Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Les différences entre EDF et Engie

Différences EDF/Engie

EDF et Engie, ex-GDF, sont les héritières de l’ancien monopole d’État de l’énergie mis en place à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Depuis l’ouverture du secteur à la concurrence, débuté à la fin des années 90 pour le secteur industriel, et leur privatisation partielle, EDF et GDF commercialisent désormais toutes deux à la fois de l’électricité et du gaz. Aujourd’hui, elles sont devenues deux entreprises bien distinctes.

 

EDF et Engie : les fournisseurs historiques d’énergie en France

 

Créées par l’État en 1946, EDF et Engie (ex-GDF), sont restées des entreprises 100 % publiques jusqu’au milieu des années 2000. Chaque entité gérait un secteur énergétique entier, de la production jusqu’à la distribution : à EDF revenait l’électricité et à GDF le gaz naturel.

Un monopole d’État instauré à la fin de la Seconde Guerre mondiale

Le 8 avril 1946, la nationalisation du secteur de l’électricité et du gaz est votée à l’Assemblée nationale. Le projet de loi inspiré par le Conseil national de la Résistance (CNR) prévoit la nationalisation et le regroupement des biens de toutes les entreprises privées de production, de transport et de distribution de gaz naturel et d’électricité dans une même entreprise contrôlée par l’État.

Seules les sociétés publiques ou d’économies mixtes (les ancêtres des Entreprises locales de distribution) échappent à la création de ce gigantesque monopole destiné à prendre les rênes du secteur de l’énergie pendant plus de 60 ans. Juridiquement, deux établissements publics à caractère industriel et commercial voient le jour : Électricité de France (EDF) et Gaz de France (GDF).

Placées sous la houlette du gouvernement et partageant une direction générale commune, EDF et GDF ont pour mission de participer à la reconstruction du pays. La concentration du secteur doit permettre d’accroître les moyens de production par des effets d’échelle et d’harmoniser les normes de distribution avec notamment la création, pour l’électricité, d’une tension standard à 220 V.

Le saviez-vous ?
En 1946, seuls 14 % des abonnés étaient alimentés en 220 volts. Après des années de discorde, l’usage du 220 volts est adopté sur tout le territoire en 1956. De nombreux Français sont alors obligés de remplacer leurs appareils électriques. En 1993, la tension de distribution passe de 220 à 230 volts dans un processus d’harmonisation européenne. Mais cette fois, inutile de remplacer bouilloires et grille-pain, la plupart des appareils supportant très bien le passage du 220 au 230 volts.

EDF : fournisseur et distributeur historique d’électricité

Avant 1946, il existait plus de 1 450 entreprises de production, de transport et de distribution d’énergie électrique. EDF les rassemble toutes et supervise désormais l’ensemble de la chaîne de valeur. Elle gère à elle seule la production de l’électricité en France, sa commercialisation, son transport jusqu’au compteur des abonnés et l’entretien des réseaux de distribution.

GDF : fournisseur et distributeur historique de gaz naturel

Construite sur le même modèle qu’EDF, GDF regroupe après guerre toutes les entreprises spécialisées dans l’achat, le transport, la distribution et la commercialisation de gaz naturel. GDF, comme EDF, demeure une entreprise totalement publique jusqu’au milieu des années 2000 et la fusion avec Suez, une des premières étapes de la libéralisation du secteur du gaz et de l’électricité en France.

 

L’ouverture à la concurrence progressive du secteur de l’énergie

 

Près de soixante ans après leur création, les fournisseurs historiques de gaz et d’électricité, commencent à se transformer dès la fin des années 1990 pour se préparer à l’évolution de leur métier. L’ouverture du secteur de l’énergie à la concurrence, la privatisation partielle d’EDF et GDF et l’apparition de nouveaux acteurs s’apprêtent en effet à redistribuer les rôles de chacun.

Les dates clé de la déréglementation du secteur de l’énergie :
1996 : la Commission européenne décide la déréglementation du secteur de l’électricité ;
1998 : la Commission européenne décide la déréglementation du secteur du gaz ;
1999 : libéralisation du secteur de l’électricité pour les entreprises consommant plus de 100 GWh/an ;
2004 : libéralisation du secteur de l’électricité pour toutes les entreprises et les collectivités ;
2005 : 15 % du capital d’EDF est introduit en bourse ;
2006 : fusion entre GDF et Suez et privatisation partielle du fournisseur historique du gaz ;
2007 : libéralisation des secteurs de l’électricité et du gaz pour tous les particuliers ;
2007 : apparition des premiers fournisseurs alternatifs d’énergie en France ;
2019 : fin de la commercialisation des offres aux tarifs réglementés du gaz pour les particuliers ;
2023 : disparition programmée des tarifs réglementés du gaz.

 

Le changement de forme juridique d’EDF et GDF

En décembre 96 pour l’électricité, puis en juin 1998 pour le gaz, la Commission européenne décide la déréglementation du secteur de l’énergie. Cette décision doit permettre l’arrivée de nouveaux acteurs privés sur le marché. En France, la déréglementation se traduit d’abord par le changement de forme juridique d’EDF et GDF qui deviennent des sociétés anonymes courant 2004.

L’année suivante, 15 % du capital d’EDF est introduit en Bourse. En 2006, la fusion entre GDF et Suez entraîne de fait la privatisation de l’entreprise dont l’État ne contrôle dorénavant plus que 35 % des parts sociales. Si EDF a conservé son nom jusqu’aujourd’hui, GDF Suez prend le nom d’Engie en 2015 pour se différencier d’EDF dont elle est depuis devenue la principale concurrente.

Bon à savoir
À la différence d’un établissement public qui appartient en totalité à l’État, une société anonyme est une société par actions dans laquelle la responsabilité de chacun correspond au nombre de part qu’il possède, l’était devenant dans ce cadre un actionnaire comme un autre.

La création d’ERDF et de GRDF

Dans la foulée des privatisations et pour que puisse s’exercer une libre concurrence entre les fournisseurs historiques d’énergie et les nouveaux acteurs privés du secteur, les pouvoirs publics décident de séparer les activités de commercialisation et de distribution. Concrètement, la gestion des réseaux de distribution d’électricité et de gaz est définitivement retirée à EDF et GDF qui conservent uniquement leurs activités de production d’énergie et de commercialisation.

Le 1er janvier 2008, deux nouvelles entreprises sont créées :

  • ERDF, filiale à 100 % d’EDF qui prendra plus tard le nom d’Enedis, prend en charge la gestion et l’aménagement de 95 % du réseau public de distribution d’électricité en France, les 5 % restant étant laissés aux Entreprises locales de distribution (ELD) ;
  • GRDF, filiale à 100 % de GDF, futur-Engie, récupère pour sa part la gestion et l’entretien de la totalité du réseau public de distribution de gaz naturel en France.

La création de ces deux nouvelles entités juridiquement séparées de leur maison mère et assurant une mission de service public doit permettre un accès non discriminatoire aux réseaux de distribution.

De fait, elle ouvre la voie à l’apparition de nouveaux fournisseurs privés de gaz et d’électricité, ERDF et GRDF étant tenues à une obligation de neutralité vis-à-vis de l’ensemble des acteurs du marché.

Pour rappel, Enedis, ex-ERDF, et GRDF, ne sont pas des fournisseurs d’énergie. Ils ne commercialisent pas d’offres de gaz ou d’électricité. Ils ne s’occupent que de la partie distribution de votre contrat d’énergie. Ce sont notamment elles, et elles seules, qui sont habilitées à intervenir sur votre compteur, d’électricité pour Enedis et de gaz pour GDF.

EDF, GDF, GDF-Suez, ERDF, Enedis, GRDF, Engie : qui est qui ?
1946 : création d’EDF (Électricité de France) et de GDF (Gaz de France) ;
2004 : EDF et GDF deviennent des sociétés anonymes à actions ;
2006 : GDF fusionne avec Suez et devient GDF Suez ;
2008 : création des gestionnaires de réseau, ERDF pour l’électricité et GRDF pour le gaz ;
2015 : GDF Suez est rebaptisé pour devenir Engie et différencier l’entreprise d’EDF ;
2016 : ERDF est rebaptisé à son tour et devient Enedis.

 

L’apparition des fournisseurs alternatifs

Après la libéralisation du marché pour les entreprises, opérée par vagues successives depuis la fin des années 1990, le secteur de l’énergie s’ouvre à la concurrence pour tous les particuliers dans l’ensemble de l’Union européenne en juillet 2007. En France, cela entraîne de facto la fin du monopole de la fourniture d’énergie d’EDF et de GDF Suez et l’apparition des fournisseurs alternatifs d’énergie.

Eni est le premier acteur privé d’envergure à se lancer sur le marché des particuliers en France en commercialisant une offre de gaz naturel via la start-up Altergaz dès 2007. Elle est rapidement suivie par Direct Énergie qui commercialise de l’électricité, puis du gaz naturel dès 2009. Depuis, de nouveaux fournisseurs alternatifs de gaz et d’électricité apparaissent chaque année.

Pour se différencier, les fournisseurs alternatifs n’ont cessé d’innover. Ils ont par exemple été les premiers à proposer des offres vertes ou à proposer des options tarifaires originales, comme les Heures Super Creuses de Total Direct Énergie. Ils ont également mené des politiques tarifaires audacieuses qui ont permis à de nombreux Français de faire baisser le montant de leurs factures.

Notez que la déréglementation a permis également à EDF de se mettre à vendre du gaz et à GDF de faire de même avec l’électricité. Néanmoins, et contrairement aux fournisseurs alternatifs, les deux fournisseurs historiques sont toujours tenus de proposer aux particuliers au moins une offre suivant les tarifs réglementés de l’électricité pour EDF et ceux du gaz pour GDF.

EDF ou Engie : qui est le plus vert ?
Poussés par la conjoncture et par le succès des offres vertes proposées par les fournisseurs alternatifs, comme celles de Planète Oui ou de Mint Énergie, EDF et Engie se sont mis au vert. GDF ne commercialise ainsi plus que des offres d’électricité verte. EDF propose également des offres vertes, mais l’essentiel de son électricité reste d’origine nucléaire. Pour le gaz, seule EDF commercialise une offre compensée carbone.

 

La fin programmé des tarifs réglementé du gaz et de l’électricité

Les tarifs réglementés sont le dernier vestige du monopole d’État de l’énergie. Fixés par la Commission de régulation de l’énergie, ils déterminent une à plusieurs fois par an des prix de vente du kWh et de l’abonnement de gaz et d’électricité. En pratique, ces tarifs arbitraires permettent à EDF et à GDF de maintenir leur marge commerciale malgré la concurrence.

Souvent réprouvés par les fournisseurs alternatifs d’énergie qui voient en eux un obstacle à l’achèvement de la libéralisation du secteur, les tarifs réglementés sont amenés à disparaître progressivement selon le calendrier suivant :

  • depuis le 20 novembre 2019, il n’est désormais plus possible pour les professionnels comme pour les particuliers de souscrire un nouveau contrat avec Engie aux tarifs réglementés du gaz naturel. Ces derniers disparaîtront d’ailleurs définitivement en 2023 ;
  • pour l’électricité, aucune date similaire n’a encore été annoncée, mais dès le 1er janvier 2021, seuls les particuliers et les entreprises de moins de 10 personnes dont le chiffre d’affaires n’excède pas 2 millions par an pourront encore souscrire une offre au tarif réglementé.

Ultime étape de la libéralisation du secteur, la fin des tarifs réglementés achèvera de faire d’EDF et d’Engie des fournisseurs comme les autres, libres de fixer leur prix comme ils l’entendent.

 

Quel fournisseur choisir entre EDF et Engie ?

 

Aujourd’hui, EDF et Engie sont à la fois des fournisseurs d’électricité et de gaz. Vous pouvez souscrire une offre d’électricité ou de gaz avec EDF, une offre d’électricité ou de gaz avec Engie ou bien une offre duale « gaz et électricité » avec l’un ou l’autre. Autre possibilité : souscrire une offre avec un fournisseur alternatif pour bénéficier, notamment, de tarifs plus attractifs.

Comparatif des offres d’électricité d’EDF et d’Engie

EDF et Engie proposent deux gammes d’offres d’électricité relativement similaires dans leur contenu. En dehors des différences de prix, qui sont presque toujours à l’avantage d’EDF, Engie est toutefois le seul des deux fournisseurs à proposer des offres à prix fixe pendant 1,2 ou 3 ans.

Notez qu’en sa qualité de fournisseur historique d’électricité, EDF est de son côté le seul fournisseur à commercialiser une offre aux tarifs réglementés, le Tarif Bleu.

Retrouvez ci-dessous un tableau récapitulatif des offres d’électricité d’EDF et d’Engie. Les prix affichés sont valables à compter du 1er août 2020, au tarif de base, pour une puissance au compteur de 6 kVA.

Fournisseur

Offre Descriptif Tarif de l’abonnement
(en € TTC)
Tarif du kWh
(en € TTC)
EDFTarif Bleu- L’offre au tarif réglementé d’EDF
- Électricité d’origine conventionnelle
10,66 €/mois0,1557 €
Vert Électrique- Offre de marché
- Électricité d’origine renouvelable
10,22 €/mois0,1594 €
Vert Électrique week-end- Offre de marché
- Électricité d’origine renouvelable
- Tarif du kWh réduit pendant le week-end
10,44 €/moisHeures semaineHeures week-end
0,1711 €0,1346 €
Vert Électrique Auto- Offre de marché
- Électricité d’origine renouvelable
- Tarif du kWh réduit pendant la nuit
12,31 €/moisHeures pleinesHeures creuses
0,1925 €0,1156 €
Vert Électrique Bretagne- Offre de marché
- Électricité d’origine renouvelable produite localement
10,09 €/mois0,1733 €
Digiwatt- Offre de marché
- Tarif du kWh inférieur de 5 % au tarif réglementé
- Souscription et service client en ligne uniquement
10,22 €/mois0,1488 €
Mes jours Zen- Offre de marché
- Offre réservée « Linky »
- Tarif du kWh réduit 2 jours/semaine (le week-end)
12,35 €/moisHeures semaineHeures week-end
0,1570 €0,1215 €
Mes jours Zen Plus- Offre de marché
- Offre réservée « Linky »
- Tarif du kWh réduit 3 jours/semaine (le week-end + 1 jour de la semaine à choisir entre le lundi, le mercredi et le vendredi)
Heures semaineHeures week-endHeures « Jour choisi »
0,1639 €0,1264 €
EngieElec’ Énergie Garantie- Offre de marché
- Prix du kWh d’électricité fixe pendant 2 ans
- Électricité d’origine renouvelable
11,36 €/mois0,1610 €
Elec’ week-end- Offre de marché
- Électricité d’origine renouvelable
- Tarif du kWh réduit pendant le week-end
- Tarif du kWh fixe pendant 2 ans
14,62 €/moisHeures pleinesHeures creuses semaineHeures creuses week-end
0,182 €0,139 €
Elec’ week-end+- Offre de marché
- Électricité d’origine renouvelable
- Tarif du kWh réduit pendant le week-end avec le boîtier connecté d’Elec’ week-end+
- Tarif du kWh fixe pendant 1 an
16,11 €/mois0,1580 €
Elec’ Car- Offre de marché
- Électricité d’origine renouvelable
- Tarif du kWh réduit pendant la nuit
19,26 €/moisHeures pleinesHeures creuses
0,1880 €0,1140 €
Elec Ajust 2 ans- Offre de marché
- Prix du kWh d’électricité fixe pendant 2 ans et uniquement révisable à la baisse
- Électricité d’origine renouvelable
10,39 €/mois0,159 €
Elec Ajust 3 ans- Offre de marché
- Prix du kWh d’électricité fixe pendant 3 ans et uniquement révisable à la baisse
- Électricité d’origine renouvelable
10,66 €/mois0,165 €
Elec Classique- Offre de marché
- Prix du kWh d’électricité fixe 1 an
- Électricité d’origine renouvelable
0,169 €
Elec Tranquillité- Offre de marché
- Prix du kWh indexé sur les tarifs réglementés
- Électricité d’origine renouvelable
0,159 €

 

Bon à savoir
Toutes ces offres sont également commercialisées en option Heures Pleines/Heures Creuses et peuvent être souscrite dans le cadre d’une offre duale « électricité & gaz ».

 

Comparatif des offres gaz d’EDF et d’Engie

Pour le gaz aussi, les offres d’EDF et d’Engie sont relativement proches avec toutefois un avantage à EDF qui propose notamment une offre compensée carbone, ce que ne propose pas Engie, et des prix du kWh globalement plus attractifs que chez Engie.

Notez qu’aucun des deux fournisseurs ne propose une offre aux tarifs réglementés du gaz qui ne sont plus commercialisés dans le cadre de nouveaux contrats depuis fin 2019.

Retrouvez ci-dessous un tableau récapitulatif des offres de gaz d’EDF et d’Engie. Les prix affichés sont valables à compter du 1er août 2020 pour la plage de consommation allant de 0 à 6 000 kWh (tarif de base et tarif B0) :

Fournisseur

OffreDescriptifTarif de l’abonnement
(en € TTC)
Tarif du kWh
(en € TTC)
EDFAvantage Gaz- Offre de marché
- Prix du kWh fixe pendant 4 ans
- Gaz d’origine conventionnelle
10,13 €/mois0,0680 €
Avantage Gaz Durable- Offre de marché
- Prix du kWh fixe pendant 4 ans
- Gaz d’origine conventionnelle
- L’équivalent de vos consommations est compensé carbone
0,0723 €
Avantage Gaz Connecté- Offre de marché
- Prix du kWh fixe pendant 4 ans
- Gaz d’origine conventionnelle
- Le thermostat Netatmo à 89 € pour piloter votre chauffage à distance
0,0680 €
Avantage Gaz Optimisé- Offre de marché à prix indexé
- Gaz d’origine conventionnelle
- Prix de l’abonnement réduit
8,49 €/mois0,0693 €
EngieGaz Énergie Garantie- Offre de marché
- Prix du kWh fixe pendant 2 ans
- Gaz d’origine conventionnelle
9,30 €/mois0,0703 €
Gaz Confort connecté- Offre de marché
- Prix du kWh fixe pendant 2 ans
- Gaz d’origine conventionnelle
- Le thermostat Netatmo à 179 € pour piloter votre chauffage à distance
0,0740 €
Gaz Ajust 2 ans- Offre de marché
- Prix du kWh pendant 2 ans et uniquement révisable à la baisse
- Gaz d’origine conventionnelle
8,32 €/mois0,0760 €
Gaz Ajust 3 ans- Offre de marché
- Prix du kWh pendant 3 ans et uniquement révisable à la baisse
- Gaz d’origine conventionnelle
9,30 €/mois0,0740 €
Gaz Ajust 4 ans- Offre de marché
- Prix du kWh pendant 4 ans et uniquement révisable à la baisse
- Gaz d’origine conventionnelle
0,0714 €
Gaz Tranquillité- Offre de marché
- Prix du kWh indexé sur les tarifs réglementés du gaz
- Gaz d’origine conventionnelle
8,48 €/mois0,0705 €

 

Pourquoi choisir un fournisseur alternatif d’énergie ?

Malgré l’ouverture du secteur de l’énergie à la concurrence et la fin programmée des tarifs réglementés, EDF et Engie ont conservé dans leur giron une grande majorité de leurs abonnés. Pourtant, à service comparable, les deux fournisseurs historiques proposent des tarifs souvent bien plus élevés que la plupart des fournisseurs alternatifs de gaz et d’électricité.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous une comparaison des tarifs des offres principales d’EDF et GDF avec une sélection d’offres similaires commercialisées par des fournisseurs alternatifs d’énergie. Les prix et les pourcentages de réduction affichés sont valables à compter du 1er août 2020.

Tableau comparatif des offres d’électricité pour une puissance souscrite de 6 kVA en option Base :

Fournisseur

OffreDescriptifTarif de l’abonnement
(en € TTC)
Pourcentage de réduction par rapport aux tarifs réglementésTarif du kWh
(en € TTC)
Pourcentage de réduction par rapport aux tarifs réglementés
EDFTarif Bleu- L’offre au tarif réglementé d’EDF
- Électricité d’origine conventionnelle
10,66 €/mois0,1557 €
EngieElec’ Énergie Garantie- Offre de marché
- Prix du kWh d’électricité fixe pendant 2 ans
- Électricité d’origine renouvelable
11,36 €/mois+ 6,57 %0,1610 €+ 3,40 %
Cdiscount énergieÉlectricité- Électricité d’origine conventionnelle
- Service client 100 % online
- Offre à prix indexé
10,66 €/mois0 %0,1430 €- 8,15 %
VattenfallÉlectricité Eco- Électricité neutre en carbone
- Service client 100 % online
- Offre à prix indexé
10,56 €/mois- 0,94 %0,1432 €- 8,03 %

 

Tableau comparatif des offres de gaz pour la plage de consommation 0-6000 kWh (tarif de base et tarif B0) :

Fournisseur

OffreDescriptifTarif de l’abonnement
(en € TTC)
Pourcentage de réduction par rapport aux tarifs réglementésTarif du kWh
(en € TTC)
Pourcentage de réduction par rapport aux tarifs réglementés
EngieGaz Tarif réglementé- L’offre aux tarifs réglementés du gaz d’Engie
- Non disponible à la souscription
8,48 €/mois0,0705 €
EDFAvantage Gaz- Offre de marché
- Prix du kWh fixe pendant 4 ans
- Gaz d’origine conventionnelle
10,13 €/mois+ 19,46 %0,0680 €- 3,55 %
DyneffMon contrat Malin- Offre de marché à prix indexé
- Service client 100 % Web
- Gaz d’origine conventionnelle
9,27 €/mois+ 9,31 %0,0524 €- 25,68 %
Total Direct ÉnergieClassique- Offre de marché à prix indexé
- Gaz d’origine conventionnelle
8,48 €/mois0 %0,0674 €- 4,40 %

Vous souhaitez quitter EDF et/ou GDF pour faire baisser vos factures d’énergie ? Pour trouver rapidement l’abonnement de gaz ou d’électricité qui correspond à vos besoins parmi les dizaines d’offres disponibles sur le marché, contactez un de nos conseillers énergie au 09 71 08 05 34 (appel gratuit) ou utilisez notre comparateur d'énergie.

Les offres duales : EDF et Engie font-ils le minimum syndical ?
Souscrire une offre pour le gaz et l’électricité auprès du même fournisseur, c’est souvent n’avoir qu’une seule facture pour vos deux énergies, rien de plus. C’est ce que propose notamment EDF et Engie. En revanche, chez certains fournisseurs alternatifs, souscrire une offre duale peut vous apporter quelque chose en plus. Eni, notamment, avec son « bonus énergie », vous offre 10 % de remise sur le kWh d’électricité si vous souscrivez une offre gaz et électricité.

Résilier une offre avec EDF ou Engie à l’occasion d’un déménagement ou pour changer de fournisseur est gratuit et ne nécessite pas de respecter un préavis. Vous changez de fournisseur sans délai tout en gardant la possibilité de revenir chez EDF ou Engie quand vous le souhaitez.