Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Que faire lorsque le compteur Linky disjoncte ?

Compteur Linky disjoncte

Le déploiement des compteurs Linky sur l’hexagone a débuté en 2015. 35 millions de foyers doivent en être équipés d’ici 2021. Ce nouveau compteur connecté présente de nombreux avantages pour les consommateurs, permettant un meilleur suivi de leur consommation d’électricité et facilitant leurs démarches auprès du gestionnaire de réseau Enedis. Cependant, depuis l’arrivée du compteur Linky, de nombreux consommateurs ont remarqué que les coupures de courant étaient plus fréquentes qu’avec l’ancien compteur électrique. Pourquoi le compteur Linky disjoncte-t-il si souvent ? Comment résoudre ce problème ? Qui contacter ?

 

Pourquoi le compteur Linky disjoncte ?

 

Linky apporte aux consommateurs de nombreux avantages, cependant, les plaintes en rapport avec les coupures d’électricité régulières depuis son installation sont également nombreuses. Le compteur Linky disjoncte plus fréquemment que les anciens compteurs. Le problème vient généralement de la puissance de compteur souscrite qui est insuffisante. Si cette puissance convenait avec l’ancien compteur, cela n’est pas rare qu’elle ne soit plus adaptée avec Linky, du fait de sa technologie.

Une puissance souscrite insuffisante

Un compteur électrique qui disjoncte souvent, quel que soit le type de compteur, est le signe d’une puissance maximale insuffisante. En effet, la puissance souscrite doit pouvoir supporter les appareils électriques du logement lorsqu’ils sont en marche. Cependant, Linky est plus sensible aux dépassements de puissance que les compteurs classiques, rendant les disjonctions plus courantes qu’avec ses prédécesseurs.

Linky ne fonctionne pas comme les compteurs traditionnels. Contrairement à ces derniers, il est très sensible aux surconsommations. En effet, si les anciens modèles pouvaient supporter une puissance jusqu’à 15 % plus élevée que la puissance souscrite sans disjoncter, ce n’est pas le cas de Linky. Par exemple, les anciens compteurs pouvaient supporter une puissance de 7 kVA sans qu’il n’y ait de coupure de courant, même si la puissance souscrite était de 6 kVA.

Lorsque la cause de la coupure de courant n’est pas liée à Linky, il peut simplement s’agir d’une panne générale sur le réseau électrique. Afin de s’assurer qu’il s’agisse bien d’une coupure générale, il est possible d’utiliser l’application du gestionnaire de réseau « Enedis à mes côtés », qui met à disposition un plan sur lequel sont indiquées en direct les coupures signalées. Dans le cas où la panne est générale, le consommateur ne peut rien faire. Il ne lui reste plus qu’à attendre que l’opération de maintenance d’Enedis soit terminée. Parfois, une coupure d’électricité peut faire suite à des factures impayées. Le consommateur est alors invité à prendre contact avec son fournisseur afin de connaître les modalités pour que le logement soit de nouveau alimenté en électricité.

Bon à savoir
Le numéro à composer en cas de problèmes avec le compteur Linky est le 0 800 054 659. Ce numéro vert, mis à disposition par le gestionnaire du réseau électrique Enedis (anciennement ERDF), est dédié aux questions des consommateurs au sujet de Linky. Des conseillers sont disponibles pour répondre à toutes vos questions techniques en rapport avec le nouveau compteur intelligent et vous apporter une aide si vous rencontrez des problèmes avec ce dernier.

La technologie du compteur Linky

La technologie et le fonctionnement du compteur communicant sont différents de ceux des anciens compteurs. La précision de Linky vient de sa capacité à différencier les puissances en kVA et kWh.

En effet, Linky prend en compte différents types de puissances :

  • la puissance active exprimée en kilowatts (KW) : il s’agit de la puissance réelle, celle dont les appareils ont besoin pour fonctionner ;
  • la puissance apparente est indiquée sur le compteur (kVA) : la puissance exacte utilisée à un instant T ;
  • la puissance réactive : elle permet de mesurer la puissance des champs magnétiques sur un réseau ou un appareil.

Le kilowatt correspond à la puissance nominale, c’est-à-dire à la puissance nécessaire à un appareil pour son fonctionnement. La puissance utilisée par un appareil électrique est généralement indiquée en W. Le Watt (W) correspond à une unité de mesure de puissance énergétique : 1 kW = 1 000 W.

Le kilovoltampère, quant à lui, correspond à la puissance électrique apparente de l’installation. Le kVA permet de mesurer la puissance électrique sur l’installation électrique (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, etc.). La puissance maximale que peut supporter un compteur électrique s’exprime donc en kVA.

Linky tient donc compte des puissances réactives (exprimées en kVA), ce qui n’était pas le cas des anciens modèles de compteurs électriques. Les puissances réactives sont notamment comprises dans les ordinateurs, les télévisions ou les LED.

Cette précision rend la marge possible pour la surconsommation moins grande. Les coupures d’électricité sont donc courantes avec Linky lors des pics de consommation si la puissance de compteur souscrite n’est pas adaptée aux habitudes de consommation du foyer.

 

Que faire quand le compteur Linky disjoncte ?

 

La disjonction du compteur Linky est due à une puissance de compteur inadaptée.

Lorsque cela se produit, la manipulation pour remettre Linky en marche est très simple. Il suffit de :

  • vérifier que le disjoncteur se trouvant sur la borne électrique est en position O ;
  • débrancher les appareils électriques qui sont suspectés d’avoir pu causer le dépassement de puissance ;
  • remettre le disjoncteur en position I ;
  • consulter le compteur Linky sur lequel, dans la plupart des cas, la mention « Dépassée » est indiquée sur l’écran (signifiant que la puissance souscrite a été dépassée) ;
  • appuyer pendant quelques secondes sur le bouton + présent sur Linky. Le compteur se relancera automatiquement. Si la coupure est liée à un autre problème la mention « Contactez votre fournisseur » apparaît sur l’écran du compteur.

 

Comment éviter les coupures de courant avec Linky ?

 

Si le consommateur constate des coupures d’électricité régulières dues à la consommation au sein du foyer, et non à des incidents sur le réseau ou à des intempéries, il est recommandé de changer ses habitudes de consommation ou la puissance du compteur électrique.

Limiter l’utilisation des appareils énergivores tous en même temps

La première chose à faire, lorsque les coupures d’électricité sont courantes, est de tenter d’adapter ses habitudes de consommation. Si l’on remarque que le compteur disjoncte lorsque certains appareils sont utilisés en même temps, il vaut mieux essayer de ne pas les mettre en marche au même moment. Par exemple, si une coupure de courant se produit lorsque le lave-linge, la télévision et le lave-vaisselle sont en route au même moment, il est possible de ne pas les utiliser à la même heure.

En effet, la puissance est limitée à un certain seuil que le consommateur ne peut pas dépasser. Si ce seuil est franchi en branchant un nombre trop important d’appareils électriques sur un même circuit, cela risque de créer une surtension.

Dans certains cas, la surcharge n’arrive pas dès le moment où les appareils viennent d’être branchés. Il est possible que celle-ci se crée lorsque les appareils atteignent leur puissance maximale. Par exemple, quand les thermostats des radiateurs ou du four sont au maximum.

Changer la puissance de son compteur

Si le compteur disjoncte toujours malgré les modifications des habitudes de consommation, la puissance du compteur peut être modifiée afin de supporter les appareils électriques utilisés. Le consommateur peut contacter son fournisseur ou un de nos conseillers au 09 71 07 15 46 afin d’obtenir un avis sur la puissance maximale nécessaire par rapport à ses consommations. La courbe de charge Linky, à retrouver sur le site d’Enedis ou l’application « Enedis à mes côtés » est un bon indicateur sur lequel se baser pour savoir s’il est nécessaire ou non de modifier la puissance de son compteur.

Dans le cas où le consommateur souhaite changer la puissance de son compteur Linky, il doit commencer par contacter son fournisseur d’énergie afin de lui faire part de son souhait d’augmenter la puissance maximale de son compteur. Le fournisseur se charge ensuite de transmettre la demande à Enedis, le gestionnaire de réseau, qui se charge de l’opération à distance sur le compteur Linky.

Face à la récurrence des disjonctions dues à la sensibilité de Linky, Enedis (ex-ERDF) propose aux consommateurs un changement gratuit de la puissance du compteur. Cette offre d’Enedis est valable la première année de l’installation du compteur Linky.

Bon à savoir
Le coût facturé pour le changement de puissance du compteur Linky s’élève à 3,71 €. L’opération se fait à distance, sous un délai de 24 h. Le changement de puissance des anciens compteurs était facturé 37,78 € et nécessitait le déplacement d’un technicien. Le consommateur retrouvera le montant facturé sur sa prochaine facture d’électricité.

Il faut tout de même savoir que ce changement se répercutera sur les factures d’électricité. En effet, plus la puissance souscrite est élevée, plus l’abonnement est cher. Il est donc également important de ne pas choisir une puissance trop élevée par rapport à ses besoins réels, au risque de payer plus cher que nécessaire.

Le prix d’une offre d’électricité est influencé par deux éléments :

En général, les particuliers souscrivent à une puissance maximale comprise entre 3 kVA et 12 kVA. La puissance la plus courante dans les ménages français est celle de 6 kVA. La puissance maximale nécessaire peut être évaluée en fonction :

  • de la taille du logement ;
  • du nombre d’occupants ;
  • des habitudes de consommation.

Le plus souvent, une puissance de 3 kVA est adaptée à un petit studio dont le chauffage ne fonctionne pas à l’électricité. La puissance de 6 kVA est idéale pour la majorité des logements, de 20 à 80 m² et chauffés à l’électricité ou de plus de 80 m², mais non chauffés à l’électricité. La puissance de 9 kVA est conseillée pour les logements de plus de 80 m² dont le chauffage fonctionne à l’électricité. Enfin, 12 kVA est la puissance de compteur nécessaire pour les grandes maisons chauffées à l’électricité.

Il est possible de faire un calcul afin de connaître la puissance nécessaire par rapport aux appareils utilisés dans le logement, en calculant la puissance totale des appareils électriques (indiquée sur l’appareil).

Bon à savoir
Pour obtenir davantage d’informations sur le choix de la puissance de votre compteur, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet : Comment choisir la puissance de son compteur électrique ?

 

Les offres d’électricité Linky

 

S’il n’est pas nécessaire de souscrire à une offre spéciale Linky lors du changement de son compteur pour un nouveau compteur intelligent, il faut savoir que ce type d’offre existe. En effet, toutes les offres d’électricité sur le marché sont compatibles avec Linky. Cependant, quelques fournisseurs commencent à proposer des offres spécialement conçues pour les foyers équipés du compteur communicant.

Si vous êtes toujours au Tarif réglementé de l’électricité (Tarif Bleu) commercialisé par le fournisseur historique EDF, sachez que de nombreux fournisseurs proposent des offres à prix compétitifs. En effet, depuis la libéralisation du marché de l’énergie en 2007, les fournisseurs alternatifs commercialisent des offres permettant de payer une électricité moins chère qu’avec EDF. Ces fournisseurs appliquent des réductions sur le prix du kWh au tarif réglementé ou sur le prix de l’abonnement.

Changer de fournisseur peut permettre de réaliser des économies importantes sur ses factures d’énergie. Le changement de fournisseur est simple, gratuit et sans engagement. Il suffit de souscrire à l’offre choisie et le nouveau fournisseur se charge de toutes les démarches concernant la résiliation de l’ancien contrat.

Bon à savoir
Si vous rencontrez des difficultés dans le choix de l’offre d’électricité convenant le mieux à votre consommation, n’hésitez pas à consulter notre comparateur de fournisseurs d'électricité. Nos conseillers sont également disponibles pour répondre à vos questions et vous accompagner dans le choix de votre fournisseur et votre souscription.

Retrouvez les offres Linky de trois fournisseurs d’énergie dans le tableau ci-dessous :

Fournisseur

Offre Tarif par rapport au Tarif réglementé
EngieElec Week-end 2 ans- 30 % sur le prix du kWh le week-end
Total Direct ÉnergieOffre Heures Super Creuses- 50 % sur le prix du kWh 4 h/jour
Ohm ÉnergieOhm beaux jours- 30 % sur le prix du kWh entre le 1er avril et le 31 octobre
Ohm Soir et Week-end- 40 % sur le prix du kWh en Heures Creuses et le week-end