Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

La consommation électrique du frigo

Consommation frigo

Parmi les appareils électroménagers présents dans une maison, le réfrigérateur est un élément essentiel. En marche 24 h/24 et 7 j/7, toute l’année, il est impossible de le débrancher si l’on veut conserver ses aliments au frais. Le frigo a donc un impact important sur la facture d’énergie du foyer. Pour cette raison, il est indispensable de bien choisir son modèle de frigo. En effet, suivant les réfrigérateurs, la consommation d’électricité n’est pas la même. Comment choisir son réfrigérateur ? Combien consomme-t-il ? Comment obtenir des informations sur les performances énergétiques de l’appareil ?

 

Comment fonctionne un réfrigérateur ?

 

Le réfrigérateur fonctionne en captant de la chaleur qui circule dans sa cavité et celles des aliments qui y sont stockés. L’appareil évacue ensuite cette chaleur vers l’extérieur grâce à un circuit.

Le frigo utilise un liquide frigorigène. Ce liquide circule dans le circuit de refroidissement de l’appareil. Tout au long de ce circuit, le liquide frigorigène s’évapore et devient gazeux. Le gaz utilise la chaleur des aliments entreposés dans le frigo, pour monter en température. Ce gaz continue d’avancer dans le circuit avant d’être compressé au moment du passage dans le compresseur. Cela augmente également sa température et lui permet d’être envoyé dans le condenseur présent à l’arrière de l’appareil. Le gaz revient alors à l’état liquide et libère la chaleur récupérée à l’extérieur. La dernière étape du circuit est le détenteur qui sert à détendre le liquide compressé. La température du liquide descend et refroidi le réfrigérateur.

Un thermostat permet de réguler la température du réfrigérateur. Le processus décrit précédemment se remet donc en marche à chaque fois que la chaleur augmente dans la cavité de l’appareil. Cela peut notamment être le cas lorsque la porte du frigo reste ouverte trop longtemps ou qu’on y place des aliments encore chauds.

Tous les réfrigérateurs possèdent un circuit similaire. Cependant, son fonctionnement n’est pas le même selon les modèles de réfrigérateurs et le type de froid de l’appareil :

  • le froid statique : l’air froid chargé d’humidité descend vers le bas de l’appareil. Il stagne à cet endroit, permettant à la chaleur de remonter. Le circuit est ensuite le même que celui décrit plus haut. Avec ce type de froid, la température diffère selon les étages du frigo. Il est également plus propice à la formation de givre sur les parois ;
  • le froid brassé : les frigos fonctionnant avec un système de froid brassé sont équipés d’un ventilateur. Ce dernier se met en route quand la porte est ouverte afin de brasser de l’air et de rendre la température plus homogène ;
  • le froid ventilé : les réfrigérateurs les plus performants sur le marché sont souvent équipés de ce système de froid ventilé. Il stabilise la température de manière constante et la technologie « No frost » permet d’éviter que le givre ne se forme sur les parois de l’appareil.

Bon à savoir
Certains modèles de réfrigérateurs combinent frigo et congélateur. Dans ce cas, il se peut que deux types de froid soient utilisés.

 

Les différents modèles de frigo

 

Il existe des modèles de réfrigérateurs très différents sur le marché. Chacun d’entre eux est plus ou moins adapté à certains usages. Il est important de prendre en compte ses besoins afin de choisir l’appareil qui convient le mieux à ses habitudes :

  • le frigo table top : pour un usage quotidien, il s’agit du plus petit modèle de frigo. Il convient très bien aux espaces réduits puisqu’il est possible de l’insérer sous un plan de travail. Il permet donc de gagner de l’espace en l’intégrant sous le plan de travail ou en plaçant un autre appareil électroménager au-dessus. Dans certains cas, le table top peut comporter un freezer permettant de conserver des aliments surgelés. D’autres modèles sont « tout utiles » ne permettant que de stocker des produits frais. Sa capacité peut aller jusqu’à 200 litres et, par rapport aux modèles de réfrigérateurs plus imposants en taille, il consomme moins d’énergie. Le prix d’un frigo table top est compris entre 150 et 1 000 euros ;
  • le frigo classique : ce modèle de réfrigérateur ne comporte qu’une seule porte. Il est « posable » car aucun support n’est nécessaire pour son installation. Il peut être « tout utile », ne pouvant conserver que des produits frais et ne comportant pas de freezer pour les surgelés, ou combiné avec un freezer. Sa capacité peut aller de 200 à 400 litres. Il s’agit du modèle le plus commun sur le marché. Il existe donc une grande variété de choix de modèles et une large gamme de prix. Il consomme moins d’énergie qu’un frigo combiné. Cependant, il ne possède pas de véritable congélateur pour conserver des aliments surgelés plus longtemps. Les aliments surgelés ne peuvent être conservés que 2 à 3 jours dans un freezer et 1 mois dans un conservateur. Alors qu’il est possible de conserver des aliments surgelés dans un congélateur 2 mois à 1 an, selon le type d’aliments. Il faut compter entre 250 et 1 500 euros pour ce type de réfrigérateur ;
  • le frigo combiné (réfrigérateur et congélateur) : cet appareil est composé d’une partie réfrigérateur et d’un congélateur. Contrairement aux modèles précédents, celui-ci permet de stocker des aliments surgelés sur une durée plus longue, car il s’agit d’un véritable congélateur et non d’un freezer. Dans certains cas, le congélateur se trouve en haut et présente une capacité de 30 à 85 litres. Certains combinés sont équipés d’un congélateur en bas, avec une capacité plus importante de 50 à 120 litres. La capacité du réfrigérateur est généralement comprise entre 60 et 260 litres. Sa consommation est plus importante que celle d’un frigo classique. Il est également plus imposant, mais il permet de combiner deux appareils électroménagers en un, et ainsi de gagner de la place. Il faut compter entre 200 et 3 000 euros pour un frigo combiné ;
  • le frigo américain : avec ses deux portes, il s’agit du plus grand modèle de réfrigérateur. Il est donc divisé en deux, avec d’un côté, le frigo et de l’autre, le congélateur. Ce côté est souvent agrémenté d’un distributeur de glaçons et d’eau fraîche. Le frigo américain a une capacité importante, entre 320 et 450 litres pour le frigo et 130 à 290 litres pour le congélateur, et permet de stocker une grande quantité d’aliments. Il est donc idéal pour les familles nombreuses. Le type de froid de ce modèle de frigo est le froid ventilé, qui permet d’éviter la formation du givre sur les parois. Ils sont également esthétiques et s’adaptent harmonieusement à la cuisine. Certains modèles sont encastrables, d’autres possèdent une façade miroir. Cependant, le frigo américain occupe une place conséquente et ne convient pas aux petites cuisines. S’il présente de nombreux avantages, il faut tout de même noter que sa consommation d’énergie est trois fois plus importante que celle d’un frigo classique. Son prix peut être également très élevé puisqu’il peut aller de 500 à 5 000 euros ;
  • le frigo encastrable : ce type de réfrigérateur est conçu pour être intégré harmonieusement dans les cuisines. Ils peuvent être intégrés sous plan. Dans ce cas, le frigo est conçu pour être installé sous le plan de travail. Sa ventilation est prévue pour, puisqu’elle se situe sur la façade de l’appareil. Le socle est réglable afin de pouvoir adapter la hauteur et la profondeur de l’appareil. D’autres modèles s’intègrent dans une niche, c’est-à-dire dans un meuble de cuisine en colonne. L’appareil est alors totalement caché derrière une porte et se fond parmi les autres unités de cuisine. Il faut compter entre 450 et 750 euros pour un frigo encastrable ;
  • le mini-réfrigérateur : il existe deux modèles de mini-frigo, le réfrigérateur bar (ou cube) et le réfrigérateur portable. Le premier est le plus petit des réfrigérateurs posables. Le deuxième est un peu plus grand et est très pratique pour le camping. Le mini-réfrigérateur a les mêmes caractéristiques qu’un frigo classique, mais sa taille permet de le déplacer très facilement. Certains modèles peuvent être branchés sur un allume-cigare. La capacité des mini-frigos peut aller de 20 à 60 litres. Il faut compter entre 100 et 1 300 euros pour ce type de réfrigérateur.
Différents modèles de réfrigérateurs – avantages et inconvénients

Type de frigo

Avantages Inconvénients Capacité
(en litres)
Prix
(en euros)
Table top- Convient aux petits espaces.
- Peut s’insérer sous un plan de travail.
- Avec ou sans freezer.
- Consomme peu d’énergie.
- Capacité limitée.
- Pas de véritable congélateur.
Jusqu’à 200 lEntre 150 et 1 000 €
Classique- Installation simple.
- Avec ou sans freezer.
- Grand choix de modèles.
- Consommation moins importante qu’un combiné.
- Pas de véritable congélateur.De 200 à 400 lEntre 250 et 1 500 €
Combiné
(réfrigérateur + congélateur)
- Comporte un réfrigérateur et un congélateur.
- Gain de place car deux appareils en un.
- Consommation plus importante qu’un frigo classique.
- Taille importante.
De 30 à 120 lEntre 200 et 3 000 €
Américain- Comporte un réfrigérateur et un congélateur.
- Forte capacité de stockage.
- Type de froid ventilé.
- Esthétique.
- Imposant.
- Consommation d’énergie importante.
De 320 à 450 l pour le frigo.
 
De 130 à 290 l pour le congélateur.
Entre 500 et 5 000 €
Encastrable- Peut être intégré sous un plan de travail ou entre deux unités de cuisine.
- Hauteur et profondeur réglable.
- Esthétique.
- Ne convient pas à tous les espaces selon ses dimensions.De 40 à 150 lEntre 450 et 750 €
Mini-réfrigérateur- Compact et léger.
- Peut se brancher sur un allume-cigare.
- Ne remplace pas un frigo classique.De 20 à 60 lEntre 100 et 1 300 €

 

Congélateur, conservateur et freezer : quelles différences ?
De nombreux réfrigérateurs sont équipés d’un espace conservateur ou freezer. Il ne faut pas les confondre avec le congélateur.
En effet, le freezer ou le conservateur ne permet pas de conserver des aliments surgelés sur une longue durée.
Le degré de congélation du congélateur, quant à lui, permet de conserver des aliments surgelés plus longtemps et même d’en congeler.
Certaines indications présentent sur les appareils permettent de se renseigner sur le degré de congélation, notamment les étoiles qui y sont indiquées. Alors que les freezers et conservateurs comportent deux à trois étoiles, les congélateurs en comportent quatre. Une étoile est équivalente à - 6 °C, deux étoiles à - 12 °C, trois étoiles à - 18 °C, alors que les quatre étoiles correspondent à une performance en température de - 24 °C.

 

Combien consomme un frigo ?

 

Un réfrigérateur est en marche tous les jours de l’année, sa consommation est donc importante par rapport à certains appareils électroménagers au sein du logement. La consommation annuelle d’un frigo est d’environ 200 à 500 kWh/an selon le modèle, la taille de l’appareil, sa classe énergétique et son entretien.

Consommation annuelle d’électricité des différents modèles de frigo

Modèle de réfrigérateur

Consommation annuelle
(en kWh/an)
Table topEnviron 100 kWh/an
Réfrigérateur classiqueEntre 100 et 200 kWh/an
Combiné
(réfrigérateur + congélateur)
De 200 kWh/an (pour une classe A+) à 500 kWh/an (pour une classe C)
Réfrigérateur américain800 kWh/an au maximum

Il est possible de connaître le coût de la consommation annuelle de son réfrigérateur grâce au calcul suivant :

Prix du kWh x Consommation en watts = Consommation annuelle de l’appareil

Par exemple, pour un frigo classique consommant 200 kWh/an, avec le tarif réglementé en septembre 2020 : 0,1557 x 200 = 31,14 €.

Puisque les appareils de froid sont particulièrement gourmands et occupent une part importante de la facture d’énergie, il est important de bien choisir son réfrigérateur.

 

Comment choisir son réfrigérateur ?

 

Plusieurs informations sont importantes pour choisir son frigo. Tous les consommateurs n’ont pas les mêmes besoins et il est essentiel de prendre en compte ses habitudes afin de savoir quel modèle est le plus adapté.

Les critères à prendre en compte

Chaque modèle de réfrigérateurs présente ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, il est très important de mettre en relation ces éléments et ses habitudes de consommation. En effet, certains frigos ont une capacité importante, mais ce n’est pas le choix le plus adapté pour une personne seule. Un appareil ayant une grande capacité consomme davantage d’énergie qu’un petit modèle et cela se répercute sur la facture d’électricité du consommateur.

Certaines informations, à retrouver sur l’étiquette énergie ou la documentation fournie avec le réfrigérateur, sont essentielles pour faire son choix :

  • la capacité de l’appareil : le premier critère de choix de son frigo et sa capacité de stockage. Ce choix varie selon chaque consommateur. En effet, il sera plus pertinent pour les foyers composés d’une personne seule avec une petite cuisine de choisir une faible capacité et un petit modèle de frigo. Alors que les familles nombreuses habitant une grande maison préféreront une capacité de stockage plus importante ;
  • le degré de congélation : certains réfrigérateurs ont uniquement la fonction de réfrigérateur. D’autres modèles comportent également une partie freezer ou conservateur, ou même un congélateur. Dans ce cas, les appareils doivent comporter un code étoile permettant de se renseigner sur le degré de congélation ;
  • la classe énergétique : l’échelle allant de D à A+++ permet de se renseigner sur les performances énergétiques de l’appareil. La classe D est attribuée aux appareils les plus énergivores, alors que les réfrigérateurs de classe A+++ sont ceux qui consomment le moins d’énergie ;
  • la classe climatique : cet élément permet d’obtenir une indication concernant le lieu de stockage et les conditions de températures extérieures les mieux adaptées pour l’appareil. Il existe 8 classes climatiques au total, correspondant chacune à un code et à une température. Il est important de choisir une classe climatique adaptée à son lieu de vie. Un réfrigérateur dont la classe climatique n’est pas en adéquation avec son environnement pourrait mener à la surconsommation.
Classes climatiques – codes et températures

Codes

Classes climatiques Températures ambiantes
(en degrés Celcius)
SNClasse tempérée élargieDe 10 °C à 32 °C
SN-STClasse subtropicale élargieDe 10 °C à 38 °C
SN-TClasse tropicale élargieDe 10 °C à 43 °C
NClasse tempéréeDe 16 °C à 32 °C
N-STClasse tempérée à subtropicaleDe 16 °C à 38 °C
N-TClasse tempérée à tropicaleDe 16 °C à 43 °C
STClasse subtropicaleDe 18 °C à 38 °C
TClasse tropicaleDe 18 °C à 43 °C

 

Bon à savoir
La majorité des pays, dont la France, sont le plus souvent équipés de réfrigérateurs de classe N. Néanmoins, la classe climatique la plus adaptée au sud et au nord de la France est différente. En effet, il est recommandé de s’équiper d’un appareil de classe SN pour les habitations se trouvant dans le Nord, et de type ST pour le Sud.

 

Étiquette énergie

L’étiquette énergie est obligatoire pour certains gros appareils électroménagers. Les réfrigérateurs sont notamment concernés par cette obligation. Cette étiquette doit permettre aux consommateurs de se renseigner sur la classe énergétique de l’appareil.

La classe énergétique du frigo est un élément à prendre en compte lors de son achat. L’étiquette énergie mentionne différentes informations concernant l’appareil. Une échelle, comportant des lettres (de D à A) et un code couleur (du rouge au vert) y est notamment représentée. Cette échelle correspond au niveau d’efficacité énergétique de l’appareil. La classe A est également divisée en plusieurs niveaux : A+, A++ et A+++. Cette dernière est la classe la moins énergivore.

Choisir un frigo de classe A+++ représente un investissement plus important à l’achat. Toutefois, avec ses meilleures performances énergétiques, ce modèle doit permettre de réaliser des économies sur ses factures d’énergie sur le long terme.

Pour le réfrigérateur, l’étiquette énergie doit mentionner les informations suivantes :

  • la référence de l’appareil ;
  • la marque ;
  • la classe énergétique, allant de D à A. Jusqu’en mars 2021, les réfrigérateurs pourront toujours porter les classes A+, A++ ou A+++. Cependant, celles-ci doivent être supprimées ;
  • la contenance de l’appareil en litres ;
  • la contenance du compartiment de congélation ;
  • la consommation d’énergie annuelle en kWh/an ;
  • les étoiles indiquant la performance en température du compartiment freezer, conservateur ou congélateur ;
  • le niveau sonore en décibels (dB).

Une révision des étiquettes énergie en 2021
Certains appareils électroménagers, comme les réfrigérateurs, les lave-vaisselle, les lave-linge, les lave-linge séchants et les ampoules, sont concernés par un changement sur les étiquettes énergie. D’ici mars 2021, la classe énergétique A de ces appareils ne comportera plus de « + ». Les classes seront donc comprises entre G (pour les appareils les moins performants) et A (pour les plus performants). Les appareils actuellement classés en A+++ seront alors classés en C et les appareils de classe A++ en G. Les consommateurs pourront également retrouver un QR code sur ces nouvelles étiquettes énergie, permettant d’accéder à une base de données électronique de ces produits. Les icônes sur les étiquettes doivent également être modifiées afin d’être plus lisibles.

 

Comment réaliser des économies d’électricité avec son frigo ?

 

Même en étant équipé d’un frigo de classe A+++, il est important d’adopter quelques gestes simples permettant de faire des économies d’énergie :

  • répartir ses aliments dans le frigo : il n’est pas recommandé de surcharger son frigo. En effet, il est indispensable de laisser de l’espace dans l’appareil afin de permettre à l’air de circuler. Même lorsque le frigo n’est pas rempli, il est conseillé de répartir les aliments entreposés de manière à ce qu’il y ait de l’espace entre ceux-ci ;
  • ne pas ouvrir la porte du frigo plus que nécessaire : à chaque ouverture de porte, de l’air s’échappe de l’intérieur du frigo. À ce moment-là, l’appareil doit consommer de l’électricité afin de réguler sa température. Il est donc recommandé de garder la porte du réfrigérateur fermée au maximum ;
  • ne pas placer de plat chaud dans le frigo : en plaçant des aliments encore chauds dans le réfrigérateur, celui-ci devra consommer de l’électricité afin de réguler la température. Il est donc important de laisser refroidir ses plats avant de les ranger au frigo ;
  • bien choisir son thermostat : il existe différents modes de refroidissement sur les réfrigérateurs. Régler le frigo sur le mode le plus élevé n’est pas recommandé. En effet, celui-ci consomme davantage que les modes plus doux qui suffisent amplement ;
  • ne pas placer son frigo près d’une source de chaleur : il est déconseillé de placer un réfrigérateur près d’un four ou d’un lave-vaisselle. En effet, l’appareil consommerait alors plus que nécessaire ;
  • dégivrer régulièrement le freezer ou congélateur : ce geste simple permet de réaliser une économie d’énergie de 30 % ;
  • entretenir les joints d’étanchéité : il est important d’entretenir les bandes de caoutchouc, présentes sur la porte du frigo et lui permettant d’être fermé hermétiquement. Si celles-ci sont abîmées, l’appareil ne sera plus hermétique et va surconsommer de l’électricité ;
  • débrancher le frigo lors d’une absence prolongée : au moment d’un départ en vacances, par exemple, il est possible de débrancher son frigo afin qu’il ne consomme pas inutilement de l’énergie pendant cette période d’absence.

 

Changer de fournisseur d’énergie pour faire des économies sur ses factures

 

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, les consommateurs ont la possibilité de faire des économies d’énergie en changeant de fournisseur. En effet, en choisissant de souscrire à une des offres compétitives des fournisseurs alternatifs, il est possible de réduire significativement le montant de ses factures de gaz et/ou d’électricité. Ces concurrents des fournisseurs historiques d’électricité et de gaz naturel, EDF et Engie (ex-GDF Suez), commercialisent des offres avec des réductions sur le prix du kWh et/ou de l’abonnement.

Le changement de fournisseur d’énergie est une démarche simple, rapide et gratuite. De plus, elle ne nécessite pas de coupure d’électricité et/ou de gaz. Ces contrats sont sans engagement de durée et le consommateur peut changer de fournisseur d’énergie à tout moment.

Comment choisir son fournisseur d’énergie ?
Le choix entre les différentes offres pouvant être difficile pour les consommateurs, des conseillers sont disponibles au 09 71 07 17 11 (appel gratuit) pour répondre à toutes vos questions et vous accompagner dans le choix de votre nouveau fournisseur d’énergie et votre souscription. Un comparateur en ligne peut également vous aider à comparer les offres et à trouver le fournisseur le plus adapté selon vos besoins.

Découvrez dans le tableau ci-dessous le prix du kWh pour quelques offres d’électricité compétitives en 2020 :

Fournisseurs alternatifs – Comparaison des prix du kWh en option Base selon la puissance souscrite (Août 2020)

Puissance souscrite

EDF

Tarif Bleu
Total Direct Énergie

Offre Online
Engie

Offre Ajust fixe 1 an
Happ-e

Offre Classique
3 kVA0,1557 €0,1439 €0,1658 €0,15098 €
6 kVA0,14748 €
9 kVA0,1546 €0,1475 €0,1694 €0,15127 €
12 kVA
15 kVA
18 kVA
24 kVA
30 kVA
36 kVA