Besoin d'aide pour choisir votre fournisseur d'énergie ?

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Comment estimer sa consommation électrique ?

Estimer sa consommation électrique

Réduire sa consommation d’électricité et faire des économies sur sa facture d’énergie sont les principaux objectifs de beaucoup de Français. Lorsque l’on sait que le poste Énergie pèse près de 10 % sur le budget moyen annuel d’un ménage, il est judicieux d’appliquer de bonnes pratiques de consommation. Et pour agir efficacement, il est nécessaire de connaître la consommation électrique de sa maison, voire d’un appareil électrique en particulier. Mais pas que, puisque d’autres paramètres (abonnement, prix du kWh) interviennent dans la consommation électrique globale de sa maison.

 

Estimation de la consommation électrique moyenne de son logement

 

Quel est le moyen le plus fiable pour connaître la consommation en kWh de son logement sur une période donnée ?

En fonction de son profil et habitudes de consommation

Pour plusieurs raisons, vous souhaitez connaître la consommation électrique de votre logement : une interrogation face à une facture d’électricité très élevée ? Un bilan énergétique avant de changer de fournisseur d’énergie ? Un emménagement dans un logement dont vous souhaitez savoir la consommation électrique moyenne ?

Sachez qu’il est important de prendre en compte plusieurs paramètres propres à son logement, avant d’en simuler la consommation électrique :

  • le nombre d’habitants dans le logement ;
  • la période de l’année qui conditionne fortement le montant de sa facture d’électricité (en hiver, la consommation d’électricité est généralement plus élevée qu’en période estivale) ;
  • la taille de son logement, pour laquelle la consommation électrique est différente entre un 50 m2 et un 200 m2 ;
  • les habitudes de consommation (soir, week-end, journée) ;
  • le type de chauffage (électrique, gaz ou bois) ;
  • l’isolation de son logement ;
  • le nombre d’appareils électroménagers.

Ainsi, au regard de ces éléments, on se rend compte qu’il y a autant de profil de consommation que de combinaisons possibles de ces paramètres ; il est néanmoins possible de dégager des moyennes basées sur des logements ayant des caractéristiques similaires.

Surface

Type de chauffage Nombre d’habitants Consommation annuelle Consommation journalière
70 m²Électrique3 personnes9 900 kWh27 kWh
Non électrique1 500 kWh4 kWh
100 m²Électrique4 personnes15 600 kWh43 kWh
Non électrique2 650 kWh7 kWh
150 m²Électrique4 personnes23 000 kWh63 kWh
Non électrique3 560 kWh10 kWh

En moyenne, on observe que la consommation électrique annuelle d’un logement tourne autour de 100 kWh par mètre carré, sachant qu’1 kWh équivaut à la demande énergétique d’un four à une puissance de 200 °C pendant 1 heure.

Ces consommations d’électricité moyennes permettent d’avoir un bon ordre d’idée sur la consommation standard d’un foyer en fonction de son profil de consommation. Par la suite, il vous suffit de multiplier la consommation en kWh moyenne qui correspond à votre foyer par le prix du kWh HT de son abonnement d’électricité ; ce qui vous donne une estimation de la facture d’électricité que vous allez devoir payer. La connaissance étant la clé pour faire les bons choix et maîtriser enfin sa facture d’énergie, cette estimation va se révéler une aide précieuse si vous souhaitez profiter de tarifs sur l’électricité plus attractifs.

Faire la relève de ses consommations kWh sur son compteur électrique

Une autre manière de savoir ce que l’on consomme sur une période donnée est de faire la relève de son compteur électrique. Il suffit pour cela de relever les index de consommation sur une période donnée (1 mois, 2 mois, etc.) et de faire le calcul suivant :

Dernier index de consommation en kWh - le premier index de consommation en kWh = la consommation électrique en kWh

Cette méthode a néanmoins un frein, elle prend du temps puisque vous devrez attendre la fin de la période de référence pour avoir une estimation de votre consommation d’électricité. De plus, vous devrez faire deux relevés de consommation pour avoir une estimation cohérente de votre consommation électrique : une en hiver et une en été.

Heureusement, cette démarche peut être facilitée si vous avez le compteur Linky. Le compteur intelligent permet de suivre sa consommation d’électricité sur la période que l’on veut : au mois, à la semaine, et même au jour le jour. Un sacré atout qui permet de s’épargner des calculs fastidieux.

Une autre astuce, si l’on est client chez le même fournisseur d’électricité depuis au moins 1 an est de se référer à la facture annuelle de régularisation. Sur cette dernière est consignée la consommation d’électricité (kWh) annuelle de son foyer.

À noter
Avec ces estimations de consommation, vous pouvez réduire votre facture d’électricité en faisant jouer la concurrence entre les différents fournisseurs d’énergie. Vous pouvez ainsi faire appel à des comparateurs d’énergie qui vous proposent les meilleures offres d’électricité des fournisseurs alternatifs en fonction de votre profil de consommation.

 

Comment estimer la consommation électrique d’un appareil ?

 

Pour se rendre compte du caractère énergivore d’un appareil électrique, et du poids de son utilisation sur sa facture d’électricité, il est aussi possible de calculer sa consommation d’électricité.

La méthode de calcul est simple puisqu’il suffit de prendre 3 paramètres essentiels :

  • la puissance de l’appareil exprimé en Watts ;
  • le nombre d’heures d’utilisation par jour ;
  • le nombre de jours d’utilisation dans l’année.

La formule de calcul à appliquer pour connaître la consommation électrique d’un appareil est la suivante :

Consommation (en kWh) = Nombre d’heures x nombre de jours x puissance/1000

En appliquant cette méthode simple, il est assez facile par la suite d’avoir une estimation de la consommation électrique de son téléviseur, de la consommation électrique de son lave-vaisselle, ou même de la consommation électrique de son frigo. Il suffit pour cela d’additionner l’ensemble des postes de consommation de son logement et de multiplier le résultat obtenu par le prix du kWh HT de son contrat d’électricité ; vous aurez ainsi une estimation assez juste de votre consommation d’électricité globale.

Type d’appareil électroménager

Puissance
(en Watts)
 
Durée d’utilisation Consommation annuelle
(en kWh)
 
Frigo A+150-20024h/24 – 365 jours200-281
TV plasma2503h/j – 300 jours225
Four électrique1 0002h/j – 300 jours900
Lave-vaisselle classe A+1 5002h/j – 52 jours156
Ampoule éco15-255h/j – 365 jours34

 

Quelle est la différence entre Kilowatt/Kilowattheure et Watt ?
Le Watt (W) est une unité de puissance énergétique. Elle détermine la puissance d’un appareil électrique.
Le kilowatt (kW) est une unité de mesure de la consommation électrique. 1 kW = 1 000 Watts.
Et le kilowattheure (kWh) désigne la consommation d’électricité pendant une heure. Le kWh est utilisé comme unité de mesure sur sa facture d’électricité.

 

Adoptez les bons gestes et réduisez davantage votre facture d’électricité

 

Faire un bilan énergétique de son logement ou de quelques appareils électriques offre de multiples avantages :

  • il permet à tout particulier d’avoir une vision globale sur sa consommation d’énergie ;
  • et de mettre en place des actions efficaces afin de maîtriser sa facture d’énergie.

En premier lieu, il est bon de rappeler que le prix des consommations d’électricité est fortement dépendant du type d’abonnement souscrit et des tarifs au kWh HT de son fournisseur d’électricité. Une estimation de la consommation d’électricité de son foyer permet ainsi d’agir sur différents points de son contrat comme de changer son option tarifaire (passer de l’option Base par exemple à l’option Heures pleines/creuses), revoir son niveau d’abonnement (baisser la puissance de son compteur), voire de changer de fournisseur pour réduire davantage sa facture d’électricité.

Pour aller plus dans la maîtrise de ses consommations d’énergie, plusieurs gestes du quotidien, les « éco-gestes », peuvent également être mis en place comme : éteindre les appareils en veille (TV, ordinateur), utiliser un programmateur de chauffage, piloter l’utilisation d’appareils électriques sur certaines heures de la journée, baisser la température de son logement de 1 à 2 °C, etc.