Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov

MaPrimeRénov' est une nouvelle aide financière mise en place par le gouvernement en janvier 2020. Cette aide vise à encourager les Français à réaliser des économies d’énergie en engageant des travaux de rénovation dans leur logement. MaPrimeRénov' remplace le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et le programme « Habiter Mieux » de l’Anah. Ces deux aides ont fusionné pour ne créer qu’un seul dispositif plus complet, destiné au financement des travaux d’amélioration énergétique.

 

Qu’est-ce que MaPrimeRénov' ?

 

MaPrimeRénov' a été mise en place en janvier 2020. Cette aide financière destinée aux ménages français est née de la fusion du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et de l’aide « Habiter Mieux » de l’Anah. MaPrimeRénov' est donc la nouvelle aide pour la rénovation énergétique. Son objectif s’inscrit dans la transition énergétique et permet aux ménages modestes de bénéficier d’aides afin de réaliser des travaux de rénovation au sein de leur habitation.

Le dispositif de MaPrimeRénov' se veut plus simple et plus complet que les aides qu’il remplace, grâce à :

  • une constitution simplifiée du dossier via le site internet de MaPrimeRénov' ;
  • une démarche plus rapide et qui permet de savoir, avant le début des travaux, quel sera le montant de la prime ;
  • un versement rapide de la prime à la fin des travaux de rénovation : le délai annoncé par l’Anah est de 15 jours à partir de la transmission de la facture. L’Anah envisage également d’avancer les frais, à partir de mai 2020, afin de permettre aux consommateurs de payer l’acompte de l’artisan avant le début des travaux ;
  • un meilleur financement des travaux les plus performants et un montant de l’aide progressif, pour soutenir les ménages les plus modestes.

 

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov' ?

 

MaPrimeRénov' est une aide destinée aux ménages aux revenus modestes et très modestes. Cela signifie que les conditions d’attribution de cette prime se basent sur des plafonds de ressources. Si les ressources du foyer dépassent les seuils de revenus mentionnés, alors il n’est pas éligible à MaPrimeRénov'.

Quels sont les plafonds de revenus pour bénéficier de MaPrimeRénov' ?

Uniquement les foyers disposant de revenus inférieurs aux montants indiqués dans le tableau suivant sont éligibles à MaPrimeRénov' :

Plafonds de revenus des ménages éligibles à MaPrimeRénov' en 2020

Nombre de personnes composant le foyer

Région Île-de-France Autres régions

Ménages très modestes

Ménages modestes Ménages très modestes Ménages modestes
120 593 €25 068 €14 879 €19 074 €
230 225 €36 792 €21 760 €27 896 €
336 297 €44 188 €26 170 €33 547 €
442 381 €51 597 €30 572 €39 192 €
548 488 €59 026 €34 993 €44 860 €
Par personne supplémentaire+ 6 096 €+ 7 422 €+ 4 412 €+ 5 651 €

 

Non éligibles à MaPrimeRénov' : bénéficiez du CITE

Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) a été remplacé par MaPrimeRénov' en janvier 2020. Cependant, cette aide reste disponible jusqu’au 1er janvier 2021 pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs. Si vos revenus dépassent les plafonds fixés par l’Anah et que vous ne pouvez pas bénéficier de MaPrimeRénov', il est toujours possible de profiter du CITE.

Afin que la transition entre le CITE et la nouvelle aide MaPrimeRénov' soit facilitée, les particuliers qui ont engagé des travaux fin 2019 et qui seront achevés en 2020, bénéficieront du CITE dans les conditions fixées en 2019. Dans le cas où le devis pour les travaux a été signé en 2019, les nouvelles conditions de 2020 ne s’appliquent pas.

 

MaPrimeRénov' : les types de travaux et logements éligibles

 

D’autres éléments que les ressources du foyer conditionnent l’éligibilité à MaPrimeRénov'. En effet, le type de travaux envisagés est également pris en compte afin de déterminer si le particulier pourra bénéficier ou non de cette prime. Les logements sont également soumis à certains critères.

Quels travaux sont éligibles à MaPrimeRénov' ?

Les travaux ciblés par l’aide MaPrimeRénov' sont essentiellement des travaux de rénovation énergétique. Ces travaux visent à réaliser des économies d’énergie et doivent favoriser l’utilisation d’énergies renouvelables. Les travaux éligibles à cette prime sont les suivants :

  • le chauffage : ces travaux concernent le remplacement de la chaudière par un appareil de chauffage plus performant, ou utilisant une énergie plus propre. Il peut s’agir d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à gaz à très haute performance énergétique, d’une chaudière à bois, etc. ;
  • l’isolation thermique : l’isolation d’une habitation est très importante afin d’éviter les déperditions de chaleur et de permettre de réaliser des économies d’énergie. Les travaux éligibles à MaPrimeRénov' sont l’isolation des murs, des toitures-terrasses, des plafonds et des combles, ainsi que des parois vitrées ;
  • l’eau chaude sanitaire : cela inclut le remplacement du système d’eau chaude sanitaire par un appareil qui utilise des énergies renouvelables. Il peut, par exemple, s’agir d’un chauffe-eau thermodynamique ou d’un chauffe-eau solaire individuel ;
  • autres travaux : d’autres travaux sont éligibles à MaPrimeRénov'. C’est notamment le cas de l’audit énergétique, de l’installation d’un système de ventilation double flux, ou de la dépose d’une cuve de fioul.

Les conditions concernant le logement et l’artisan

Tous les logements ne sont pas éligibles à la nouvelle aide MaPrimeRénov'. En effet, cette prime est réservée aux propriétaires occupants dont le logement répond aux conditions suivantes :

  • le logement doit avoir été construit depuis au moins 2 ans ;
  • il doit s’agir de la résidence principale du demandeur ;
  • l’habitation doit se situer en France métropolitaine ou en Outre-mer.

Si en 2020, MaPrimeRénov' est ouverte uniquement aux propriétaires occupants, le dispositif doit être élargi dès janvier 2021. En effet, l’aide s’étendra à l’ensemble des propriétaires et des syndics de copropriété à compter de cette date.

Concernant les travaux, il ne suffit pas pour bénéficier de MaPrimeRénov' que ceux-ci figurent dans la liste des travaux éligibles. En effet, il est également indispensable de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement), afin de réaliser les travaux de rénovation énergétique dans le logement. À l’exception de la dépose d’une cuve à fioul, du raccordement à un réseau de chaleur, ou de la protection de parois vitrées, tous les autres travaux sont concernés par cette condition.

À noter
La certification RGE de l’artisan doit être valide au moment de la demande d’aide, ainsi qu’au moment des travaux.

 

Quel est le montant de MaPrimeRénov' ?

 

Le montant de MaPrimeRénov' varie selon plusieurs éléments pris en compte : le type de travaux et les équipements installés, les ressources du ménage, le type de demande (individuelle ou collective).

Montant de MaPrimeRénov' pour un logement individuel

Retrouvez le montant de l’aide MaPrimeRénov' selon les travaux réalisés pour les logements individuels (maisons et appartements) :

Montant de l’aide MaPrimeRénov' pour logements individuels 2020

Équipements et matériaux éligibles

Ménages très modestes Ménages modestes

Chauffage et eau chaude sanitaire

Chaudière gaz THPE1 200 €800 €
Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid1 200 €800 €
Chauffe-eau thermodynamique1 200 €800 €
Pompe à chaleur air/eau4 000 €3 000 €
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique10 000 €8 000 €
Chauffe-eau solaire individuel4 000 €3 000 €
Système solaire combiné8 000 €6 500 €
Partie thermique équipement PVT eau2 500 €2 000 €
Poêle ou cuisinière à bûches2 500 €2 000 €
Poêle ou cuisinière à granulés3 000 €2 500 €
Chaudière bois à alimentation manuelle8 000 €6 500 €
Chaudière bois à alimentation automatique10 000 €8 000 €
Foyer fermé et insert à bûches ou à granulés2 000 €1 200 €

Isolation thermique

Isolation des murs par l’extérieur100 €/m²75 €/m²
Isolation des murs par l’intérieur25 €/m²20 €/m²
Isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles25 €/m²20 €/m²
Isolation des toitures-terrasses100 €/m²75 €/m²
Isolation des parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres)100 €/équipement80 €/équipement

Autres travaux

Audit énergétique (hors obligation réglementaire)500 €400 €
Ventilation double flux4 000 €3 000 €
Dépose d’une cuve à fioul1 200 €800 €

 

Montant de MaPrimeRénov' pour un habitat collectif

Concernant les demandes de prime pour un habitat collectif (les parties communes d’un bâtiment, ou les travaux d’intérêt collectif dans des parties privatives), le montant est donné par logement. Retrouvez les montants de MaPrimeRénov' selon les ressources et le type de travaux réalisés dans le tableau ci-dessous :

Montants de MaPrimeRénov' pour un habitat collectif 2020

Équipements et matériaux éligibles

Ménages très modestes Ménages modestes

Chauffage et eau chaude sanitaire

Chaudière gaz THPE400 € par logement300 € par logement
Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid400 € par logement300 € par logement
Chauffe-eau thermodynamique400 € par logement300 € par logement
Pompe à chaleur air/eau3 000 € par logement2 000 € par logement
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique3 000 € par logement2 000 € par logement
Chauffe-eau solaire collectif1 000 € par logement750 € par logement
Chaudière bois à alimentation manuelle ou automatique3 000 € par logement2 000 € par logement

Isolation thermique

Isolation des murs par l’extérieur100 €/m²75 €/m²
Isolation des murs par l’intérieur25 €/m²20 €/m²
Isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles25 €/m²20 €/m²
Isolation des toitures-terrasses100 €/m²75 €/m²
Protection des parois vitrées ou opaques (uniquement pour l’Outre-mer)25 €/m²20 €/m²

Autres travaux

Audit énergétique (hors obligation réglementaire)250 € par logement200 € par logement
Ventilation double flux3 000 € par logement2 000 € par logement
Dépose d’une cuve à fioul400 € par logement300 € par logement

 

Comment faire une demande MaPrimeRénov' ?

 

MaPrimeRénov' permet aux particuliers de profiter d’un système simplifié pour les demandes d’aide. Cette nouvelle prime se veut donc plus accessible que ses prédécesseurs, le CITE et le programme « Habiter Mieux ». La constitution du dossier de demande se fait en cinq étapes :

  1. la création d’un compte et le dépôt de la demande sur le site Web MaPrimeRénov' : le consommateur doit alors fournir les informations relatives à ses revenus, son logement, le professionnel choisi pour la réalisation des travaux, ainsi que les pièces justificatives demandées (dernier avis d’impôt sur le revenu, devis des travaux de rénovation, etc.) ;
  2. la réception de la confirmation d’attribution de la prime par l’Anah : suite à l’envoi de la demande, l’étude du dossier est confiée à un instructeur qui doit confirmer ou non l’attribution de la prime. C’est également à ce moment-là que le montant de la prime est fixé. Dans certains, cas, il se peut que des éléments supplémentaires soient demandés ;
  3. la réalisation des travaux par un artisan labellisé RGE : dès la confirmation de l’attribution de la prime, le particulier peut entamer les travaux dans son logement. À la fin des travaux, il est essentiel de demander au professionnel de fournir une facture ;
  4. la demande de paiement de la prime : cette étape se fait en se connectant sur le site MaPrimeRénov'. Il faut alors soumettre la facture des travaux, ainsi qu’un RIB afin de recevoir le paiement ;
  5. la réception de l’aide et le règlement de la facture de l’artisan.

 

Vérifier les éléments nécessaires sur le devis et la facture pour en bénéficier

 

Les travaux de rénovation énergétique ont été l’objet de plusieurs abus révélés par la répression des fraudes. Si l’on veut être certain de recevoir sa prime, il est important de se montrer vigilant lors du choix du professionnel avant de se lancer dans la réalisation de travaux. Quelques informations présentes sur les devis et factures sont indispensables et permettent de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une arnaque :

  • se méfier des démarchages par téléphone ou internet ;
  • vérifier le label RGE de l’entreprise : l’entreprise en charge de la réalisation des travaux doit impérativement être certifiée par le label RGE (Reconnu garant de l’environnement). Le particulier doit donc demander au professionnel de lui fournir son certificat RGE. Il est possible de vérifier les qualifications d’un artisan se présentant comme labellisé, grâce à l’annuaire des professionnels RGE sur le site Faire.fr ;
  • s’assurer que les informations concernant l’entreprise sont correctes : une fois le particulier en possession du devis, il doit vérifier que certains éléments obligatoires permettant d’identifier l’entreprise y figurent, comme le nom de l’entreprise et son numéro de SIRET (composé de 14 chiffres) ;
  • faire attention au détail des coûts des travaux : pour chaque type de travaux, les montants HT (hors taxes) et TTC (toutes taxes comprises) doivent être mentionnés. Il est également indispensable d’y retrouver le détail du coût des travaux différenciant le prix de l’équipement et celui de la main d’oeuvre ;
  • ne pas hésiter à faire réaliser plusieurs devis en faisant appel à différents professionnels pour comparer les montants.

À la suite des travaux, il est nécessaire de fournir la facture de l’artisan afin de demander le paiement de la prime. Certains éléments sont à vérifier afin de s’assurer que celle-ci est conforme :

  • vérifier que la référence du devis est bien indiquée sur la facture : cela permet de garantir que les travaux ayant été réalisés correspondent à ceux pour lesquels la prime a été accordée ;
  • s’assurer que le montant total des travaux est bien mentionné sur la facture : si les travaux ont fait l’objet de plusieurs factures, il est indispensable de retrouver le coût de la totalité des travaux réalisés sur chacune d’entre elle.

 

Quelles aides sont cumulables à MaPrimeRénov' ?

 

Il est possible de cumuler MaPrimeRénov' avec d’autres aides financières pour la rénovation énergétique. Il faut également savoir que plusieurs aides MaPrimeRénov' peuvent être attribuées à un même particulier pour la réalisation de différents travaux dans un même logement. Le plafond à ne pas dépasser pour bénéficier de plusieurs primes MaPrimeRénov' est de 20 000 € par logement sur une durée de 5 ans.

MaPrimeRénov' est également cumulable avec les aides suivantes :

  • les primes CEE : les CEE sont les Certificats d’économie d’énergie que proposent les fournisseurs de gaz naturel et d’électricité, ou d’autres « obligés ». Si le consommateur bénéficie de CEE, il est nécessaire de le mentionner et de le justifier lors de la constitution de son dossier de demande MaPrimeRénov' ;
  • l’éco-prêt à taux zéro : les banques accordent des prêts à taux d’intérêt nul aux propriétaires souhaitant réaliser des travaux d’amélioration énergétique au sein de leur habitation ;
  • le chèque énergie : le chèque énergie est une aide accordée par l’État aux foyers les plus modestes afin de régler leurs factures d’énergie, ou d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.