Les fournisseurs d'énergie en France

À l’origine, en France, on ne trouvait que 2 fournisseurs d’énergie historiques : EDF qui s’occupait de gérer les réseaux électriques nationaux et Gaz de France (devenu Engie en fusionnant avec Suez en 2008) qui se chargeait de l’approvisionnement en gaz. Aujourd’hui, l’offre s’est diversifiée pour permettre à tout un chacun de trouver l’offre adaptée à ses besoins.

En effet, depuis l’ouverture du marché à la concurrence, les fournisseurs d’énergie sont de plus en plus nombreux. Et nous avons vu apparaitre, aux côtés des fournisseurs historiques, des fournisseurs d’énergie dits « alternatifs ».

Nous observons trois grandes catégories de fournisseurs d’énergie :

Comment s’y retrouver dans ce marché devenu de plus en plus complexe avec le temps ? Pour répondre à cette question, il faut revenir au début de l’ouverture à la concurrence du marché et s’intéresser, en même temps, aux différents fournisseurs d’énergie, historiques comme alternatifs.

Ouverture du marché et arrivée de fournisseurs d’énergie alternatifs

Les premières discussions sur l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie ont débuté en 1996. Mais il a fallu attendre une dizaine d’années plus tard, en 2007, pour que l’ensemble de la population en profite. Ce qui signifie, en d’autres termes, qu’il n’est plus obligatoire de se fournir exclusivement en électricité et gaz auprès des fournisseurs nationaux.

Les consommateurs peuvent, en effet, choisir librement leur fournisseur d’énergie. Les producteurs, quant à eux, ont la possibilité de s’établir en toute liberté sur le territoire européen pour produire de l’énergie.
Actuellement, nous comptons une trentaine de fournisseurs d’énergie parmi lesquels :

Bon à savoir

L’Union européenne s’est engagée à avoir recours à 20% d’énergie renouvelable, à réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre (par rapport à 1990) et à favoriser une diminution de 20% de la consommation énergétique primaire au sein de son territoire d’ici 2020.

Fournisseurs d’énergie verte : un marché en pleine expansion

En parlant d’énergie renouvelable, sachez que l’ouverture à la concurrence a permis de populariser le concept d’énergie verte. Ainsi, de plus en plus de fournisseurs offrent au consommateur de l’électricité verte ou du gaz vert. À condition, toutefois, d’acquérir des Garanties d’Origine (GO) qui servent à assurer la traçabilité administrative de cette énergie verte.

En règle générale, on observe que cette énergie verte propose des tarifs inférieurs aux tarifs réglementés pour les offres standards. De plus, sachez qu’il est aussi possible de souscrire des offres premiums proposant, en complément des Garanties d’Origine, une énergie verte achetée auprès du même producteur local. L’objectif étant de mieux rémunérer ces petits producteurs grâce à des contrats à long terme qui garantissent une pérennisation des infrastructures.

A noter

Pour proposer une offre d’énergie verte, le fournisseur doit prouver qu’une quantité d’électricité ou de gaz égale à la consommation des clients de l’offre a été injectée dans le réseau (grâce aux Garanties d’Origine). Ceci étant dit, bien qu’à l’heure actuelle, il est impossible de déterminer précisément la consommation d’énergie verte d’un foyer, souscrire un contrat d’énergie verte est, d’après les grands acteurs du secteur, un moyen de faciliter la transition énergétique. Comment ? En permettant aux consommateurs de contribuer au développement des capacités de production d’électricité et de gaz d’origines renouvelables.

Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 71 07 14 93

appelez-nous gratuitement

rappel gratuit