Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Comment choisir la puissance de son compteur électrique ?

Choisir la puissance du compteur électrique

La puissance du compteur électrique fixe la capacité maximale d’énergie que peut recevoir en simultané un logement raccordé à l’électricité. Cela permet donc une meilleure régulation pour n’être ni en surconsommation ni en sous-consommation. Elle est donc primordiale d’être connue au préalable avant de choisir son offre d’électricité, puisque les offres tarifaires sont établies en fonction de la puissance souscrite. Encore faut-il bien estimer sa consommation pour choisir l’offre la plus adéquate. Découvrez dans cet article comment bien choisir la puissance de votre compteur électrique.

 

La puissance d’un compteur électrique, c’est quoi ?

 

Pour bien comprendre ce qu’est la puissance d’un compteur électrique, mettons un peu de lumière sur sa définition et étudions les différentes puissances qui existent.

Définition de la puissance d’un compteur électrique

La puissance du compteur électrique est la puissance maximale à laquelle votre compteur électrique est limité et, par conséquent, votre habitation. En somme, cette puissance va « brider » votre consommation électrique. Vous ne pourrez donc pas aller au-delà de la limite imposée par votre puissance, auquel cas, tout votre système électrique disjonctera.

Les différentes puissances de compteur électrique

La puissance d’un compteur électrique est donnée en Kilovoltampère (kVa), mais elle peut aussi être calculée en kW, les appareils électriques ayant cette unité de mesure. Il existe plusieurs puissances de compteur électrique, allant de 3 kVa pour la plus faible jusqu’à 36 kVa pour la plus haute.

Les plus hautes puissances concernent les locaux professionnels ou les usines, très énergivores, à partir de 12 kVa jusqu’à 36 kVa. Si vous êtes un particulier, ne vous souciez que de 4 puissances : 3, 6, 9 et 12 kVa. Voici à peu près pour quel type de logement et de foyer elles correspondent :

Puissance électrique

Type de logement Type de foyer
3 kVaPour les petits logements (type étudiants)Étudiant ou jeune actif célibataire dans un petit appartement
6 kVaPour les logements standardsCouple seul ou avec un enfant dans un appartement standard
9 kVaPour les grands logements (+ 100 m²)Famille avec plusieurs enfants dans une grande maison
12 kVa et +Pour les très grands logements (+ 200 m²)Grande famille dans une grande maison avec une forte consommation d’appareils électroménagers

Même si le type de logement et sa surface permettent de définir globalement le type de puissance dont vous avez besoin, ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte. D’autres paramètres rentrent en jeu, vous permettant d’avoir une approximation plus précise :

  • le nombre de personnes vivant dans le même foyer ;
  • le type de chauffage et d’éclairage ;
  • la puissance de tous les appareils électriques dans le logement.

Tous ces paramètres permettent de faire des estimations de consommation qui vous permettront ensuite de choisir au mieux la puissance adéquate pour votre logement. À titre informatif, 70 % des particuliers français ont souscrit une puissance de 6 kVa. D’ailleurs, connaissez-vous la puissance de votre compteur électrique ?

Où trouver la puissance de mon compteur électrique ?

Vous n’avez absolument aucune idée de la puissance souscrite lors de votre contrat d’électricité tant il remonte à longtemps ? Dans ce cas de figure, prenez votre dernière facture d’électricité et regardez dans l’onglet « Caractéristiques de votre tarif ». Vous trouverez alors l’information que vous cherchez : la puissance souscrite.

Seulement, vous avez peut-être besoin ou envie de changer de puissance électrique. Et pour cela, il faut vérifier si votre compteur électrique peut le supporter (surtout dans le cas où vous voulez souscrire à une puissance électrique supérieure à la vôtre actuellement). Arrive alors la nécessité de savoir le type de compteur électrique que vous avez : un compteur mécanique, un compteur électronique ou un compteur Linky.

Trouver la puissance de son compteur mécanique

Si votre compteur électrique est un compteur mécanique, vous n’avez que deux solutions pour trouver sa puissance :

  • en regardant directement sur votre facture comme indiqué quelques lignes plus haut ;
  • en procédant à un calcul simple : diviser par 5 le nombre d'ampères (A) indiqué sur votre compteur. Par exemple, si votre compteur mécanique a une amplitude de 10 à 30 alors il peut suffire à des puissances électriques allant de 2 (10/5) à 6 kVa (30/5).

Trouver la puissance de mon compteur électronique

Pour connaître la puissance d’un compteur électronique ou de votre compteur Linky, c’est bien plus simple. Utilisez le tableau de bord du compteur et faites défiler les informations présentes à l’écran en utilisant les boutons de flèche jusqu’à trouver la puissance. En quelques clics, vous connaîtrez alors la puissance électrique de votre compteur.

Maintenant que vous connaissez la puissance électrique, êtes-vous sûr que c’est la plus adéquate à votre consommation ? Pour cela, découvrez comment bien choisir la puissance de son compteur électrique.

 

Comment bien choisir la puissance de son compteur électrique ?

 

Pour être sûr de choisir la bonne puissance de compteur et ne pas se retrouver en sous-utilisation ou en surutilisation d’électricité, il est nécessaire de calculer la puissance maximale de tous vos appareils électriques dans votre logement.

Comment est calculée la puissance électrique ?

Pour cela, il faut comprendre les unités de mesure. Comme indiqué précédemment dans l’article, la puissance des appareils électriques est mesurée en kW. Donc 1 000 W = 1 kW. Cette mesure se fait sur une durée d’une heure.

Donc, si votre machine à laver a une puissance de 3 000 W, cela signifie que sur un programme de lavage d’une heure, votre appareil électroménager consommera 3 kW.

Ainsi, pour connaître la puissance de votre compteur électrique, il vous faut estimer au mieux votre consommation. Commençons tout d’abord avec le chauffage, puis l’éclairage pour enfin finir avec les différents appareils électriques.

Estimer la consommation de son chauffage

Pour calculer votre consommation de chauffage dans votre logement, c’est très simple. Il vous faut calculer la consommation de votre chauffage en fonction de la surface de votre logement. En règle générale, le chauffage électrique d’un logement est de 70 à 100 W/m².

Par conséquent, dans le cas d’un logement de 50 m², votre consommation en chauffage sera située entre 3,5 et 5 kW/h. Ce n’est donc pas pour rien que le chauffage représente plus de la moitié des dépenses en électricité des Français.

Estimer la consommation de son éclairage

Concernant l’éclairage, le calcul à faire est le même que pour la consommation de son chauffage. Le seul facteur qui modifie votre consommation sera le type d’ampoule que vous utilisez (en basse consommation ou non). Vous trouverez ci-dessous les équivalences entre les ampoules classiques et basse consommation.

Ampoule classique

Ampoule basse consommation
30 W9 W
40 W11 W
60 W15 W
75 W20 W
100 W25 W

Pour ce poste, comptez entre 10 à 20 W/m² (les ampoules basse consommation étant devenues la norme). Ainsi, dans un logement de 50 m², la consommation électrique de votre éclairage oscillera entre 500 W et 1 kW/h en continu.

Estimer la consommation de ses appareils électriques

Pour le calcul de la consommation de vos appareils électriques, c’est différent. Plus besoin de faire des calculs selon la surface de votre logement, chaque appareil a une consommation propre à lui-même.

Vous pouvez donc faire une estimation avec tous les appareils électriques présents dans votre logement. Pour un calcul plus détaillé, nous vous conseillons de les lister et de vous renseigner sur leur puissance électrique. À titre d’exemple, voici la puissance moyenne de quelques appareils électroménagers :

Appareil électrique

Puissance moyenne
Réfrigérateur (A+)Entre 150 et 200 W
Réfrigérateur (Label C)Entre 200 et 350 W
Plaque électrique2 000 W
Lave-vaisselle1 500 W
Four à micro-ondesDe 1 000 à 1 500 W
Télévision plasmaEntre 260 et 344 W
Télévision LCDEntre 90 et 250 W
Machine à laver3 000 W

Pour retrouver la puissance de tous vos appareils électriques, consultez le mode d’emploi fourni avec l’appareil lors de votre achat ou recherchez-la directement sur Internet en renseignant votre modèle.

 

Comment bien estimer sa consommation ?

 

Connaître la puissance de vos appareils électriques ne suffit pas, il est aussi nécessaire de connaître votre consommation de manière plus précise. Pour cela, estimez la durée et la fréquence d’utilisation de vos appareils afin de choisir la puissance adéquate à votre consommation. Découvrez ci-dessous comment procéder.

Estimer la durée et la fréquence d’utilisation de ses appareils

Une fois vos appareils listés et leurs puissances connus, il est nécessaire de connaître la durée et la fréquence d’utilisation de ces derniers pour établir un calcul permettant de savoir la puissance maximale nécessaire à leur utilisation. Voici, en moyenne, la durée et la fréquence d’utilisation pour chaque appareil donné en exemple dans le tableau ci-dessous.

Appareil électrique

Durée et fréquence d’utilisation
Réfrigérateur (A+)En continu
Réfrigérateur (Label C)En continu
Plaque électrique40 minutes/jour
Lave-vaisselle4 heures/semaine
Four à micro-ondes1,5 heure/semaine
Télévision plasma4 heures/jour
Télévision LCD4 heures/jour
Machine à laver4 heures/semaine

Ainsi, grâce à toutes ces données sur la consommation électrique de vos appareils, de votre éclairage et de votre chauffage, vous pourrez connaître la puissance maximale que peut atteindre votre logement et choisir ensuite la puissance adéquate à votre consommation.

Choisir la puissance adéquate à sa consommation

Bien évidemment, il se peut que la somme de la puissance de votre chauffage, votre éclairage et vos appareils soit supérieure à la puissance relative de votre compteur. La puissance de votre compteur électrique ne sera qu’insuffisante si vous faites fonctionner en simultané trop d’appareils énergivores.

Par exemple, si la puissance de votre compteur électrique est de 3 kVa et que vous voulez faire un cycle de lavage avec votre machine à laver d’une puissance 3 kW et utiliser en même temps votre lave-vaisselle d’une puissance de 2 kW, votre compteur électrique disjonctera instantanément. Dans cet exemple, votre puissance a nettement été sous-estimée et il vous faudra alors penser à changer la puissance de votre compteur électrique.

Comment changer la puissance de son compteur électrique ?

Vous voulez changer la puissance de votre compteur ? Sachez que :

  • premièrement, vous ne pourrez pas le faire par vous-même ;
  • deuxièmement, une demande de changement de puissance de compteur mécanique ou électronique entraînera indubitablement vers la mise en place d’un compteur Linky ;
  • ensuite, selon la puissance que vous souhaitez, il faudra d’abord vous assurer que la puissance du raccordement est suffisante. En règle générale, sur des puissances domestiques (de 3 kVa à 12 kVa), le raccordement l’est. Si vous voulez avoir des puissances plus importantes, des travaux de raccordement seront nécessaires.

Pour demander le changement de puissance de votre compteur électrique, contactez directement votre fournisseur d’électricité. Ce dernier se chargera ensuite de faire la demande auprès d’Enedis, qui est responsable de toutes les infrastructures techniques du réseau électrique. Par conséquent, c’est le seul et unique mandataire pour intervenir sur un changement de puissance de compteur électrique.

Bien évidemment, cette intervention n’est pas sans frais, différents tarifs sont proposés selon le type d’intervention. Vous pouvez les retrouver dans ce tableau comme indiqué sur le site d’Enedis :

Type de cas

Type d’option Tarif TTC
Modification de puissance seuleAvec réglage de l’appareil de contrôle37,78 €
Avec changement de disjoncteur56,22 €
Avec réglage du disjoncteur et changement de compteur
Avec changement de disjoncteur et changement de compteur67,99 €
Modification d’option tarifaire seulePassage de simple en double tarif avec changement de compteur56,22 €
Passage de double en simple tarif avec changement de compteur
Modification de puissance et d’option tarifaireAvec réglage de l’appareil de contrôle37,78 €
Avec changement du disjoncteur56,22 €
Avec réglage du disjoncteur et changement de compteur
Avec changement de disjoncteur et de compteur66,92 €

Grâce à ce tableau, vous savez désormais combien vous coûtera l’intervention d’Enedis pour modifier la puissance de votre compteur, votre option tarifaire ou les deux en même temps. Ce changement entraînera, par conséquent, un changement d’option tarifaire chez votre fournisseur d’électricité. Encore faut-il connaître les tarifs pratiqués par les fournisseurs selon la puissance.

 

Quels sont les tarifs pratiqués par les fournisseurs selon la puissance ?

 

Comme nous venons de le voir, il est possible de changer la puissance de son compteur, d’option tarifaire ou les deux ensembles. Dans ce cas de figure, vous pouvez être intéressé pour changer d’option tarifaire. Oui, mais encore faut-il connaître les tarifs pratiqués par les fournisseurs selon la puissance. Nous vous avons donc regroupé les offres majeures sur le marché, à savoir celles du fournisseur historique EDF et des fournisseurs alternatifs Eni et Total Direct Énergie.

Les tarifs pratiqués chez EDF

Pour connaître les différents tarifs que pratiquent les fournisseurs selon la puissance, il faut se tourner vers le fournisseur historique. En effet, EDF, de par son statut unique, est soumis au Tarif réglementé en vigueur (TRV) mis en place par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) pour l’application de ses tarifs.

En clair, cela signifie qu’EDF n’est pas maître de ses tarifs et doit suivre à la lettre ceux établis par ladite Commission. Ainsi, leurs tarifs restent fixes. Les voici comme indiqué sur la grille tarifaire d’EDF pour l’option Base et l’option Heures Pleines/Heures Creuses (HPHC) :

Puissance (en kVa) Option Base Option Heures Pleines/Heures Creuses
Tarif du kWh
(€ TTC)
Abonnement annuel
(€ TTC)
Tarif du kWh en Heures Pleines
(€ TTC)
Tarif du kWh en Heures Creuses
(€ TTC)
Abonnement annuel
(€ TTC)
30,154699,12XXX
60,1546121,20,17810,1337133,2
90,1587167,40,17810,1337163,44
120,1587166,20,17810,1337192

 

Les tarifs pratiqués chez les fournisseurs alternatifs

Chez les fournisseurs alternatifs, l’avantage n’est pas le même. Ces derniers n’étant pas soumis au TRV, ils sont en droit de proposer des tarifs remisés au kWh. De ce fait, les fournisseurs alternatifs comme Eni et Total Direct Énergie proposent des tarifs au kWh différent que celui d’EDF, mais dans certaines options, l’abonnement n’en est pas pour autant plus avantageux.

Offre Astucio Eco Eni
Puissance (en kVa) Option Base Option Heures Pleines/Heures Creuses
Tarif du kWh
(€ TTC)
Abonnement annuel
(€ TTC)
Tarif du kWh en Heures Pleines
(€ TTC)
Tarif du kWh en Heures Creuses
(€ TTC)
Abonnement annuel
(€ TTC)
30,09554111,80XXX
60,09554133,900,176410,13246145,81
90,09890156,240,176410,13246176,13
120,09890178,840,176410,13246204,69

 

Offre Classique Total Direct Énergie
Puissance (en kVa) Option Base Option Heures Pleines/Heures Creuses
Tarif du kWh
(€ TTC)
Abonnement annuel
(€ TTC)
Tarif du kWh en Heures Pleines
(€ TTC)
Tarif du kWh en Heures Creuses
(€ TTC)
Abonnement annuel
(€ TTC)
30,148599,12XXX
60,1485121,20,17080,1286133,2
90,1524143,640,17080,1286163,44
120,1524166,20,17080,1286192

En conclusion, si vous êtes un particulier, il est conseillé de choisir la puissance de 6 kVA. Cette puissance est celle utilisée dans 7 foyers français sur 10, ce qui signifie qu’elle correspond au mieux aux besoins en consommation d’électricité. Seulement, il se peut que votre foyer nécessite plus ou moins de puissance. Pour cela, procédez à une estimation globale de votre logement en suivant les instructions de cet article. Le but est de ne pas avoir de sous-consommation ou de surconsommation qui pourrait gonfler votre facture ou faire disjoncter trop souvent votre compteur électrique. Si votre puissance actuelle ne vous convient pas, vous êtes facilement en mesure de la modifier grâce à Enedis et le changement de votre contrat d’électricité peut s’opérer tout aussi facilement après avoir utilisé notre comparateur d'électricité.