Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Surconsommation du compteur linky : mythe ou réalité ?

Surconsommation Linky

Linky est le compteur connecté déployé par Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France. À l’horizon 2021, 35 millions de foyers en seront équipés. Souvent sujet à polémique, certains consommateurs craignent une « surconsommation » du fait du compteur Linky d’Enedis. Qu’en est-il réellement ? Le compteur Linky fait-il augmenter les factures ? Qui contacter en cas de problème de facturation avec le nouveau compteur ? Choisir.com fait le point avec vous.

 

Hausse de la consommation avec Linky : quid du fonctionnement du compteur ?

 

L’arrivée du compteur électrique intelligent génère une certaine angoisse chez les particuliers. Certains pensent que Linky fait augmenter les factures en dopant la consommation des foyers. La méthode de comptage est-elle en cause ? Voyons d’abord quelle est la consommation moyenne des foyers en France avant de nous intéresser au fonctionnement de Linky et des anciens compteurs électrique.

Estimer sa consommation d’électricité par rapport aux moyennes nationales

On vient de vous poser un compteur Linky ? Avant d’entrer dans les problématiques de surconsommation, il convient de déterminer quelle est sa consommation moyenne annuelle et de la comparer aux foyers avec la même puissance de compteur et la même option tarifaire (Base ou Heures Pleines/Heures Creuses). En effet, il est parfois difficile de se faire une idée juste de sa consommation.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Si vous avez opté pour une facturation au réel, il suffit alors de reprendre vos factures d’électricité et d’additionner les kWh consommés sur 12 mois, du 1er janvier au 31 décembre par exemple mais cela fonctionne aussi du 1er avril au 31 mars. En revanche, multiplier la consommation d’un mois par douze ne fonctionne pas puisque la consommation peut différer franchement d’un mois sur l’autre.

Si vous avez opté pour une estimation de consommation, regardez l’échéancier prévu par votre fournisseur et comparez-le avec les données la facture de régularisation. Elle fait la différence entre votre consommation estimée et votre consommation réelle. Vous saurez combien vous avez consommé sur l’année précédente.

Si vous venez de déménager ou si vous envisagez de déménager, impossible de connaître votre consommation exacte. Il faudra alors réaliser une estimation de consommation. Vous pouvez le faire avec un comparateur d’électricité. Il vous suffira de renseigner les informations concernant :

  • la taille du logement et la qualité de l’isolation ;
  • le nombre de personnes vivant dans le foyer ;
  • la puissance du compteur et l’option tarifaire souscrite ;
  • les appareils électriques dont vous disposez, etc.

Ensuite vous pouvez mettre en balance le chiffre trouvé avec la consommation moyenne des foyers similaires.

Consommation moyenne d’un foyer Français en fonction de la puissance souscrite (selon les données du Médiateur national de l’énergie)

Puissance du compteur électrique
en kVA

Consommation moyenne annuelle
en tarif Base
Consommation moyenne annuelle
en tarif Heures Pleines/Heures Creuses (HP/HC)
31 300 kWh2 600 kWh
62 700 kWh5 200 kWh
94 000 kWh9 000 kWh
125 300 kWh12 000 kWh
156 800 kWh14 200 kWh
188 000 kWh16 400 kWh
2414 800 kWh24 000 kWh
3018 000 kWh28 000 kWh
3622 000 kWh

 

Si le chiffre trouvé est 40 % plus élevé que les données du tableau, c’est probablement que vous avez un souci de surconsommation.

Bon à savoir
Grâce à Linky, vous avez un dispositif de relève qui est simplifié. À la différence des anciens compteurs qui ne pouvaient pas envoyer les informations au gestionnaire de réseau, Linky peut communiquer avec Enedis. Concrètement, cela signifie qu’Enedis (ex-ERDF) n’est alors plus obligé d’envoyer un agent faire la relève du compteur au domicile du consommateur 1 à 2 fois par an. Cette capacité à transmettre jour par jour les données permet aux fournisseurs d’établir une facturation au réel et non basée sur une estimation de consommation. Pour les ménages, c’est l’occasion de suivre leur consommation au plus près mais aussi de la comparer avec la consommation de foyers similaires. En effet, Enedis agrège anonymement les données de tous les foyers français pour proposer un outil de comparaison. Vous pouvez trouver ces données dans l’espace client Enedis.

Comment le compteur connecté relève-t-il la consommation ?

Beaucoup de consommateurs ont peur de voir leur facture d’électricité exploser avec l’installation de Linky. En effet, ils craignent qu’une évolution de la méthode de comptage puisse agir en leur défaveur.

Une étude de l’université de Twente aux Pays-Bas, en collaboration avec l’université d’Amsterdam, a semé le doute chez les usagers. Selon eux, les consommations relevées seraient fausses dans 8 cas sur 10. Certains compteurs connectés témoigneraient de chiffres 582 % plus élevés que les mesures réelles. Toutefois, il faut savoir que les études n’ont pas été menées sur le modèle Linky.

Concernant Linky, le système de comptage reste inchangé. Selon le gestionnaire de réseau Enedis : « Les compteurs Linky comptent exactement la même énergie et de la même façon que les anciens. Tous les compteurs doivent répondre à des normes de comptage précises et sont certifiés par des laboratoires de mesures indépendants. ».

Il relève la consommation kWh par kWh et envoie quotidiennement ces données de manière sécurisées à Enedis. Avec l’accord préalable du consommateur, il peut même collecter les informations de consommation toutes les 30 minutes et les transmettre à son fournisseur d’énergie.

Quelle différence entre Linky et les compteurs électromécaniques/électroniques ?

Si le mode de comptage des kWh n’a pas changé, le mode de mesure de la puissance de soutirage est différent entre Linky et les anciens compteurs.

Pour rappel, la consommation est l’usage que l’on fait de l’électricité au fil du temps alors que la puissance du compteur correspond à la capacité maximum de consommation électrique à un instant T. Si l’on fait un parallèle avec un compte en banque, les consommations correspondraient à vos dépenses courantes alors que la puissance correspondrait à votre plafond bancaire.

Traditionnellement, la puissance d’un compteur est donnée en kilovoltampère (kVA) ou en kilowatt (kW). Les kVA permettent de mesurer la puissance apparente alors que les kW servent à dimensionner la puissance active. Pour les anciens compteurs, 1 kVA équivalait à 1 kW. Mais Linky est plus précis, il prend en plus en compte la puissance réactive, une énergie consommée par les circuits magnétiques de certains appareils électroniques comme les téléphones portables par exemple. Dès lors, pour Linky 1 kVA n’est pas forcément égal à 1 kW.

Cette distinction le rend plus sensible aux dépassements de puissance. En effet, les anciens compteurs autorisaient jusqu’à 15 % de dépassement de puissance, le compteur connecté ne le permet plus. De ce fait certains foyers notent que le compteur Linky disjoncte plus souvent.

Disjonction compteur Linky : quel impact sur les factures d’électricité ?

On l’a vu, la mesure de la puissance peut provoquer des disjonctions chez vous. Pour régler le problème, il faudra donc vous mettre en lien avec votre fournisseur pour demander un changement de puissance. Du côté d’Enedis, le changement de puissance coûte 3,71 € et se fait en 24 h et à distance avec un compteur Linky. Cependant, du côté de votre contrat, ce changement entraînera une augmentation du prix de l’abonnement, donc de votre facture.

Par exemple, un ménage client du Tarif Bleu d’EDF en option Base avec un compteur de 6 kVA paie 121 € d’abonnement annuel à l’électricité (sans compter les kWh consommés). Si son compteur Linky disjoncte souvent et qu’il passe à une puissance de 9 kVA, toujours en option Base, il paiera alors 143,6 € d’abonnement à l’électricité. Bien entendu, il faudra y ajouter l’électricité consommée.

Indirectement, la disjonction du compteur entraînera donc une possible hausse de vos dépenses en électricité.

 

Compteur intelligent : une surfacturation après l’installation ?

 

Bien que le système de comptage ait été conservé, des témoignages dans la presse indiquent que certains consommateurs ont vu leur facture doubler ou tripler suite à l’installation du compteur connecté. Il convient alors de se pencher sur les causes de cette surconsommation Linky.

Cette augmentation peut être due à différentes raisons :

  • un ancien compteur défectueux ou trafiqué qui comptait mal votre électricité ;
  • une mauvaise attribution de l’énergie ou vol d’électricité ;
  • un dysfonctionnement de l'installation électrique intérieure ou d’un appareil électroménager ;
  • un changement des habitudes de consommation ou des équipements.

Voyons ensemble comment faire dans ces cas de figure.

Linky et remplacement d’un compteur défectueux

À force d’usage, les compteurs électromécaniques et les compteurs électroniques peuvent devenir obsolètes. Comme l’explique le Médiateur national de l’énergie, « parfois, à la suite d’un changement de compteur, la consommation enregistrée par le nouveau compteur peut paraître anormalement élevée. Mais, en réalité, c’est l’ancien compteur qui sous-comptait. ».

Dans certains domiciles, les propriétaires se sont parfois amusés à trafiquer les compteurs. En tant que locataire ou nouveau propriétaire, vous n’étiez pas au courant mais le compteur relevait mal la consommation.

Enfin, pour les ménages en option Heures Pleines/Heures Creuses, certains compteurs n’enregistraient les consommations qu’en heures creuses. Les factures des ménages étaient donc très basses du fait d’une erreur.

Dans tous les cas, l’arrivée du compteur Linky met fin à ce comptage parfois peu exact. Dès lors, il est possible que votre facture augmente sur la base de votre consommation réelle. De plus, s’il s’avère que le compteur fonctionnait mal, vous serez tenus de payer une facture de redressement.

Notez toutefois que selon l’article L224-11 du code de la consommation, « aucune consommation d'électricité ou de gaz naturel antérieure de plus de quatorze mois au dernier relevé ou autorelevé ne peut être facturée, sauf en cas de défaut d'accès au compteur, d'absence de transmission par le consommateur d'un index relatif à sa consommation réelle, après un courrier adressé au client par le gestionnaire de réseau par lettre recommandée avec demande d'avis de réception, ou de fraude. ».

Et si c’était le compteur Linky qui fonctionnait mal ? Comme tous les équipements électriques, il arrive que des compteurs Linky puissent faire preuve d’un défaut de fabrication. Cela peut, par exemple, être dû à un dysfonctionnement du boîtier de télé-report. Le compteur a bien noté les kWh consommés, mais ils n’ont pas été transmis par le système de télé-report. C’est rare mais ce n’est pas complètement impossible. Dans ces cas, vous pouvez demander à votre fournisseur de faire vérifier le compteur par Enedis. Ce dernier dépêchera un agent chez vous. Si le compteur présente un problème, la vérification est gratuite. Sinon elle vous coûtera :

  • 340,92 € pour une vérification métrologique ;
  • 37,78 € pour une simple vérification visuelle.

Bon à savoir
Enedis ne plaisante pas avec la fraude. Si votre compteur est trafiqué, vous devrez vous acquitter de 456,18 € pour régler le technicien Enedis assermenté ayant noté la fraude. D’autre part, le gestionnaire de réseau peut vous attaquer en justice. Vous pouvez encourir jusqu’à 45 000 euros d’amende et 3 ans de prison.

Mauvaise attribution de l’énergie ou vol d’électricité

Si vous voyez votre consommation changer drastiquement, cela peut-être également dû à une erreur de programmation de Linky. C’est très rare mais, par exemple, il se peut que l’agent se soit trompé de Point de référence et mesure (PRM). Le PRM est l’équivalent du Point de livraison (PDL), votre adresse dans le réseau électrique. Dès lors, c’est la consommation de votre voisin qui est comptée. De la même manière, dans certains vieux immeubles, il arrive que la consommation des parties communes soit affectée à un logement.

Concernant les vols d’électricité, ils sont rendus beaucoup plus difficile par les compteurs Linky, voire impossible. En effet pour se brancher sur votre Linky, le compteur devra être ouvert physiquement. Or, si cela se produit, Enedis est immédiatement notifié.

Enfin, concernant le piratage du compteur Linky, sachez que c’est aussi quasiment impossible. Le compteur ne transmet pas les données via internet mais par le biais du CPL (Courant porteur en ligne). Il est donc difficile pour un hacker d’y avoir accès et de les trafiquer.

Quoi qu’il en soit si vous pensez faire face à un problème d’attribution (ou de vol), prévenez Enedis via le numéro d’urgence.

Installation électrique intérieure et/ou électroménager défaillant

Enfin, le compteur électrique n’a parfois rien à voir avec les problèmes de hausse la consommation. Un emballement de la consommation peut être parfaitement lié à la défaillance de l’un de vos appareils électroménagers ou de l’installation électrique. Il suffit alors que Linky ait été posé peu de temps avant le début de la déficience de votre instrument pour vous laisser croire à un dysfonctionnement du compteur. Il s’agira alors d’un mauvais concours de circonstances et non d’une surconsommation Linky.

Afin de remédier au problème, vous devrez donc déterminer quel est l’objet en question. Pour cela, sachez que les appareils consommant le plus dans une maison sont :

  • le système de chauffage ;
  • le ballon d’eau chaude ;
  • le frigidaire ;
  • le congélateur ;
  • la climatisation.

C’est donc principalement sur ces équipements que vous devrez porter votre attention. En surveillant régulièrement vos données Linky sur l’espace client Enedis, vous pourrez détecter plus facilement les pointes de consommation et diagnostiquer la faille.

Après avoir détecté l’appareil défectueux, débranchez-le. Par mesure de sécurité, préférez couper l’électricité avant de vous approcher d’un appareil vétuste. Vous aurez ensuite le choix de remplacer l’appareil ou de le faire réparer par un électricien.

S’il s’agit d’un problème plus profond, venant de l’installation électrique elle-même, il convient d’appeler un électricien en urgence afin qu’il procède aux réparations nécessaires.

Changement des habitudes de consommation ou des appareils électroniques

Une surconsommation peut intervenir si vous changez vos habitudes de consommation. Là encore, Linky n’est pas forcément en faute. Un hiver plus froid ou des vagues de chaleur l’été peuvent faire augmenter drastiquement la consommation d’énergie. En effet, le chauffage et la climatisation témoignent d’un fort impact sur la facture d’électricité.

De la même manière, la mise en place du télétravail, l’arrivée d’une nouvelle personne dans un foyer peuvent aussi générer des hausses de consommation. En effet, plus il y aura d’heures de présence au sein de votre logement, plus la consommation sera importante.

Enfin, l’achat d’un ou plusieurs appareils électroniques peut constituer une nouvelle source de consommation. D’autant plus si celui-ci présente un mode veille, comme une télévision, une tablette, un ordinateur. L’Ademe fait savoir qu’en éteignant tous les appareils en veille, un ménage pouvait réaliser jusqu’à 11 % d’économies d’énergie.

Si vos habitudes de consommation ont changé, Linky pourrait devenir un allié. Grâce au nouveau compteur vous pouvez suivre votre consommation au jour le jour et à la demi-heure près. Vous pouvez donc déterminer les jours de la semaine durant lesquels vous consommez davantage ainsi que les heures de la journée les plus énergivores. Cela vous permettra de trouver un contrat d’électricité adapté à vos habitudes. D’ailleurs, certains fournisseurs ont lancé des offres économiques spéciales Linky. C’est par exemple le cas de Total Direct Énergie avec son offre « Heures Super Creuses ». Les consommateurs bénéficient d’une remise de 50 % sur le prix du kWh de 2 à 6 h du matin par rapport au Tarif réglementé des heures pleines (le Tarif Bleu d’EDF). Pour en savoir plus sur les offres dédiées à Linky, vous pouvez comparer les fournisseurs ou appeler gratuitement les conseillers de Choisir.com au 09 71 07 27 32.

 

Comment contacter Enedis en cas de problème avec son compteur ?

 

En France, Enedis reste le gestionnaire des compteurs. Dès lors, en cas de soucis avec cet appareil, c’est vers lui que vous devrez vous tourner la plupart du temps. Il n’est pas la peine de contacter EDF ou tout autre fournisseur.

Le numéro d’urgence Enedis

En cas de panne du compteur Linky, de coupure électrique ou d’augmentation faramineuse de la facture vous pouvez contacter le numéro d’Urgence Enedis. Il suffira de composer le 09 72 67 50 XX en remplaçant les XX par le numéro de votre département.

Ainsi pour une urgence à Rouen (Seine-Maritime), le numéro d’Enedis sera 09 72 67 50 76. De la même manière pour appeler l’antenne locale de Montpellier, il faudra contacter Enedis au 09 72 67 50 34.

Numéro Enedis spécial Linky

Pour les questions moins urgentes, Enedis a mis à disposition des consommateurs un numéro vert Linky : 0 800 054 659. Les particuliers peuvent donc joindre les conseillers d’Enedis pour obtenir des informations liées à leur crainte sur le compteur connecté (surconsommation Linky, respect de la vie privée, potentiels dangers sur la santé, risque d’incendie, etc.).

Bon à savoir
Même en cas de doute ou de crainte sur le compteur Linky, vous ne pouvez refuser le changement de compteur. L’installation de Linky est obligatoire. En vertu de l’article 29 de la loi de transition énergétique du 17 août 2015, les usagers des réseaux électriques doivent permettre aux « opérateurs des distributeurs de gaz naturel et d'électricité et aux opérateurs des sociétés agissant pour leur compte d'accéder aux ouvrages relatifs à la distribution de gaz naturel et d'électricité ».