sa consommation. De plus, si une chaudière est entretenue de manière régulière, elle aura une durée de vie plus longue. À l’inverse, une chaudière mal entretenue pourra présenter des problèmes, tels que des dysfonctionnements ou de moins bonnes performances.

La révision de la chaudière doit être faite par un professionnel afin de garantir la sécurité et l’efficacité de l’équipement. Cela peut également éviter tous risques d’accidents liés aux émissions de monoxyde de carbone. Les chaudières mal entretenues et dont la ventilation n’est pas optimale sont généralement la source de ce type d’accident. Outre le fait que l’entretien de la chaudière permette de réaliser des économies, il est donc très important de réaliser sa révision tous les ans afin d’éviter des risques d’intoxication.

 

Eau chaude : réduire sa consommation de gaz

 

Le chauffage de l’eau représente 14 % des dépenses énergétiques d’un foyer moyen. L’eau chaude équivaut donc à une part importante de la consommation des ménages. En réduisant sa consommation d’eau, il est possible de faire baisser ses factures de gaz.

Optimiser le chauffage de l’eau

La première chose à faire lorsque l’on veut réaliser des économies sur sa consommation d’eau est de limiter les pertes d’énergie. Ces pertes peuvent se produire lors de la distribution d’eau chaude dans le logement. Afin de les éviter, il est conseillé de calorifuger son ballon d’eau chaude et tous les tuyaux. Cela est d’autant plus important si les canalisations traversent des pièces non chauffées. L’isolement du ballon d’eau chaude et des tuyaux consiste simplement à les envelopper dans des rouleaux de fibres isolantes.

Le choix de la température du chauffe-eau a également une incidence sur la consommation. Il est conseillé de régler la température de l’eau chaude dans sa chaudière entre 55 et 60 °C. Cette température suffit à limiter le développement possible de bactéries pathogènes, à éviter l’entartrage et à préserver un bon confort domestique.

Réduire sa consommation d’eau chaude

Limiter sa consommation d’eau chaude est une manière efficace de réduire sa facture de gaz naturel. Tout d’abord, il faut privilégier les douches plutôt que les bains. Une douche consomme 30 à 60 litres d’eau, alors qu’un bain en consomme entre 150 et 200. Prendre un bain équivaut donc à consommer 3 à 5 fois plus d’eau chaude qu’en prenant une douche.

Des petits équipements à installer peuvent également permettre de limiter sa consommation d’eau. C’est notamment le cas des douchettes économes, des mousseurs hydro-économes, ou des mitigeurs thermostatiques.

 

Cuisine : les bonnes pratiques pour faire baisser sa facture de gaz

 

De nombreuses astuces permettent de réaliser des économies de gaz dans la cuisine.

  • Avant de faire bouillir de l’eau dans une casserole, pensez à la faire chauffer dans une bouilloire au préalable.
  • Placer un couvercle sur une casserole permet de faire bouillir l’eau quatre fois plus vite. En couvrant ses casseroles, on augmente la rapidité de la cuisson et on peut réduire de 20 % sa consommation d’énergie.
  • Utiliser une cocotte-minute permet également une cuisson beaucoup plus rapide qu’avec une casserole classique.
  • Le nettoyage et le dégraissage des brûleurs de la gazinière sont très importants afin d’assurer un bon rendement de l’appareil : pour les nettoyer, il suffit de les frotter régulièrement avec une éponge imbibée d’eau chaude et de produit vaisselle. Pour un nettoyage en profondeur, laissez tremper pendant quelques heures les brûleurs dans du vinaigre blanc et rincez-les à l’eau claire.

 

Réduire ses factures en réalisant des travaux de rénovation énergétique

 

Réaliser des travaux de rénovation énergétique dans son logement peut permettre de réduire significativement le montant de ses factures d’énergie. Ces travaux peuvent concerner :

  • l’isolation de l’habitation : l’isolation de la toiture peut permettre de limiter 30 % des pertes de chaleur. Isoler les murs peut éviter une perte de 20 % de chaleur. L’installation de fenêtres double ou triple vitrage peut, quant à elle, réduire de 60 % les pertes de chaleur ;
  • l’amélioration du système de chauffage : cela consiste à remplacer son système de chauffage par un système plus performant, comme une pompe à chaleur PAC ou une chaudière à haut rendement.

Bon à savoir
Notez qu’il est possible de bénéficier d’aides financières, comme le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) qui a été créé afin d’inciter les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

 

Changer de fournisseur de gaz naturel pour faire des économies

 

Depuis la libéralisation du marché de l’énergie en 2007, les consommateurs ont la possibilité de choisir entre les fournisseurs historiques et des fournisseurs alternatifs. De nouveaux fournisseurs, concurrents d’Engie (ex-GDF Suez) pour le gaz et d’EDF pour l’électricité, proposent des offres de fourniture d’énergie à des prix compétitifs.

Parmi toutes les offres disponibles, il peut être difficile de s’y retrouver. Il est essentiel de les comparer pour connaître le fournisseur qui correspond à votre profil de consommation. Pour savoir quel fournisseur choisir et réaliser des économies sur vos factures de gaz, n’hésitez pas à consulter notre comparateur de gaz ou à joindre un de nos conseillers au téléphone.

Le changement de fournisseur d’énergie est une démarche très simple, rapide et totalement gratuite. Notez également que tous les contrats sont sans engagement, vous permettant de revenir aux tarifs réglementés quand vous le souhaitez si vous n’êtes pas satisfait de votre nouveau fournisseur.

Voici un comparatif des avantages de quelques fournisseurs alternatifs par rapport au fournisseur historique de gaz naturel Engie :

Offres

Avantages
Offre Gaz Confort Connecté EngieTarif réglementé fixé par les pouvoirs publics : l'offre du fournisseur historique reste populaire auprès des consommateurs, mais il existe des offres moins chères sur le marché.
Offre Gaz Eco Vattenfall10 % de remise sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés du gaz naturel. Vattenfall est un fournisseur d’énergie verte.
Offre Happ-e Gaz by EngieUne remise de 8 % sur le prix du kWh HT garantie 1 an. Après cette durée, le tarif est le même qu’avec les tarifs réglementés d’Engie.
Offre Online Gaz Total Direct ÉnergieOffre 100 % en ligne et 10 % de remise sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés en vigueur.
Offre Gaz indexé ButagazUn gaz 100 % compensé carbone et jusqu’à 10 % de réduction sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés d’Engie.