Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Le compteur Linky, payant ?

Compteur Linky payant

Enedis (ex-ERDF) a pour mission de remplacer les compteurs électriques traditionnels par des nouveaux compteurs Linky. Ces compteurs communicants doivent être installés dans 35 millions de foyers français d’ici 2021. Linky doit permettre aux consommateurs de mieux gérer leur consommation d’énergie, et ainsi de réaliser des économies sur leurs factures d’électricité. Cependant, beaucoup de consommateurs se demandent si l’installation de Linky est payante. Le remplacement des compteurs est-il facturé aux consommateurs ? Voici toutes les réponses à vos questions.

 

Linky : le nouveau compteur communicant

 

Linky est un compteur nouvelle génération dont le déploiement est en cours dans l’hexagone. Si les compteurs communicants présentent de nombreux avantages pour les gestionnaires de réseau et les consommateurs, ils créent aussi des polémiques, notamment autour de la gestion des données personnelles, de la technologie utilisée pour son fonctionnement ou de son coût pour les consommateurs.

Quels sont les avantages du compteur Linky ?

Linky est un compteur « intelligent » du fait de sa capacité à recueillir et transmettre des données, concernant les consommations d’électricité, au gestionnaire de réseau et au fournisseur d’énergie. Grâce à ces données, les consommateurs ont la possibilité d’accéder à des informations concernant leurs habitudes de consommation. L’intérêt est de mieux maîtriser sa consommation d’énergie et de la réduire afin de réaliser des économies.

De plus, avec l’envoi quotidien d’informations aux fournisseurs d’énergie, le consommateur dont le logement est équipé de Linky n’est pas facturé par rapport à une estimation, mais sur sa consommation réelle.

Linky permet également de libérer le consommateur de la contrainte des rendez-vous avec un technicien Enedis (ex-ERDF). En effet, puisque les données de consommation sont transmises quotidiennement, aucun rendez-vous n’est nécessaire pour procéder à la relève annuelle du compteur électrique. Comme le relevé de compteur, la mise en service peut se faire à distance.

À noter
Linky présente aussi un certain nombre d’avantages pour le gestionnaire de réseau d’électricité, Enedis (ex-ERDF). En effet, le compteur communicant permet une meilleure exploitation du réseau, puisqu’ Enedis peut intervenir plus rapidement si un incident se produit. Les coûts de gestion sont diminués grâce à la possibilité de réaliser des opérations à distance sans nécessiter de déplacement de techniciens sur place. De plus, les pertes non techniques d’électricité sont réduites puisqu’il est très difficile de pirater un compteur Linky. Les risques de fraudes sont ainsi limités.

Pourquoi Linky fait polémique ?

Si Linky a de nombreux avantages et représente une révolution d’un point de vue technologique, il ne fait pas l’unanimité et soulève de nombreux questionnements. En effet, des polémiques accompagnent le déploiement de Linky en France. Ces polémiques touchent notamment aux données personnelles des consommateurs et au respect de leur vie privée.

Les fournisseurs d’énergie et Enedis, doivent obtenir l’accord des consommateurs avant de recueillir des données relatives à leurs consommations d’énergie. Le consentement du consommateur est donc nécessaire. La CNIL a mis en demeure plusieurs fournisseurs d’énergie pour ne pas avoir présenté de manière suffisamment explicite la question du consentement des clients concernant la collecte des données.

Du point de vue de la santé, Linky soulèvent des questions en rapport avec la technologie utilisée par le compteur communicant. En effet, la technologie CPL (Courant porteur en ligne), qui permet d’envoyer des informations par un signal électrique, pourrait être cancérogène pour l’homme, d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Enedis a assuré que Linky n’émettait pas plus d’ondes électromagnétiques qu’un compteur classique.

De plus, certains consommateurs sont méfiants vis-à-vis de Linky car, même si Enedis assure que sa pose est gratuite, la question du coût des nouveaux compteurs communicants pour les consommateurs s’avère plus complexe que cela.

 

Le prix du compteur Linky

 

De nombreux consommateurs se demandent si l’installation du nouveau compteur Linky leur sera facturée. À première vue, le changement de compteur pour un compteur nouvelle génération est gratuit. Néanmoins, le déploiement de Linky est tout de même facturé aux consommateurs indirectement.

Installation Linky : pas de facturation pour le consommateur ?

Les frais liés à l’installation de Linky ne sont pas directement facturés au consommateur. L’installation est donc, à première vue, gratuite. Lorsque le nouveau compteur est installé dans le foyer, le consommateur n’a donc rien à payer.

Cependant, si le compteur électrique doit être remplacé pour des raisons techniques, alors le compteur est systématiquement remplacé par Linky. Comme pour les remplacements de compteurs traditionnels, ce changement est facturé au consommateur. Lors d’un déménagement dans un logement équipé de Linky ou pour un remplacement de compteur défectueux, le consommateur se verra facturer la mise en service du compteur. Si le consommateur souhaite changer la puissance de son compteur électrique, l’opération lui est également facturée.

Toutes les demandes pour mettre le compteur Linky à son nom ou pour un changement de puissance doivent être faites auprès du fournisseur d’énergie. En effet, même si les compteurs Linky sont gérés par Enedis (ex-ERDF), c’est au fournisseur qu’il convient de formuler sa demande. Le fournisseur d’énergie se charge ensuite de contacter le gestionnaire de réseau. La prestation est facturée au consommateur sur sa prochaine facture d’électricité.

Les frais de mise en service de l’électricité 2020

Prestation Enedis

Délais d’intervention Tarifs Enedis
Installation LinkySelon le calendrier de déploiementGratuit
Mise en service Linky5 jours ouvrés13,20 € TTC
Mise en service d’urgence Linky24 heures51,98 € TTC
Changement de puissance de compteur Linky3,65 € TTC

Bon à savoir
Les consommateurs s’opposant à l’installation de Linky et ayant conservé leur ancien compteur devront procéder à une relève annuelle par un agent Enedis. Cette opération n’étant plus nécessaire avec Linky et s’effectuant à distance, le déplacement du technicien sera facturé au consommateur. Le relevé de compteur deviendra donc payant pour les consommateurs s’étant opposés à l’installation du nouveau compteur communicant. Le montant facturé aux consommateurs n’a pas encore été établi, et le sera probablement fin 2021, lorsque le déploiement de Linky sera terminé.

Linky est-il vraiment gratuit pour les consommateurs ?

Le déploiement de Linky doit permettre à Enedis d’améliorer le fonctionnement du réseau d’électricité, et ainsi de réaliser des économies. Ces économies doivent permettre de compenser des frais liés à l’opération de déploiement des nouveaux compteurs.

Le coût de l’installation de Linky est estimé à 5,7 milliards d’euros. D’après la Cour des comptes, ces coûts seraient découpés ainsi :

  • 0,15 milliard d’euros : phase d’expérimentation, déjà effectuée ;
  • 4,70 milliards d’euros : phase de déploiement en cours et allant jusqu’à la fin 2021, permettant d’équiper 90 % des ménages ;
  • 0,54 milliard d’euros : 100 % des foyers français seront équipés.

Enedis et la CRE (Commission de régulation de l’énergie) ont décidé d’appliquer un différé tarifaire. Cela signifie que les ménages ne paieront pas pour l’installation de Linky avant 2021. Le coût d’une installation de Linky, estimé à 130 euros, n’est pas facturé directement aux consommateurs. Si Enedis prend en charge temporairement les coûts liés au déploiement des nouveaux compteurs, grâce à un emprunt à la banque européenne, les consommateurs devront tout de même payer une contribution pour ce déploiement.

Puisqu’Enedis avance les fonds nécessaires pour le déploiement des compteurs Linky, le gestionnaire de réseau perçoit ensuite des intérêts. Ces intérêts sont payés par le TURPE (Tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité), qui est prélevé sur les factures d’énergie des consommateurs. D’après UFC-Que choisir, les consommateurs devraient payer « 15 euros par an pendant 10 ans pour permettre à Enedis d’installer un compteur ». Les particuliers seront donc facturés pour l’installation de Linky sur leurs factures d’électricité. Les coûts de l’installation de Linky seront inclus dans le TURPE, représentant un tiers de la facture des consommateurs, qui devrait augmenter progressivement à partir de 2021. Cette somme apparaîtra dans la section CTA (Contribution tarifaire d’acheminement) de la facture d’électricité. Les taxes et contributions représentent environ 36 % des factures d’électricité des consommateurs.

UFC-Que Choisir s’est donc opposé à Enedis et la CRE qui affirment que le coût du déploiement de Linky sera « neutre » pour les consommateurs, puisqu’il lui sera finalement facturé. Cependant, Linky doit permettre de réaliser des économies, et ainsi de compenser ce coût supplémentaire sur les factures d’énergie.

Bon à savoir
Tous les consommateurs paient le TURPE dans leur facture d’électricité. Il s’agit d’un tarif défini par l’État, sur avis de la CRE, qui permet de rémunérer les services d’acheminement de l’électricité.

Linky peut-il permettre aux consommateurs et à Enedis (ex-ERDF) de réaliser des économies ?

Si la CRE estime que le déploiement de Linky sera « neutre » pour les consommateurs, c’est parce que le nouveau compteur communicant doit permettre aux consommateurs de réaliser des économies sur leurs factures d’énergie. Ces économies pourraient aller de 7,7 % à 10 %, selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Les coûts des interventions d’Enedis (ex-ERDF), nécessitant moins de déplacements avec Linky, seront également moins chers pour les consommateurs. L’opération devrait donc être « neutre » pour les particuliers, si l’on prend en compte les économies réalisées grâce au compteur Linky.

Cependant, plusieurs consommateurs ont saisi le Médiateur national de l’énergie pour des litiges en lien avec la pose des compteurs Linky. Selon ces consommateurs, leurs factures d’électricité auraient été anormalement élevées après l’installation du compteur communicant. En effet, Linky est suspecté de relever de manière plus conséquente que les compteurs traditionnels. Selon Enedis, « il faut d’abord rappeler que le Linky a exactement les mêmes caractéristiques de calcul que les anciens compteurs ». Cependant, une étude néerlandaise datant de 2017 remet en cause la fiabilité des compteurs communicants. Dans le cadre de cette étude, neuf compteurs fabriqués entre 2004 et 2014 ont été testés. Les résultats ont permis de mettre en avant le fait que, dans certains cas, ces compteurs pouvaient afficher des résultats environ six fois supérieur à la consommation réelle du foyer en électricité. Toutefois, Linky ne faisait pas partie des modèles de compteurs communicants testés dans le cadre de cette étude.

Pour Enedis, ce déploiement doit être bénéfique sur le long terme d’un point de vue économique. Puisque Linky permet de réaliser un certain nombre d’opérations à distance (relevé de compteur, changement de puissance, mise en service, etc.), le gestionnaire de réseau réalise des économies sur ces interventions techniques. En effet, il n’est plus nécessaire pour Enedis d’envoyer de techniciens pour le relevé de compteur deux fois par an. De plus, Linky doit permettre de limiter les consommations non comptabilisées (fraudes au compteur). En effet, Linky étant plus sécurisé que les anciens compteurs, il est impossible de le bloquer et de frauder dans le but de ne pas payer ses consommations d’électricité.

 

Comment se déroule l’installation de Linky ?

 

Le déploiement de Linky a débuté en 2016. Depuis, les compteurs nouvelle génération sont installés dans toute la France selon un calendrier de déploiement mis à disposition par Enedis (ex-ERDF) sur son site internet. L’ensemble des foyers français doivent être équipés de Linky d’ici 2021.

L’installation de Linky se fait en quelques étapes :

  • 30 à 45 jours avant la date d’intervention, le consommateur reçoit un courrier d’Enedis le notifiant de la date d’installation de Linky ;
  • le jour de l’installation, le technicien coupe le courant pour des raisons de sécurité ;
  • l’installation prend environ 30 minutes ;
  • une fois l’installation terminée, le courant est rétabli et le compteur Linky est opérationnel ;
  • avant de partir, le technicien remet au consommateur une documentation contenant le mode d’emploi de Linky.

Bon à savoir
Il est normalement impossible de refuser l’installation de Linky à son domicile. En effet, il s’agit d’une obligation légale, le consommateur ne peut donc pas d’opposer à la pose du nouveau compteur. Cependant, si le compteur se situe à l’intérieur du logement du consommateur, l’agent Enedis ne pourra forcer l’entrée et le compteur ne sera pas remplacé. Il faut tout de même noter que l’installation de Linky n’est pas facturée au consommateur jusque fin 2021, mais ce ne sera plus le cas passé cette date. Le consommateur ayant refusé l’installation de Linky au moment où le remplacement de son compteur était prévu pourra donc se voir facturer l’opération plus tard.