Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Le tarif de base EDF

Tarif Base EDF

Le Tarif Base d’EDF offre au consommateur un prix du kilowattheure (kWh) invariable. Celui-ci reste le même à toute heure de la journée, toute l’année. En quoi est-il différent du Tarif Bleu d’EDF ? De l’option Heures Pleines/Heures Creuses ? Combien coûte un contrat en tarif Base ? Quels avantages procure-t-il au consommateur ? Explications dans ce guide.

 

Le Tarif Base d’EDF : qu’est-ce que c’est ?

 

Le tarif Base d’EDF est une option tarifaire à laquelle peuvent prétendre les clients du fournisseur pour l’offre au tarif réglementé et certaines offres de marché. Il permet au consommateur de bénéficier d’un même prix du kWh quelle que soit l’heure de la journée.

Tarif de base et Tarif Bleu : quelles différences ?

On a tendance à confondre Tarif de base EDF et Tarif Bleu. Le Tarif Bleu correspond au Tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité. Il reste le tarif le plus souscrit en France. Selon les données de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), fin 2019, 72 % des consommateurs français étaient encore clients du TRV.

Cette situation laisse penser que le Tarif Bleu est le tarif « basique » en France, au sens de tarif standard. La confusion entre Tarif de base et Tarif Bleu s’explique alors aisément.

Toutefois, la notion « Tarif Base » recouvre une autre réalité. À proprement parler, c’est un abus de langage qui désigne « l’option base ». Il s’agit d’une option tarifaire proposée pour le Tarif Bleu. Mais cette option n’est pas propre à EDF, ni même au tarif réglementé, elle est proposée dans de nombreuses offres d’électricité. Elle garantit un prix du kWh unique à tout moment de la journée.

Il s’oppose en cela aux trois autres options tarifaires du Tarif Bleu, la plus connue étant l’option Heures Pleines/Heures Creuses ou « double tarif ». En effet, le Tarif Bleu d’EDF a la particularité de disposer de 4 options tarifaires :

  • l’option Base : le prix du kWh reste le même toute la journée ;
  • l’option Heures Pleines/Heures Creuses, le prix du kWh varie en fonction des heures de la journée ;
  • l’option Tempo qui présente un prix du kWh qui varie selon les jours. En jour « rouge », le prix du kWh est très élevé, en jour « blanc » moyennement élevé, en jour « bleu » très bas. D’autre part, la nuit le prix du kWh est plus bas qu’en journée ;
  • l’option Effacement jour de pointe (EJP) : 343 jours par an, le prix du kWh est très avantageux et 22 jours par an prohibitif. Il n’est plus vendu depuis 1998.

Option Base et double tarif EDF : quelles différences ?

La plupart des fournisseurs ne proposent que l’option Base ou Heures Pleines/Heures Creuses dans leurs offres.

À l’inverse de l’option Base, le double tarif propose deux prix du kWh. 8 heures par jour, en général, la nuit, le prix du kWh est plus avantageux qu’en option Base. Le reste de la journée, le prix est un peu plus élevé.

Ce tarif a été mis en place pour assurer un meilleur équilibre du réseau. En effet, l’électricité ne se stockant pas, elle doit être consommée au moment de la production. Il est donc important pour le gestionnaire de réseau moyenne et basse tension, Enedis et le gestionnaire des lignes à haute tension, RTE, de pouvoir anticiper la demande, d’informer les centres de production et d’éviter in fine la panne généralisée ou black-out.

Disposant d’un prix du kWh bas en heures creuses, les consommateurs particuliers sont donc incités à consommer moins en journée et plus la nuit. En théorie, cela permet de faire baisser la demande d’électricité aux heures de pointe. Ainsi, on empêche de trop fortes tensions sur le réseau électrique.

Option Base et option Tempo : en quoi sont-elles différentes ?

L’option Tempo ne ressemble en rien à l’option Base. Elle reprend le principe des heures pleines et des heures creuses. Toutefois, en plus de faire varier le prix du kWh selon les heures, elle le fait également varier selon les jours. Pour aider les consommateurs à s’y retrouver elle fonctionne avec un code couleur.

En pratique, l’option Tempo prévoit :

  • 300 jours bleus par an (301 lors des années bissextiles) avec un prix du kWh particulièrement bas ;
  • 43 jours blancs par an avec un prix du kWh modéré ;
  • 22 jours rouges par an avec un prix du kWh très élevé. Les jours rouges sont uniquement répartis entre le 1er novembre et le 31 mars de chaque année.

Le calendrier de l’option Tempo n’est pas donné à l’avance au client. La veille à partir de midi, il peut connaître la couleur Tempo du lendemain, via un boîtier donné par EDF ou sur le site du fournisseur historique.

Cette option a elle aussi été créée pour permettre une meilleure anticipation de la demande en électricité sur le réseau. Si les jours rouges interviennent uniquement en hiver, c’est notamment que la période rime bien souvent avec une hausse des consommations d’électricité. Pour se prémunir du froid, les Français enclenchent leur chauffage, bien souvent des radiateurs électriques, ce qui engendre parfois de fortes tensions sur le réseau.

L’option EJP et option Base : quelles distinctions ?

L’option Effacement jour de pointe (EJP) apparaît, en quelque sorte, comme un mélange de l’option Tempo et de l’option Base. 343 jours par an, le prix du kWh est relativement bas. 22 jours par an, lors des jours de « pointe mobile » ou jours « EJP », il devient prohibitif. Le prix ne varie en revanche pas selon un système d’Heures Pleines/Heures Creuses.

Comme pour Tempo, aucun calendrier prévisionnel n’est fourni à l’avance. EDF informe les consommateurs entre 15 h 30 la veille et 5 h du matin, même de l’arrivée du jour EJP. Ces derniers ont lieu entre le 1er novembre et le 31 mars, de 7 h à 1 h le lendemain. Cette dernière option vise également à faciliter la gestion du réseau.

Bon à savoir
Le Tarif Bleu en option EJP n’est plus commercialisé depuis 1998. Il concerne moins de 1 % de la population française.

 

Comment connaître son option tarifaire d’électricité ?

 

Au moment de choisir son contrat d’électricité, il est important de connaître son option tarifaire. La plupart du temps, les consommateurs ne savent pas s’ils bénéficient du tarif unique ou du double tarif. Il existe deux manières de savoir si l’on est en option Heures Pleines/Heures Creuses ou en option Base. Tout d’abord, vous pouvez observer votre compteur électrique :

  • dans le cas du compteur Linky, il faudra simplement appuyer sur « + » et faire défiler les informations jusqu’à ce qu’apparaisse la mention « base » ou « heures pleines heures creuses » ;
  • si vous disposez d’un compteur électromécanique, il faut regarder le nombre d’index. Le compteur présente un seul cadran ? Vous êtes en option Base. Il y a deux cadrans ? Il s’agit d’un compteur en option Heures Pleines/Heures Creuses.

Sinon, vous pouvez simplement regarder vos factures d’électricité. Le fournisseur est obligé d’indiquer si vous êtes en option tarifaire de base ou en Heures Pleines/Heures Creuses.

Bon à savoir
Les deux autres options du Tarif Bleu sont assez peu répandues et sont vouées à disparaître. C’est pourquoi, en général, le consommateur sait s’il est en option EJP ou Tempo puisqu’il a en a spécifiquement fait la demande à EDF. Avec l’option EJP, une petite diode est installée sur le compteur. Avec l’option Tempo, le consommateur bénéficie d’un boîtier Tempo, lui indiquant la couleur du jour.

 

Option Base EDF : offres, abonnements et prix du kWh

 

Malgré l’ouverture à la concurrence en 2007 du marché de l’électricité, EDF reste le fournisseur numéro 1 en France sur le segment des particuliers. Comme mentionné en amont, il propose une option Base pour les tarifs réglementés mais aussi pour certaines offres de marché. En effet, le périmètre de vente d’EDF ne se cantonne pas au Tarif Bleu. Il a développé en parallèle d’autres offres d’électricité.

Découvrons ensemble les prix pratiqués par EDF pour les tarifs réglementés mais aussi pour ces offres de marchés disponibles en option Base.

Le Tarif Bleu en option Base

Le Tarif Bleu d’EDF est fixé par la CRE et révisé deux fois par an. Ce tarif agit un peu comme un baromètre des prix de marché. De nombreuses offres des fournisseurs alternatifs sont indexées sur le tarif réglementé.

Grille tarifaire du Tarif bleu d’EDF en option Base – juillet 2020

Puissance
(kVA)

Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC)
399,120,1546
6121,2
9143,640,1587
12166,2
15187,44
18Depuis 2018, il n’est plus possible de souscrire les puissances allant de 18 à 36 kVA.
24
30
36

 

L’option Base de l’offre Digiwatt d’EDF

Digiwatt est une offre d’EDF disponible en option Base et en option Heures Pleines/Heures Creuses. Indexée sur le TRV, elle propose une remise de 5 % sur le prix du kWh HT par rapport au Tarif Bleu. Le montant de l’abonnement est équivalent au tarif réglementé.

Grille tarifaire de l’offre Digiwatt d’EDF en option Base – juillet 2020

Puissance
(kVA)

Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC)
399,120,1488
6121,2
9143,640,1527
12166,2
15187,44
18210,72
24262,08
30310,8
36355,92

 

L’option Base de l’offre Vert électrique EDF

L’offre Vert électrique est une offre d’électricité verte certifiée par des garanties d’origine. On peut y souscrire en option tarifaire de base EDF ou en Heures Pleines/Heures Creuses. Fondée sur les énergies renouvelables, elle présente un prix du kWh supérieur au prix des TRV.

Grille tarifaire du Tarif bleu d’EDF en option Base – juillet 2020

Puissance
(kVA)

Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC)
6121,20,1594
9143,640,1632
12166,2
15187,44
18210,72
24262,08
30310,8
36355,92

 

Souscrire un contrat en option Base : quel est le fournisseur le moins cher ?

 

Depuis la libéralisation du marché, la France compte 160 fournisseurs d’électricité sur son territoire. La plupart proposent des contrats en option Base. Certains proposent même des tarifs bien plus intéressants que le Tarif réglementé de vente (TRV).

Vous bénéficiez d’un compteur en option Base ? Pour vous faire une idée prix sur le marché, voici un tableau de comparaison du Tarif Bleu d’EDF en option Base et d’offres d’autres fournisseurs d’électricité.

Tableau de comparaison du Tarif Bleu et d’autres offres d’électricité – 1er juillet 2020

Fournisseur

Offre Descriptif Tarifs en € TTC
(pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base)
Prix de l’abonnement annuel Prix du kWh
EDFTarif Bleu- Tarif réglementé fixé par les pouvoirs publics
- Électricité d’origine nucléaire
121,20 €0,1546 €
Mint ÉnergieOnline & Green- Offre à tarifs indexés sur le TRV : 21 % de remise sur le prix du kWh par rapport au Tarif Bleu
- Prix de l’abonnement identique au tarif réglementé
- Électricité renouvelable
- Gestion du contrat uniquement via l’espace client
0,1296 €
Total Direct ÉnergieOnline- Offre à tarifs indexés : 5 % de remise sur le prix du kWh par rapport au TRV d’EDF
- Prix de l’abonnement identique au Tarif Bleu
- Rendez-vous annuel avec un professionnel des économies d’énergie
0,1485 €
EniAstucio Eco- Offre à prix fixe : le prix du kWh reste stable sur 3 ans
- En cas de diminution des TRV, l’offre est révisable à la baisse à chaque anniversaire du contrat
133.90 €0,1560 €

Bon à savoir
Ce tableau ne présente pas toute la diversité des offres que l’on peut trouver avec un compteur en option Base. Il en existe bien d’autres. Pour trouver une offre correspondant à vos attentes, vous pouvez utiliser le comparateur des offres d’électricité. Il vous présentera les offres d’électricité les moins chères.

 

Option tarifaire Base ou Heures Pleines/Heures Creuses : que choisir ?

 

Pour certains ménages, le choix de l’option Base est plus judicieux pour faire des économies. À l’inverse, opter pour l’option Heures Pleines/Heures Creuses peut parfois s’avérer plus intéressant. Regardons ensemble à quel type de profil correspond chaque option tarifaire.

Contrat d’électricité : faire le choix de l’option Base

On l’a dit, l’option Base présente un prix du kWh stable toute la journée. Elle convient donc davantage aux personnes qui sont chez elles en journée comme les retraités, les salariés ou indépendants en télétravail, les parents au foyer, etc.

En effet, ces foyers occupent bon nombre d’appareils électroménagers en journée. C’est pourquoi, pour elles, il est difficile de décaler les consommations d’électricité juste le soir ou le matin, notamment au niveau du chauffage ou de la production d’eau chaude.

Offre d’électricité : pourquoi passer en Heures Pleines/Heures Creuses ?

De manière générale, on considère que l’option double tarif est avantageuse si au moins 40 % de la consommation peut se faire en heures creuses. Pour cela, il faudra programmer sur les plages horaires des heures creuses, les appareils énergivores comme le ballon d’eau chaude, le lave-linge, le lave-vaisselle, etc. En général, les heures creuses tombent la nuit de 21 h 30 à 7 h 30 du matin.

En parallèle, il faudra consommer le moins possible en heures pleines. C’est pourquoi les contrats en Heures Pleines/Heures Creuses sont plus indiqués pour les consommateurs avec une activité à l’extérieur de leur domicile.

Bon à savoir
Ce n’est pas votre fournisseur qui décide des plages horaires des Heures Pleines/Heures Creuses, mais Enedis, le gestionnaire de réseau. Pour les compteurs Linky, elles sont attribuées aléatoirement. Pour savoir quelles heures vous correspondent, rapprochez-vous de votre fournisseur ou regardez sur votre facture. Pour les ménages avec un ancien compteur, elles varient selon les communes. Vous pouvez obtenir l’information auprès de votre fournisseur, sur votre facture ou sur le site d’Enedis.

Changement d’option tarifaire : quelles démarches ?

Si vous êtes en option Base et que vous voulez passer en option Heures Pleines/Heures Creuses, ou inversement, c’est très simple. Toutefois, en fonction de votre compteur, les démarches sont un peu différentes.

Avec un compteur Linky, il suffit d’appeler votre fournisseur d’électricité et de demander à procéder à la bascule. Il se mettra en lien avec Enedis. À distance, celui-ci changera l’option tarifaire de votre compteur sous 24 h.

Avec un ancien compteur, c’est un peu plus long. Pour changer d’option tarifaire, dans un sens ou dans l’autre, vous devrez d’abord demander à votre fournisseur. Il se chargera de relayer la requête à Enedis. Après avoir convenu d’un rendez-vous avec vous, en général sous 5 à 10 jours ouvrés, le gestionnaire de réseau enverra un agent à votre domicile. Ce dernier vous installera alors un nouveau compteur compatible l’option tarifaire désirée. Étant donné que le déploiement du compteur Linky est en cours, le nouveau compteur sera forcément un compteur connecté.

Les opérations réalisées par Enedis peuvent présenter un coût. Pour connaître le montant d’un changement d’option tarifaire, voici la grille des prix d’Enedis. Ils restent identiques quel que soit votre fournisseur.

Grille tarifaire des prestations Enedis de modification d’option tarifaire – juillet 2020

Prestation

Délai Tarifs
(€ TTC)
Changement d’option tarifaire seule – Compteur LinkySous 24 hGratuit
Changement d’option tarifaire et modification de puissance – Compteur Linky3,71 €
Changement d’option tarifaire – ancien compteur5 à 10 jours ouvrés56,22 €