Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Le contacteur jour nuit

Contacteur jour nuit

Le contacteur jour nuit est un dispositif électrique installé pour piloter la mise en marche de son chauffe-eau, à certaines heures de la journée facturées moins chères par son fournisseur d’énergie. Le contacteur jour nuit est une excellente solution pour réaliser des économies d’énergie et réduire le montant de sa facture d’électricité. Focus de Choisir.com sur le fonctionnement et le branchement du contacteur jour nuit, et les astuces pour maîtriser encore plus sa consommation d’électricité.

 

Qu’est-ce qu’un contacteur jour nuit ?

 

Voyons en premier lieu de quoi se compose le contacteur jour nuit, son fonctionnement et les atouts indéniables qu’il peut apporter pour le particulier qui souhaite réduire le montant de sa facture d’électricité.

Fonctionnement d’un contacteur jour nuit

Ce dispositif de commande permet de gérer l’alimentation électrique de son chauffe-eau à des heures précises de la journée – communément appelées les « heures creuses ». Le contacteur jour nuit est installé directement sur le tableau électrique de son logement.

Concrètement, le contacteur jour nuit est en communication avec le gestionnaire du réseau Enedis, dont il reçoit des directives pour laisser passer le courant électrique à certaines heures de la journée. Ce passage du courant permet d’alimenter le chauffe-eau aux heures les moins chères, les heures creuses.

Le signalement du passage aux heures creuses est assuré par un contact EDF ou contact d’asservissement. Bien que ce soit Enedis, le gestionnaire du réseau qui assure la maintenance des compteurs électriques et toute manipulation sur ceux-ci, l’usage fait que le terme « contact EDF » soit utilisé pour désigner le contact d’asservissement. Ce contact EDF peut être vu comme un interrupteur, qui lors de sa fermeture (passage aux heures creuses), appuie sur la bobine dont se compose le contacteur jour nuit pour l’actionner.

On ne peut pas se servir du contact EDF directement pour actionner la mise en marche du chauffe-eau. Il ne peut supporter les fortes intensités de courant. Il doit donc être isolé par un disjoncteur et passer par le contacteur jour nuit pour piloter la mise en marche du chauffe-eau.

Bon à savoir
L’utilisation d’un contacteur n’est pas limitative à la mise en marche de son chauffe-eau. Il est également possible via ce dispositif, de faire fonctionner automatiquement certains appareils électriques énergivores au déclenchement des heures creuses, tels que les radiateurs électriques. On utilisera dans ce cas, un contacteur simple ou contacteur de puissance, et non un contacteur jour nuit. Bien entendu, cette mise en marche peut être programmée manuellement sur lesdits appareils électriques (radiateurs mais aussi, machine à laver, lave-vaisselle) via leurs touches de programmation.

Trois prérequis obligatoires à l’utilisation d’un contacteur jour nuit :

  • le contacteur jour nuit ne fonctionne qu’avec un chauffe-eau électrique avec un ballon de stockage de l’eau chaude sanitaire. Il n’est pas possible de l’utiliser avec un chauffe-eau électrique instantané ou un chauffe-eau au gaz ;
  • vous devez souscrire un abonnement d’électricité avec l’option tarifaire « Heures Pleines/Heures Creuses » auprès d’EDF ou tout autre fournisseur alternatif. Cette option permet de bénéficier d’un tarif de l’électricité (prix du kWh HT) moins élevé pendant une plage horaire définie (pendant 8 h), que le tarif Heures Pleines appliqué sur le reste de la journée (pendant 16 h). Les plages horaires des heures creuses peuvent être de 8 heures en continu (par exemple de 22 h 30 à 6 h 30), ou deux plages discontinues (par exemple de 14 h à 17 h et de 2 h à 7 h). Une fois l’abonnement souscrit, le fournisseur d’énergie informe Enedis le gestionnaire du réseau de la bascule automatique (tarif de base/heures creuses) à effectuer chaque jour. Pour connaître les heures creuses de sa commune, il suffit de se référer à sa facture d’électricité (rubrique « votre contrat ») ou de se rendre ici ;
  • l’installation d’un contact EDF ou d’un relais de découplage. Il se peut qu’en cas de difficultés techniques, il ne soit pas possible d’installer un contacteur jour nuit : dans le cas d’un éloignement trop important du compteur électrique par rapport au chauffe-eau, on peut avoir recours à une horloge modulaire branchée directement sur le tableau électrique, qui remplira le même rôle que le contact d’asservissement EDF. Dans le cas où le logement est équipé d’un compteur électromécanique trop ancien, le passage aux heures creuses sera assuré par un relais de découplage fourni par le fournisseur d’électricité.

Bon à savoir
Sur un compteur Linky, le « contact sec » remplace le contact EDF d’asservissement.

 

L’installation du contacteur jour nuit

 

Voyons ensemble de quoi se compose un contacteur, quel est le coût du matériel et le mode de fonctionnement d'un contacteur jour nuit.

Montage du contacteur jour nuit : les 4 composants clés

Voyons dans le détail les éléments essentiels à comprendre avant tout montage et branchement du contacteur HP/HC sur son tableau électrique. En premier lieu, ce dispositif ne fonctionne pas tout seul de manière autonome, puisqu’il s’insère dans un circuit électrique global, comprenant 4 composants indispensables :

  • la commande qui envoie l’instruction d’activation du contacteur (passage de courant électrique) ou de désactivation du contacteur (blocage du courant électrique) en fonction des Heures Pleines/Heures Creuses prédéfinies. Cette commande est représentée par le contact EDF. Le contacteur jour nuit est de taille similaire à un disjoncteur différentiel. Il se compose de contacts internes qui se ferment ou s’ouvrent au moyen d’électro-aimants. Ces points de contact définissent le passage ou blocage du courant ;
  • la puissance est l’alimentation envoyée par le réseau de distribution, qui passe à travers le contacteur, puis délivrée au chauffe-eau ;
  • le contacteur qui est donc le dispositif qui bloque ou débloque le passage du courant électrique pour alimenter le chauffe-eau ;
  • le récepteur qui est le chauffe-eau électrique recevant la puissance du courant laissée passée par le contacteur.

Où effectuer le branchement du contacteur jour nuit sur son tableau électrique ?
Le contacteur jour nuit est branché en bout de rangée du peigne électrique, ou juste à côté du disjoncteur du chauffe-eau ; le peigne électrique désigne l’alignement de tous les branchements de l’installation électrique générale à l’intérieur du coffret, soit tous les éléments tels que l’éclairage, les plaques de cuisson, les radiateurs, etc. Le fait de placer le contacteur en bout de chaîne évite de casser le peigne électrique tout simplement.

Prix d’un contacteur jour nuit

Pour installer et brancher un contacteur jour nuit, il est conseillé – à moins d’être un bricoleur hors pair – de faire appel à un électricien professionnel. En effet, deux types de travaux sont nécessaires – comprenant l’installation de 3 dispositifs (contacteur, disjoncteur 2A et 20 A) :

  • la mise en place d’un contacteur HP/HC qui nécessite d’isoler l’alimentation via un disjoncteur 2A, et d’assurer un câblage vers le chauffe-eau ;
  • l’alimentation du chauffe-eau qui nécessite généralement l’installation d’un disjoncteur 20A et d’un câblage vers les points de contact du contacteur.

De plus, un électricien professionnel vous évitera les erreurs de branchements ou les petits dysfonctionnements tels que les grésillements émis par un contacteur jour nuit mal posé.

Si vous souhaitez faire vous-même les travaux, sachez que le prix du contacteur jour nuit se situe entre 20 et 50 € selon les modèles et les marques des fournisseurs.

Les modes de fonctionnement du contacteur jour nuit

Le contacteur jour nuit (HP/HC) dispose de 3 modes de fonctionnement, qui permettent à l’utilisateur de garder un contrôle de sa consommation d’électricité :

  • le mode 1 « ON », qui permet de gérer manuellement la mise en marche du contacteur. Appelé également « marche forcée », Ce mode est particulièrement utile pour faire fonctionner son chauffe-eau en dehors des heures creuses ; lorsque par exemple, il n’y a plus d’eau chaude de disponible pour cause d’utilisation intensive du cumulus par toute la famille ! ;
  • le mode « Automatique », le mode par défaut, permet de déclencher le contacteur automatiquement aux heures creuses programmées, et de le repositionner en arrêt lorsqu’il y a passage aux heures pleines ;
  • le mode 0 « OFF » qui arrête manuellement le contacteur ; ce mode de fonctionnement est pratique lorsqu’on ne veut pas faire fonctionner inutilement le chauffe-eau pendant une période prolongée (vacances).

Que se passe-t-il si l’on oublie de remettre le contacteur jour nuit de la marche forcée en position Auto ?
Le contacteur HP/HC se repositionne en mode « auto » grâce au contact EDF d’asservissement. Ce contact EDF consiste en deux fils pilote EDF branchés sur les bornes C1/C2 du tableau électrique. Il n’y a donc pas à avoir d’inquiétudes sur une éventuelle surconsommation d’électricité. Si en revanche, vous constatez que le contacteur reste en position 1 malgré le passage aux heures creuses, nous vous conseillons de contacter un électricien professionnel. Il peut y avoir un dysfonctionnement du matériel ou du branchement.

 

Pourquoi brancher un contacteur jour nuit ?

 

La maîtrise et la réalisation d’économies d’énergie sont les raisons principales à adopter un contacteur jour nuit pour son chauffe-eau électrique. Cet appareil électrique représente une part importante du budget Énergie d’un ménage, puisqu’en moyenne l’eau chaude sanitaire représente près de 12 % de l’énergie consommée dans un logement (source : Ademe).

  • L’installation d’un contacteur jour nuit vous permet ainsi de réaliser des économies significatives sur votre facture d’énergie ; sous condition de souscrire à l’option tarifaire Heures Pleines/Heures Creuses chez votre fournisseur d’énergie.
  • Le réseau de distribution de l’électricité géré par Enedis bénéficie également de ce report de consommation. Ce dernier évite ainsi de trop solliciter le réseau au moment des pics de consommation.
  • Le contacteur jour nuit permet également de gagner en confort de vie ; le fait de chauffer la nuit, voire deux fois par jour selon les plages horaires, permet d’avoir de l’eau chaude sanitaire de disponible à tout moment quand on en a besoin.
  • La mise en marche en décalé du chauffe-eau évite d’entendre le bruit un peu désagréable du chauffe-eau en marche.

 

Comment faire davantage d’économies sur sa facture d’électricité ?

 

Comme on vient de l’aborder dans cet article, le fait de brancher un contacteur jour nuit sur son tableau électrique est une solution pratique et accessible pour réaliser « sans y penser » des économies sur sa facture d’électricité.

Les éco-gestes au quotidien

D’autres conseils peuvent également vous aider dans la maîtrise de la consommation de votre chauffe-eau, et également votre consommation d’électricité globale :

  • prendre des bains plutôt que des douches ;
  • régler la température de votre chauffe-eau sur 60 °C ;
  • entretenir son chauffe-eau. Un chauffe-eau entartré consomme plus qu’un chauffe-eau avec un entretien régulier ;
  • isoler les canalisations de l’installation de production d’eau chaude sanitaire (chauffe-eau et tuyaux de raccordement jusqu’aux points d’eau) pour éviter une déperdition d’énergie en saison hivernale ;
  • choisir un chauffe-eau ayant une bonne performance énergétique ;
  • décaler l’utilisation des appareils énergivores (machine à laver et lave-vaisselle par exemple) sur les heures creuses ;
  • installer des ampoules LED plus économes que les ampoules classiques ;
  • chauffer les pièces à vivre uniquement ;
  • réaliser des travaux d’isolation de la toiture, des combles ou des murs.

Changer pour une offre d’électricité moins chère

Il est également possible de changer de fournisseur d’énergie pour une offre d’électricité moins chère. Cette opportunité, apparue en 2007 lors de l’ouverture du marché de l’Énergie à la concurrence, est un coup de pouce bienvenu pour de nombreux Français en quête d’un meilleur pouvoir d’achat.

Le principe est simple, et qui plus est gratuit et sans engagement de durée. Depuis 2007, le fournisseur EDF, jusque-là le seul à proposer une offre d’électricité (le Tarif Bleu), doit composer avec d’autres fournisseurs alternatifs sur le marché de l’énergie. Lesdits fournisseurs d’énergie proposent des offres de marché où les prix du kWh HT sont très souvent inférieurs à ceux du Tarif Bleu ; et qui plus est, disponibles avec l’option tarifaire « Heures Pleines/Heures Creuses ».

De plus, tous les contrats d’énergie sont résiliables à tout moment et sans avoir à justifier son choix. Une donnée pertinente pour tous les clients EDF hésitants sur le fait de quitter le fournisseur historique pour un fournisseur alternatif. Vous avez toute liberté d’en changer autant de fois que vous le souhaitez.

Ceci étant dit, la recherche du meilleur fournisseur d’électricité va vous demander une réflexion sur vos attentes en termes de prix, d’options et de services liés à votre futur abonnement. L’option « Heures Pleines/Heures Creuses » mais également la qualité du service client, la nature de l’électricité (électricité verte ?), les modalités de facturation (prélèvement obligatoire ou liberté dans le choix de son mode de paiement, etc.) ont autant d’importance que l’aspect financier.

Vous pouvez aussi avoir recours à un comparateur d’énergie tel que celui de Choisir.com, qui vous épargnera de longues heures de recherche devant votre écran d’ordinateur.

Vous n’avez pour ce faire, qu’à remplir un formulaire et vous laisser guider dans les étapes de sélection puis de souscription à une offre de votre futur fournisseur. Choisir.com vous accompagne dans toutes les démarches de changement de fournisseur ; et tout ceci, gratuitement. Vous n’avez quasiment rien à faire, si ce n’est nous informer de quelques renseignements utiles (numéro de PDL, RIB pour la facturation, adresse du logement, date souhaitée pour le démarrage du contrat).

Voici quelques-unes des offres d’électricité avantageuses en option tarifaire Heures Pleines/Heures Creuses :

Offres d’électricité en option tarifaire Heures Pleines/Heures Creuses
 – 
Tous types de compteurs

Fournisseurs + offres

Prix du kWh Heures Pleines
(6 kVA)
en € TTC
Prix du kWh Heures Creuses
(6 kVA)
en € TTC
Total Direct Énergie
Offre Online
0,16400,1241
Happ-e by Engie
L’offre Électricité
0,16820,1269
Vattenfall
Électricité Eco Green
0,16390,1239

 

Offres d’électricité en option tarifaire Heures Pleines/Heures Creuses
 – 
Compteurs Linky

Fournisseurs + offres

Prix du kWh Heures Pleines
(6 kVA)
en € TTC
Prix du kWh Heures creuses
(6 kVA)
en € TTC
Total Direct Énergie
Offre Heures Super Creuses
0,1778Heures Creuses : 0,1334
Heures Super Creuses : 0,1081
EDF
Vert Électrique week-end
0,1881Heures creuses semaine et week-end : 0,1341
Engie
Elec week-end
0,173Heures creuses & week-end : 0,133