Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Les classes de consommation du gaz

Classes de consommation du gaz

La classe de consommation gaz à laquelle vous appartenez dépend du volume total de gaz consommé en une année. Pour la déterminer au moment de souscrire une offre, votre fournisseur se réfère à votre Consommation annuelle de référence (CAR) mesurée par GRDF sur la base des index de consommation relevés sur votre compteur. Selon la classe de consommation, les prix du kWh et de l’abonnement varient.

 

Quelles sont les différentes classes de consommation du gaz ?

 

Il existe quatre classes de consommation du gaz pour les particuliers avec des tarifs de l’abonnement et du kWh différents : le tarif de base, le tarif B0, le tarif B1 et le tarif B2i. Selon les fournisseurs, on les appelle aussi « plages de consommation » ou « tranches de consommation ».

À chaque classe de consommation correspond une fourchette de gaz consommé sur une année qui dépend essentiellement de l’usage que vous en faites, à savoir :

  • cuisson uniquement ;
  • cuisson et production d’eau chaude ;
  • cuisson, production d’eau chaude et chauffage.

Au moment de souscrire un contrat d’approvisionnement au gaz, une classe de consommation vous est attribuée par votre fournisseur en fonction d’une estimation de vos consommations à venir. Cette estimation dépend de l’usage que vous comptez faire du gaz.

Tarif de base

Cette classe de consommation est réservée aux abonnés dont la consommation annuelle de gaz n’excède pas 1 000 kWh, ce qui correspond à un usage du gaz réservé à la cuisson.

Tarif B0

Le tarif B0 concerne les abonnés qui consomment plus de 1 000 et jusqu’à 6 000 kWh de gaz par an pour un usage réservé à la cuisson et à la production d’eau chaude sanitaire via un chauffe-eau au gaz.

Tarif B1

Réservée aux abonnés consommant entre plus de 6 000 et jusqu’à 30 000 kWh de gaz par an, cette classe de consommation correspond à un usage combinant cuisson, production d’eau chaude et chauffage.

Tarif B2i

Abandonné depuis le 1er janvier 2016, le tarif B2i était réservé aux particuliers consommant plus de 30 000 et jusqu’à 300 000 kWh de gaz par an. Il reste néanmoins encore en vigueur pour les copropriétés consommant jusqu’à 150 000 kWh de gaz par an.

Bon à savoir
Les anciens tarifs et classes de consommation réservés aux professionnels et aux entreprises (S2S, B2S, TEL, ou STS) ont été définitivement supprimés avec l’ouverture à la concurrence du secteur de l’énergie.

 

Comment estimer votre consommation de gaz ?

 

Lorsque vous souscrivez une offre, votre fournisseur recueille auprès de GRDF, le gestionnaire du réseau, votre consommation annuelle de référence, ou CAR, afin d’estimer votre consommation de gaz annuelle. Cette donnée est mesurée à la fin de chaque année à partir des relevés d’index et permet de vous attribuer la classe de consommation qui correspond à vos besoins propres.

Vous pouvez également estimer vous-même vos besoins avant de souscrire une offre en prenant en compte plusieurs critères comme la superficie de votre logement, sa localisation, le nombre de personne composant votre foyer et l’usage que vous faites du gaz.

Cette estimation vous permettra de calculer à l’avance le montant de vos futures factures pour chaque fournisseur de gaz en vous aidant de notre comparateur en ligne.

Pour faire l’estimation de votre consommation de gaz annuelle, utilisez les ordres de grandeur indiqués dans le tableau ci-dessous :

Usage

Consommation moyenne annuelle
Cuisson- 200 kWh pour 1 personne
- 365 kWh pour 2 personnes
- 545 kWh pour 3 personnes
- 730 kWh pour 4 personnes
Production d’eau chaude- 1 430 kWh pour 1 personne
- 1 480 kWh pour 2 personnes
- 3 720 kWh pour 3 personnes
- 4 590 kWh pour 4 personnes
ChauffageEntre 90 et 150 kWh/m2 en fonction de l’isolation de votre logement et du climat de votre région

 

Bon à savoir
Ces chiffres ont une valeur indicative. Ils correspondent à des moyennes observées pour un usage normal du gaz.

Que se passe-t-il si ma consommation réelle est supérieure ou inférieure à la classe de consommation qui m’a été attribuée ?

Quel que soit le niveau de votre consommation réelle, vous paierez votre abonnement mensuel et votre kWh de gaz aux conditions tarifaires de la classe de consommation qui vous a été attribuée au moment de la souscription de votre contrat.

Pour changer de classe de consommation, il faut procéder à une modification du contrat en faisant vous-même la demande à votre fournisseur. En principe, cette demande peut être faite à tout moment et n’engendre pas de frais.

 

Quel est l’impact de la classe de consommation sur le prix de l’abonnement ?

 

La classe de consommation impacte directement le prix de l’abonnement dans des proportions assez importantes. Le prix de l’abonnement du tarif B1 représente ainsi plus du double de celui du tarif B0.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous le prix de l’abonnement prévu par les tarifs réglementés du gaz au 1er juillet 2020 pour chaque classe de consommation :

Tarif

BaseB0B1B2i

Usage

CuisineCuisine, eau chaudeCuisine, eau chaude et chauffageChauffage et/ou eau chaude des bâtiments collectifs

Consommation moyenne annuelle

De 0 à 1 000 kWh> 1 000 et jusqu’à 6 000 kWh> 6 000 et jusqu’à 30 000 kWh> 30 000 et jusqu’à 150 000 kWh

Prix de l’abonnement annuel

101,77 €248,62 €

 

Bon à savoir
La différence de prix pour chaque classe de consommation dans le cadre d’offres de marché suit les mêmes proportions que pour le tarif réglementé.

 

Quel est l’impact de la classe de consommation sur le prix du kWh de gaz ?

 

Comme pour le prix de l’abonnement, la classe de consommation influe sur le prix du kWh de gaz de manière significative. Ici en revanche, c’est l’inverse. Plus vous appartenez à une classe de consommation prévoyant des volumes élevés, moins vous payez cher votre kWh de gaz.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous le prix de l’abonnement prévu par les tarifs réglementés du gaz au 1er juillet 2020 pour chaque classe de consommation en fonction de votre zone tarifaire :

Tarif

BaseB0B1B2i

Usage

CuisineCuisine, eau chaudeCuisine, eau chaude et chauffageChauffage et/ou eau chaude des bâtiments collectifs

Consommation moyenne annuelle

De 0 à 1 000 kWh> 1 000 et jusqu’à 6 000 kWh> 6 000 et jusqu’à 30 000 kWh> 30 000 et jusqu’à 150 000 kWh

Prix du kWh de gaz

Zone 10,0698 €0,0451 €
Zone 20,0458 €
Zone 30,0465 €
Zone 40,0472 €
Zone 50,0479 €
Zone 60,0487 €

 

Bon à savoir
Les fournisseurs de gaz n’appliquent pas tous exactement les mêmes zones tarifaires. Pour autant, les différences de prix du kWh en fonction de la classe de consommation suivent les mêmes proportions d’un fournisseur ou d’une offre à l’autre.

 

Quelle est la différence entre classe de consommation gaz et zone tarifaire ?

 

Si elles sont souvent confondues, ces deux notions n’ont rien à voir. La classe de consommation, comme nous l’expliquons plus haut, correspond à un volume annuel moyen de gaz consommé. La zone tarifaire dépend quant à elle uniquement de la localisation de votre commune.

Notez que la zone tarifaire influence le prix du kWh uniquement lorsque vous appartenez aux classes de consommation B1 et B2i. Pour les abonnés consommant jusqu’à 6 000 kWh de gaz par an, le prix du gaz est le même sur tout le territoire, quelle que soit votre zone tarifaire.

Pour les tarifs B1 et B2i, la différence de prix du kWh de gaz entre zone tarifaire permet de répercuter de manière équitable les coûts d’acheminement entre abonnés. Plus un abonné est situé dans une zone éloignée d’un centre de stockage ou difficile d’accès, plus il paiera son gaz cher.

Toutefois, la différence de prix du kWh entre la zone la moins chère et la zone la plus chère ne peut dépasser 6 %, et ce, quel que soit votre fournisseur. La différence de prix entre deux zones reste donc toujours marginale.

Le prix de l’abonnement, quant à lui, reste identique quelle que soit votre zone. Il ne dépend que de votre consommation de gaz.

 

Comment faire baisser votre facture de gaz sans changer de classe de consommation ?

 

Il existe plusieurs moyens pour faire baisser votre facture sans pour autant renoncer à l’un des usages que vous faites du gaz. Deux solutions s’offrent à vous : diminuer votre consommation ou payer moins cher votre abonnement ainsi que votre kWh de gaz. L’idéal, bien sûr, est de parvenir à faire les deux.

Améliorer les performances énergétiques de votre logement

Si vous utilisez le gaz pour le chauffage, des travaux d’isolation vous permettront d’améliorer les performances énergétiques globales de votre logement. À températures extérieures égales, vous aurez besoin de consommer moins de gaz pour vous chauffer. Mécaniquement, votre facture baissera.

Bon à savoir
La pose de doubles vitrages et l’isolation des murs, des sols ou des combles sont éligibles à la Prime énergie et l’éco-prêt à taux zéro.

Remplacer vos vieux équipements au gaz

Les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire au gaz sont souvent plus économiques que leurs équivalents fonctionnant à l’électricité, à condition de bénéficier d’équipements modernes et bien entretenus.

En remplaçant votre chauffe-eau et votre chaudière au gaz, vous pouvez diminuer considérablement votre consommation de gaz. À titre indicatif, pour le même rendement, une chaudière à condensation consomme de 10 à 25 % de gaz en moins qu’une chaudière classique.

Bon à savoir
Le remplacement d’un chauffe-eau ou d’une chaudière au gaz est éligible à la Prime énergie, à l’éco-prêt à taux zéro et peut également bénéficier d’un taux réduit de TVA à 10 %.

Changer de fournisseur

Changer de fournisseur de gaz en basculant, par exemple, du fournisseur historique de gaz en France, Engie, vers un fournisseur alternatif de gaz reste le moyen le plus rapide et le plus efficace pour faire baisser durablement votre facture de gaz.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous une sélection d’offres affichant des prix du kWh inférieur au tarif réglementé du gaz (prix valables au 1er juin 2020 pour le tarif B0) :

Fournisseur

Offre Descriptif Tarif du kWh de gaz
en € TTC
Réduction par rapport au tarif réglementé
DyneffMon contrat MalinUne offre de gaz 100 % Web à prix indexé0,0511 €- 25,5 %
VattenfallGaz EcoUne offre de gaz classique à prix indexé0,0628 €- 8,5 %
Total Direct ÉnergieClassiqueL’offre gaz de référence du premier fournisseur alternatif d’énergie0,0657 €- 4,5 %
Planète OuiBIOgazUne offre de gaz 100 % renouvelable0,0673 €- 2 %

Pour trouver le fournisseur et l’offre qui correspondent le mieux à vos besoins en fonction de votre classe de consommation, utilisez notre comparateur en ligne gratuit. Il analyse en temps réel les grilles tarifaires des offres disponibles sur le marché pour vous proposer celles qui vous feront faire le plus d’économie sur votre facture annuelle de gaz à service comparable.

Bon à savoir
Depuis l’ouverture à la concurrence du secteur de l’énergie, changer de fournisseur de gaz à l’occasion d’un déménagement ou pour votre logement actuel est totalement gratuit et ne nécessite aucun préavis.